Short-track

Short-track © Morane - Fotolia

Epreuves individuelles

Le short-track a été officiellement inscrit au programme olympique en 1992 à Albertville. A la différence du patinage de vitesse, les concurrents patinent sur une piste courte, de la taille d'un terrain de hockey (30 x 60 m). La technique de patinage est caractérisée par une position particulière du corps, incliné jusqu'à environ 30°, main appuyée sur le sol dans les virages. Les épreuves individuelles comptent 32 concurrents qui s'élancent par groupes de 4 sur 500 m ou 1 000 m et par groupes de 6 sur 1 500 m. Les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour le tour suivant, jusqu'à la finale qui réunit les quatre patineurs les plus rapides.

Epreuves de relais

Ces épreuves se déroulent sur 2 jours et comportent une finale et une demi-finale. Huit équipes sont réparties en 2 séries de 4. Chacune des huit équipes est composée de quatre patineurs et d'un remplaçant. Pendant le relais, les équipes sont libres de décider combien de tours fera chaque athlète, mais les deux derniers tours doivent être effectués par le même patineur.