Partager cet article

RSS
Mis à jour le 

Chine

Trouver les hôtels aux meilleurs prix avec Linternaute
Chercher un hôtel en Chine

Un voyage en Chine

Chine sur nos forums
La Chine est une destination très dépaysante pour des vacances zen et culturelles. Avec ses 1,3 milliards d'habitants répartis sur un territoire qui englobe 17 fois la France, il vous faudra faire des choix pour découvrir ses trésors.

La Chine est un pays très montagneux aux contrastes certains, autant d'un point de vue culturel que géographique. Le climat change d'une région à une autre - le sud bénéficie d'un climat presque tropical - ainsi que le paysage - rizières en terrasse, plateau désertique, montagne de haute altitude ou même plage.

Il y en a pour tous les goûts : les citadins fêtards se retrouveront dans des villes très modernes comme Hong Kong ou Shanghai où la jeunesse chinoise marque la rupture avec la génération précédente, plus traditionnelle.

Les amoureux des vieilles pierres iront dans le centre de la Chine visiter le berceau des civilisations chinoises à Xi'An ou Pingyao.

La Chine regorge de sites naturels magnifiques notamment dans le Yunnan, cette province aux portes du Tibet, très fertile où vous verrez les rizières onduler sur les collines. Partez à la découverte de curiosités naturelles que vous n'auriez jamais soupçonnées : le Mont de la belle endormie, la forêt de pierres ou la grotte de flûte au roseau.

Admirez les sites gigantesques, construits à main d'hommes, pour refléter la grandeur du pays : la grande muraille de Chine, le Palais d'été ou le grand bouddha Leshan.

Apprenez l'histoire du pays grâce aux monuments emblématiques comme la Place Tiananmen à Pékin, ou le Bund à Shanghai.

Découvrez les formidables musées de Pékin et Hong Kong qui racontent la Chine depuis la nuit des temps grâce à une muséographie très sophistiquée. Vous pourrez également suivre les traces des empereurs de Chine, de l'ancienne capitale Xi'An jusqu'à la Cité Interdite, installée dans la capitale depuis 1421, Pékin.

Initiez-vous à la culture chinoise en pratiquant le tai-chi dans les parcs, en buvant du thé noir ou en jouant au jeu de go sur une terrasse ombragée.

Goûtez à la gastronomie unique de la Chine, entre riz, nouille, canard laqué, scorpions, fondue ou oeufs de cent jours.

Ce sont des moments inoubliables qui vous attendent en terre du Milieu, à 10 000 km de la France, dans une culture asiatique très ancrée sur la famille et les traditions.

Mosaïque de différentes ethnies, le pays, resté longtemps fermé au reste du monde, est à visiter sans plus tarder. Découvrez des monuments séculaires, un éventail infini de paysages magnifiques, une cuisine d'une extrême richesse et un peuple aux traditions ancestrales passionnantes. Véritable séjour aux mille visages, jeunes et moins jeunes, vous pourrez aussi bien faire un trek en pleine montagne qu'aller à la plage, faire des visites culturelles ou une retraite spirituelle : c'est une destination accessible à tous et pour tous !

Mais n'attendez pas trop pour visiter la Chine car elle s'occidentalise de plus en plus grâce à un boom économique sans précédent. C'est aujourd'hui la 3e puissance économique mondiale. Espérons qu'elle garde ses atouts patrimoniaux et culturels le plus longtemps possible.

La Chine a été le lieu de tournages de nombreux films d'action comme "Kill Bill : volume 1" et "Kill Bill : volume 2" du réalisateur Quentin Tarantino avec l'héroïne interprétée par Uma Thurman, "The Karate Kid" avec Jackie Chan et Jaden Smith ou encore "Tigre et dragon" avec Ziyi Zhang, Chow Yun-Fat et Michelle Yeoh.

Stations balnéaires
Situé dans le sud de la province du Guangxi, Beihai bénéficie d'un climat tropical. La ville offre une superbe plage de sable fin aux reflets argentés (elle est appelée "Silver Beach") de 24 kilomètres : une bonne idée pour se ressourcer et se reposer.
L'occasion aussi de vous rendre sur la très belle île volcanique de Weizhou, non loin de Beihai.

Météo / Quand partir

Quelle est la meilleure période pour se rendre en Chine ? Quel y fait-il en ce moment ? Toutes les infos météorologiques et climatiques.
» Météo en Chine

Passeport / Visa / Formalités

Le passeport doit être valide encore 6 mois après la date de retour. Un visa est obligatoire pour pénétrer sur le sol chinois : vous devez vous adresser au service consulaire de l'Ambassade de Chine à Paris, au consulat général de Chine à Marseille ou à Strasbourg.

Important : vous devez vous y rendre physiquement ou envoyer un tiers. Aucune demande par courrier n'est traitée. Autre solution : faire appel à une société qui effectuera les démarches à votre place.

