10 questions-réponses sur une succession Quel recours si on s'estime lésé dans l'héritage ?

un héritier lésé obtient généralement un partage complémentaire.
Un héritier lésé obtient généralement un partage complémentaire. © Junial enterprises - Fotolia

Un héritier qui estime que sa part a été sous-estimée ou qu'il n'a pas reçu tout ce qui devait lui revenir, peut contester le partage d'une succession. Mais la loi précise que la valeur de son lot doit être inférieure à au moins 25 % de celle du lot des autres héritiers. A cette condition, l'héritier lésé dispose d'un délai de deux ans après le partage pour le contester et demander une compensation par l'obtention d'un bien supplémentaire ou un dédommagement en numéraire pour réparer la différence.

S'il y a des biens qui ont été oubliés ou si une erreur a été commise dans la répartition, c'est un juge qui va décider généralement d'un partage complémentaire sans annuler le partage initial. Ce dernier cas intervenant seulement en cas de vol, violence ou de manœuvre de l'un des héritiers visant à tromper les autres ayants-droit.

Succession

Dernière minute