Comment François a monté sa yourte ?

Comment François a monté sa yourte ? Depuis deux ans, François, son épouse et leurs deux enfants habitent une yourte dans l'Orne. Pour eux, le choix de cette habitation n'est pas un hasard. En effet, elle répond parfaitement aux problématiques environnementales auxquelles ils sont très sensibles.

 Pourquoi avez-vous choisi d'habiter une yourte contemporaine ?
Il y a trois raisons qui nous ont poussés à choisir ce type d'habitat.
D'une part, c'est une maison mobile. Si demain nous décidons de déménager, il suffit de démonter la yourte et de la reconstruire sur un autre terrain. D'autre part, c'est une habitation écologique. Avec ma femme, nous sommes très sensibles au fait de ne pas avoir un trop fort impact sur l'environnement. Or, la yourte nécessite peu d'énergie pour être construite, et une fois habitée, en consomme peu. Enfin, c'est une solution économique. Une yourte comme la nôtre coûte environ 40 000 €, auxquels il faut ajouter 35 000 € pour l'aménagement et les équipements, et 10 000 € pour le terrain. Au total, nous en avons donc eu pour 85 000 €.

 L'avez-vous construite vous-même ?
Nous avons acheté cette yourte en kit, auprès d'un constructeur. Ensuite, aidés de techniciens de l'entreprise et de quelques amis, soit cinq personnes au total, il nous a fallu trois jours pour la monter. Au final, ce n'est pas très compliqué, mais il est quand même bon d'avoir dans l'équipe quelqu'un qui a déjà réalisé cette opération.
Pour ce qui est des arrivées d'eau et d'électricité, il faut savoir que la maison est hors-sol, comme sur pilotis. L'eau et l'électricité passe donc par en-dessous.
Au final, ce qui a été le plus difficile, c'est d'obtenir le permis de construire car c'est un habitat hors du commun.

 Quelle surface fait votre yourte ?
Notre yourte fait 70 m² habitables, nous y vivons à quatre : deux adultes et deux enfants. Pour les chambres, nous avons créé une mezzanine. Contrairement aux idées reçues, il n'est pas difficile d'aménager une yourte. Ce n'est pas parce qu'elle est ronde que cela nécessite de faire faire des meubles sur mesure. J'irais même jusqu'à dire que c'est plus facile que d'aménager une maison classique, car nous n'avons aucune perte de place avec les angles des pièces.

 Quels sont les avantages de ce type d'habitation ?
Il s'agit principalement d'avantages écologiques. Nous avons équipé notre maison de panneaux solaires, ce qui nous permet de répondre à 70% de nos besoins annuels en eau chaude. En cas de non ensoleillement, nous avons tout de même prévu un relais électrique. Par ailleurs, c'est une maison très lumineuse, au mois d'avril, par exemple, nous n'avons pas besoin d'allumer la lumière avant 20h30. La maison est également équipée d'un système de phytoépuration. Il s'agit de six bassins, situés dans notre jardin, accueillant chacun une variété de plante : joncs, roseaux, typha, mente et iris. Ces bassins permettent de nettoyer les eaux grises (eaux de lavage : douche, vaisselle, lessive'Š). Au bout de chaque bassin se trouve une marre dans laquelle arrive l'eau épurée. Nous nous en servons alors pour arroser le jardin. Nous avons aussi choisi d'avoir des toilettes sèches, ce qui nous fournit du compost pour le jardin. Un puits canadien nous permet d'agir sur la température de la maison. Ainsi, il n'y fait jamais trop chaud l'été. L'hiver, il garantit une maison hors-gel. Pour la chauffer, nous utilisons un poêle à bois (8 à 12 stères consommées/an).

 Finalement, y-a-t-il des inconvénients ?
Il n'y a pas de véritable inconvénient à cet habitat. Il est tout de même préférable de ne pas habiter en ville. En effet, si l'isolation thermique est de très bonne qualité, ce n'est pas le cas de l'isolation phonique. En ville, on entendrait donc tous les bruits de voiture. Sachez également que c'est une habitation qui est très impressionnante en cas de tempête. En effet, sous l'effet du vent, les murs se déforment. Mais il n'y a aucun risque qu'elle s'envole !

Lire aussi : L'interview du constructeur

Isolation / Jardin