"Les Onze Mille Verges" de Guillaume Apollinaire

"Les Onze Mille Verges" de Guillaume Apollinaire ©  Drugstore

En quelques mots : Le prince roumain Vibescu et son valet Cornaboeux voyagent en Europe puis en Chine

Leurs discussions et engagements géopolitiques (autour de la puissance du Japon, de la faiblesse de l'Empire russe) sont entrecoupés d'expériences sexuelles particulièrement explicites.


 Potentiel érotique : 80%

 Degré de subversion : 80%

 Le point fort : la "folie infernale" de la scène finale pendant laquelle le prince meurt sous les coups de 11 000 hommes.

La phrase choc : " Si je vous tenais dans un lit, vingt fois de suite je vous prouverais ma passion. Que les onze mille vierges ou même les onze mille verges me châtient si je mens !"

Suggestions de contenus