L'Airbus A321neo se dévoile

Depuis ses débuts en 1994, l'A321 a toujours été discret et la place de vedette revenait à l'A320. Mais voilà... en 2005, Boeing décide de mettre fin à son B757-200 capable d'emporter plus de 200 passagers. Les compagnies aériennes ayant horreur du vide, elles ont comblé l'absence d'avions capables d'emporter de 200 à 250 passagers avec cet A321 avantageusement positionné sur ce segment. C'est depuis cette époque que l'A321 rencontre le succès. Avec sa nouvelle déclinaison neo, il occupe de plus en plus de place et devrait atteindre jusqu'à 50% des ventes de la famille A320.
©  Sylvain Biget