Filtre à particules : les différentes pannes et problèmes

Filtre à particules : les différentes pannes et problèmes Le filtre à particules (FAP) est un équipement efficace pour limiter la pollution des voitures. Malheureusement, il peut s'encrasser suivant l'utilisation de la véhicule et occasionner des réparations très coûteuses.

Le temps où de grands panaches de fumée noire s'échappaient des voitures diesel est désormais révolu. Ce progrès repose sur un équipement : le filtre à particules, obligatoire sur toutes les voitures diesel neuves depuis 2011, et connu sous l'acronyme de FAP. 

Filtre à particules : comment ça marche ?

Installé sur la ligne d'échappement (voir : pot d'échappement), le FAP a pour mission de bloquer les particules générées par la combustion du carburant. Mais ce filtre ne peut pas bloquer indéfiniment ces particules, il doit être régulièrement nettoyé. Cependant, pour éviter un passage au garage trop fréquent, il peut se débarrasser automatiquement de ces particules en les brûlant. Ce procédé, qui s'apparente à un nettoyage à haute température, s'appelle la régénération. Il peut intervenir de deux manières suivant la technologie du filtre à particules. Sur les système actifs, le moteur se chargera lui même d'augmenter la température des gaz d'échappement pour brûler les résidus du FAP. Les systèmes passifs attendront en revanche que le moteur tourne à haut régime (sur autoroute ou en conduite sportive).

Pannes du filtre à particules : comment les détecter, empêcher le colmatage du FAP ?

Avec ces filtres à particules passifs, une utilisation exclusivement urbaine posera donc problème, comme sur la vanne EGR. Le moteur ne montera pas suffisamment en température pour nettoyer le filtre qui risquera alors de se boucher et de se colmater. Avant d'en arriver là, l'encrassement sera détecté et le voyant moteur du tableau de bord s'allumera. Un message "Colmatage FAP" peut également apparaître. Un régénération pourra être alors effectuée par un mécanicien.

Le défapage : à déconseiller et de toute façon interdit

Si le colmatage du filtre à particules intervient malgré tout, attendez-vous à une réparation très coûteuse. Le remplacement du FAP demande entre 1000 et 2500 euros. Et si vous êtes tenté par un démontage de ce filtre (un 'défapage'), sachez que vous risquez une amende et même une mise en fourrière.

Moteur

Annonces Google