Nabilla : les confidences de sa codétenue

Nabilla : les confidences de sa codétenue Le magazine Public a rencontré l'ex-codétenue de Nabilla, sortie de prison jeudi 18 novembre. Et elle révèle quelques anecdotes croustillantes.

Des confidences savoureuses. Le magazine people Public, à paraître samedi, s'est entretenu avec une certaine Sonia. Cette dernière a partagé la cellule de Nabilla lorsqu'elle était enfermée à la maison d'arrêt de Versailles, et dont elle est sortie jeudi 18 décembre. Incarcéré dans la nuit du 8 au 9 novembre car accusée d'avoir poignardé son compagnon, Thomas Vergara, la starlette de téléréalité "a été bien accueillie et s'est bien intégrée sauf avec deux, trois filles qui la chambraient", assure Sonia. On découvre qu'après avoir passé près de trois semaines seule dans une cellule, Nabilla a rejoint Sonia le 25 novembre. "Vivre dans 10 mètres carrés, ça crée des liens", affirme sa camarade de détention.

En prison, la bimbo aurait laissé tomber le maquillage. "Elle me disait : 'A quoi ça sert de se maquiller ? Il n'y a que 70 détenues meufs ! Je vais me faire belle pour quoi ?'", poursuit Sonia. Elle révèle également qu'Ayem, une amie de Nabilla elle aussi issue de la téléréalité, a fait parvenir l'équivalent de 3 000 euros de vêtements à sa copine. On apprend au passage les mensurations de l'ancienne chroniqueuse de "Touche pas à mon poste" : 1,74 mètre pour 49 kilos.

Dans la maison d'arrêt, les journées étaient bien réglées. Après un réveil à 7 heures, les deux prisonnières suivaient des cours de français et de philosophie, avant, parfois, de s'adonner à quelques activités physiques dans la cour. Mais la question qui brûle toutes les lèvres concerne Thomas et le fond de l'affaire. Selon Sonia, Nabilla est innocente et c'est son compagnon qui, lors d'une crise de jalousie, "anesthésié par la coke", s'est automutilé. Mais Nabilla, qui n'était ni ivre ni droguée le soir du drame, selon RTL, serait encore "très amoureuse" de lui. "Dès qu'elle pensait à Thomas, elle pleurait (...). Les autres détenues avaient beau lui dire que ce n'est pas un mec bien, elle s'accroche".

En vidéo - Nabilla a été remise en liberté le jeudi 18 décembre.

 

Article le plus lu - Un acteur accuse Asia Argento d'agression sexuelle › Voir les actualités

Annonces Google