La fièvre hémorragique

Le virus Ebola est extrêmement virulent et attaque aussi bien les grands singes que les humains. Ce virus se transmet par les liquides corporels et conduit à une destruction du foie et des reins. Le malade meurt d'hémorragies massives.
©  Center for Biologic Counterterrorism and Emerging Diseases