Aides à la conduite : à quoi servent-elles ?

Dans nos voitures actuelles, les aides à la conduite sont de plus en plus nombreuses et accessibles. Qu'elles soient de confort ou de sécurité, elles ont pour but de nous faciliter la conduite et de rendre nos déplacements plus sûrs.

Aides à la conduite : pour le confort

Les aides à la conduite de confort se multiplient, à l'image des aides au stationnement qui sont nombreuses :
- radar de recul : il émet un signal sonore pour avertir de la proximité d'un obstacle. Plus les signaux sont rapprochés, plus l'obstacle est proche.
- caméra de recul : elle se déclenche au passage de la marche arrière et affiche sur un écran de l'habitacle la vision arrière du véhicule.
- la vision 360° : à l'instar de la caméra de recul, une vue de l'extérieur s'affiche à l'intérieur de la voiture, mais cette fois-ci tout autour de la carrosserie.
- la détection de places : des capteurs indiquent si un stationnement libre est assez spacieux pour accueillir le véhicule.
- l'aide au stationnement automatique ou semi-automatique : lorsque le véhicule est en parallèle d'une file de stationnements, avec un emplacement libre, un système automatique gère totalement ou partiellement l'accélération de la voiture ainsi que les rotations du volant.
- capteurs de pluie et de luminosité : ils assurent l'actionnement des essuie-glaces ou l'allumage des feux lorsque cela est nécessaire.On peut aussi y classer le régulateur de vitesse avec ses différentes fonctions : limiteur, régulateur adaptatif...

Aides à la conduite : pour la sécurité

La sécurité est l'un des fers de lance de la course aux aides à la conduite :
- assistance au freinage d'urgence : grâce à des capteurs placés sur la calandre, la voiture détecte les obstacles et assure le freinage si besoin (parfois en dessous d'une certaine vitesse).
- détecteur de fatigue : il repère les signes de somnolence du conducteur et l'en informe.
- détecteur de pression des pneus : il repère une sous-pression des pneumatiques et en informe le conducteur.

Aides à la conduite : pour l'agrément

L'agrément de pilotage n'est pas oublié dans les aides à la conduite :
- aide au démarrage en côte : empêche le véhicule de reculer lors d'un démarrage en pente.
- contrôle du freinage en descente : assure une fonction de freinage permanent lors d'une descente raide.
- contrôle électronique de trajectoire : redresse automatiquement la direction lorsque le véhicule s'éloigne de sa trajectoire initiale.
- aide au maintien dans la voie : détecte un changement de voie intempestif et remet le véhicule sur sa voie initiale.
- lecture des panneaux de signalisation : système capable de reconnaître les panneaux de signalisation et d'adapter le régulateur-limiteur de vitesse en conséquence.

Aides à la conduite