Vrai ou faux ? Les vrais jumeaux ont des empreintes digitales différentes

Même frimousse, même sexe, même yeux... En somme deux véritables copies. Les vrais jumeaux semblent en tout point identiques. Pourquoi en serait-il autrement pour leurs empreintes digitales ? Et pourtant !

Armé de son plumeau et de son marqueur, un membre de la police scientifique s'affaire sur le lieu du crime. Il est en train de relever les empreintes digitales laissées par des criminels peu scrupuleux et peu soigneux. Ces minuscules dessins formés de sillons et de crêtes sur le bout de nos doigts est une véritable fiche identitaire. Chaque personne possède des empreintes digitales uniques. Grâce à cette propriété, de nombreuses enquêtes ont pu être bouclées et les malfrats confondus. Oui, mais qu'en est-il pour des individus issus d'une même fratrie et partageant le même patrimoine génétique ?

Un même ADN

Les jumeaux monozygotes ou vrais jumeaux sont nés de la scission d'un seul œuf. En conséquence, les deux individus partagent le même ADN, source de bon nombre de nos critères : la morphologie, le groupe sanguin, la couleur des cheveux...

Le patrimoine génétique renferme, entre autres, nos caractéristiques physiques dont font partie nos empreintes digitales. Ces dessins constitués de sillons et de crêtes sont laissés par nos doigts sur tous les supports que nous touchons ou effleurons. Chaque doigt de chaque personne est doté d'un agencement de sillons et de crêtes unique. Le majeur et le pouce de votre main gauche ne possèdent pas la même empreinte digitale. C'est pourquoi les forces de l'ordre relèvent toutes les empreintes des mains.

L'ADN contient ces informations indispensables à l'élaboration de ces empreintes au cours de la treizième semaine de la grossesse. Par conséquent, les vrais jumeaux qui ont le même ADN doivent avoir les mêmes empreintes et pourtant non.

Un environnement déterminant

Les empreintes digitales se créent à partir de notre patrimoine génétique mais seulement en partie. L'environnement dans lequel évolue le fœtus entre aussi en ligne de compte. Certes les vrais jumeaux partagent exactement au même moment le même lieu de gestation, l'utérus de leur mère. Pourtant, les deux fœtus bougent différemment dans le ventre maternel et n'épousent pas le même comportement.

Les frottements, le suçage de pouce ou non, la fermeture des mains... Jouent un rôle prépondérant dans la sculpture des empreintes digitales. Les vrais jumeaux vont donc déjà avoir une différence par leur environnement. Mais ce n'est pas tout, la pression sanguine du cordon ombilical influe également sur leur formation. Les vrais jumeaux ne possèdent pas le même ombilic (la longueur et le diamètre diffèrent) donc ils ont une pression sanguine différente.

Après notre naissance, les empreintes digitales continuent à se façonner dans notre enfance suivant les objets que nous touchons et la manière dont nous le faisons.

Les jumeaux monozygotes ont des empreintes digitales ressemblantes mais pas identiques. Deux personnes ont 1 chance sur 64 milliards de partager exactement les mêmes empreintes, dixit feu le Britannique Francis Galton.

Réponse : VRAI

Génétique / Vrai ou faux

Annonces Google