Les classiques de la littérature érotique

'justine ou les malheurs de la vertu' de sade
"Justine ou les malheurs de la vertu" de Sade © Le Livre de Poche

Peut-on parler de sexe et faire de la bonne littérature ? Suffit-il de transgresser les interdits pour s'ériger en grand écrivain ? La littérature libertine, érotique ou trash, est plus que cela, la preuve.

 

"Justine ou les Malheurs de la vertu" du marquis de Sade

 

En quelques mots : Justine est une adolescente fragile, sensible et naïve qui s'obstine à être vertueuse alors que le destin s'acharne contre elle. Tous les supplices qu'elle va vivre (viol, rapt, marquage au fer rouge...) ne l'empêchent pas de conserver une foi inébranlable en la morale.

 Potentiel érotique : 50%

 Degré de subversion : 100%

 Le point fort : l'humour noir

La phrase choc : "Le système de l'amour du prochain est une chimère que nous devons au christianisme et non pas à la nature."

Littérature contemporaine / Littérature classique

Dernière minute