Un nouveau système stellaire mis au jour par le télescope Kepler

La mission spatiale américaine Kepler a révélé l'existence d'un nouveau système stellaire composé de six planètes gravitant autour d'une étoile comparable à la nôtre, le Soleil.

Cette découverte incroyable fait la couverture du célèbre journal scientifique Nature. La sonde spatiale Kepler a mis au jour l'existence d'un tout nouveau système stellaire doté d'une étoile comparable à notre Soleil, appelée Kepler-11, autour de laquelle orbitent six planètes. Cette étoile se situe à 2 000 années-lumière de la Terre dans la constellation du Cygne.

Le télescope Kepler, développé par la NASA, a été lancé en mars 2009 dans le but de détecter des exoplanètes et tout corps orbitant autour d'une étoile. Ce photomètre peut déduire la taille des planètes en se focalisant sur les variations périodiques de luminosités couplées à la distance de cette planète avec son étoile.

kepler 11
Représentation artistique de Kepler-11 entouré de ses six planètes. © NASA/Tim Pyle

Selon Nature, Kepler-11 serait composé de cinq planètes proches de la taille de notre planète Terre et situées près de la zone habitable [ndlr : région dans le système planétaire où l'eau à l'état liquide serait présent à la surface des planètes]. Elles possèdent une masse allant de 2,3 à 13,5 fois celle de la Terre et ont des orbites s'échelonnant de 10 à 47 jours. La sixième planète serait plus éloignée et aurait une masse équivalant à 300 fois celle de la Terre et possèderait une période de 118 jours.

Cette découverte est très importante dans le domaine des exoplanètes car peu d'étoiles possèdent un système composé de plus d'une planète. Kepler va continuer à collecter des données sur Kepler-11. Tout porte à croire qu'aucune vie extraterrestre ne puisse être trouvée car les conditions atmosphériques sont trop extrêmes ; la chaleur y serait très élevée.

 

Article le plus lu : Macron reçoit Poutine à Versailles : voir les actualités