Reconstitution 3D du cerveau de Cro-Magnon

 

Les paléontologues Antoine Balzeau et Dominique Grimaud-Hervé (CNRS et Muséum national d'histoire naturelle) viennent de réaliser la reconstitution en trois dimensions de l'empreinte du cerveau fossile de Cro-Magnon, l'un des plus anciens Homo sapiens européen.  Les chercheurs ont numérisé le crâne conservé au Musée de l'Homme pour réaliser ce travail.
Ce crâne appartenant au spécimen Cro-Magnon 1 a été retrouvé en 1868 dans le célèbre abri de Cro-Magnon en Dordogne. Cinq autres squelettes –trois hommes, une femme et un enfant- y ont été découverts. D'après la datation des coquillages trouvés avec les restes humains, Cro-Magnon 1 serait âgé de 28 000 ans.
Avec l'avancée des méthodes d'imageries, les deux paléontologues ont numérisé le crâne à l'aide d'un scanner médical permettant ainsi d'obtenir des données précises des structures anatomiques internes du crâne. Les scientifiques ont pu mettre au jour l'endocrâne du spécimen, à savoir les empreintes laissées par le cerveau sur la surface interne du crâne.  La forme ainsi que le volume des différentes parties du cerveau ont été connus et reconstitués en 3D via un ordinateur. Les scientifiques ont ensuite confectionné un objet physique de ce modèle virtuel par des techniques de prototypage effectuées en collaboration avec la société Initial.
Avec ce modèle réel, les chercheurs vont pouvoir observer et comprendre les évolutions de la forme du cerveau de l'espèce Homo sapiens, depuis les plus anciens représentants européens jusqu'aux hommes actuels.

Article le plus lu : Le programme de Macron fait déjà peur : voir les actualités

CNRS

Annonces Google