En savoir plus

Suggestions de diaporamas

Le terrible tsunami de décembre 2004 qui a frappé notamment l'Indonésie a très fortement marqué les esprits et surtout mis en exergue les lacunes scientifiques en termes de connaissances sur ce phénomène géologique. Seul l'océan Pacifique est doté de capteurs pour enregistrer les tremblements de terre sous-marins et les possibilités de tsunamis qui s'en suivent.

Les scientifiques ont déterminé trois causes de raz-de-marée : les chutes de météorites, les glissements de terrain et les séismes dont l'épicentre est enregistré en mer. Ces derniers sont le plus souvent à l'origine de ces terribles vagues tueuses. La preuve encore avec le récent tsunami qui a frappé les côtes de l'île de Sumatra lundi 25 octobre après l'enregistrement d'un séisme d'une magnitude de 7,7 sur l'échelle ouverte de Richter. Des vagues de plus de 3 mètres ont déferlé sur les côtes tuant une centaine de personnes.

Cette station en lisse dans la compétition permettra de répondre aux besoins scientifiques et aussi d'élaborer des mesures d'aide.

Retrouvez toutes les informations sur le site Solus 4

 A lire

Comment l'homme surveille la nature ?

Retrouvez tous les sujets sur le réchauffement climatique

esp
Seaorbiter : la station marine de demain © Jacques Rougerie Architecte

 A voir

Rejoignez le groupe "Géologie"

 Les phénomènes naturels comme les tremblements de terre, le volcanisme, les tsunamis vous intéressent. Parlez-en avec les membres de Copain d'Avant.

Tous les groupes Science

Suggestions de contenus