Freinage en trois temps

trois étapes sont nécessaires pour arrêter l'engin sans causer de dommage au
Trois étapes sont nécessaires pour arrêter l'engin sans causer de dommage au pilote et à la voiture. © Université de Leeds/Instrumentel

L'équipe qui travaille sur le projet se penche sur la manière d'arrêter le plus rapidement le véhicule sans causer des problèmes physiques au pilote et maintenir la trajectoire du bolide.

Au début, les ingénieurs voulaient utiliser des rétrofusées mais ce système a été abandonné suite aux difficultés à maintenir la voiture stable.

Le freinage s'effectuera en trois temps. Des aérofreins permettront de diminuer sensiblement la vitesse. Un premier parachute s'ouvrira à 965 km/h, puis un deuxième à 643 km/h. Lorsque la vitesse sera de 402 km/h, les freins des roues seront activés pour arrêter complètement la voiture sans surchauffe.