Transports

En avion
Au choix pour rejoindre Pékin de Paris : 10 heures d'avion ou 275 jours à pied! Bien sûr, l'avion est le moyen de transport le plus rapide pour rejoindre la République de Chine, à 8400 kilomètres de la France.

Il existe plusieurs aéroports internationaux, principalement dans les grandes villes : Hong Kong International Airport, Capital Airport à Pékin, et Hongqiao Airport et Pudong Airport à Shanghai.

Un voyage Paris-Pékin vous coutera en moyenne 600 euros si vous réservez 6 mois à l'avance sur une compagnie low-cost comme China Southern ou Lot Polish Airlines mais vous aurez certainement une escale.
Un vol avec Air France vous coutera dans les 1000 euros mais il sera direct.

Un Paris-Hong Kong revient en moyenne à 700 euros avec des compagnies comme Cathay Pacific mais vous mettrez plus de 12 heures pour y arriver.

Une taxe de 90 yuans (9 euros) vous sera demandée lorsque vous quitterez la Chine. Prévoyez des espèces pour régler cette somme.

En train
Les routards apprécieront le célèbre Transsibérien qui part de Moscou jusqu'à Vladivostok. Ensuite, il vous faudra prendre le Transmandchourien jusqu'à Pékin soit 9025 km ou le Transmongolien, un peu plus rapide, qui passe par la Mongolie.

Circuler à l'intérieur de la Chine
Si votre temps est compté en Chine, circulez en avion pour gagner du temps. Sachez que vous paierez 50% de plus que les Chinois pour les vols intérieurs et qu'une taxe vous sera demandée (environ 5 euros).
De nombreuses lignes intérieures desservent les grandes villes. Comptez environ 200 euros pour rejoindre Hong Kong de Pékin et un petit peu moins pour aller à Shanghai.

Pour les bourses moins pleines, choisissez le train. Le réseau de voie ferrée est excellent et les prix sont très abordables. En train, pas de classe mais des différences de confort entre les sièges (dur, mou, couché, assis, …).

Si vous avez plus de temps, prenez le bus. C'est le meilleur moyen pour rencontrer des gens et voir des paysages inoubliables.

Pour les petits déplacements, par exemple pour visiter un monument en périphérie d'une ville, louez un vélo. 300 millions de vélo circulent en Chine.

Formalités
Vous aurez besoin d'un passeport ainsi que d'un visa pour fouler le sol chinois. Si vous séjournez moins de 90 jours à Hong Kong, pas besoin de visa mais le passeport reste indispensable.

Pour le reste du pays, un visa touristique vous sera demandé. Il faut vous le procurer avant votre départ en présentant votre passeport valable au moins 6 mois après la date de retour. Vous devez également vous munir d'une photo d'identité et d'un formulaire rempli par le consulat ou  l'ambassade de Chine en France.
Pas de panique, toutes les informations sont sur le site internet de l'ambassade de Chine en France.

Vous recevrez votre visa dans les cinq jours qui suivent votre demande, mais prévoyez de faire ces démarches à l'avance en cas de retard administratif.
Le tarif pour se faire délivrer un visa sera de 50 euros pour deux entrées en Chine.
Généralités
Transmandchourien
Depuis 2001, une nouvelle voie du transsibérien, appelée le Transmandchourien, relie Moscou à Pékin. Cette voie contourne la Mongolie par l'est en passant par Harbin.

Il n'existe pas de billet open avec lequel on pourrait faire des arrêts dans n'importe quelle ville à sa guise et reprendre le train suivant. Le voyage est direct et les arrêts ne durent que de quelques minutes à quelques heures.

Si vous voulez profiter du voyage pour visiter les régions traversées, il faudra soit prendre vos billets de train étape par étape, soit faire appel à un voyagiste (des voyages tout compris existent chez de nombreux voyagistes ; comptez entre 2 000 et 4 000 euros).

 A l'arrivée en Chine (ou à la sortie en sens inverse), les essieux des wagons doivent être changés car l'écartement des voies est différent. Ce changement prend un peu de temps... Le wagon restaurant change dans chaque pays.

Le voyage dure environ 6 jours. Pour réserver votre billets, consulter les horaires ou les tarifs des trains, rendez-vous sur le site de la compagnie ferroviaire russe (en anglais).
Location de voitures
Il est possible de louer des voitures sur place, mais cela coûte environ 50 euros pour une journée
Métro
Pékin , Shanghai et Canton sont les seules villes de Chine à avoir un métro. Pas cher du tout (à peine 0,50 euros), c'est un mode de transport pratique.

Petit détail et pas des moindres : les noms de stations sont parfois écrits seulement en caractères chinois...
Taxis
Il est facile de trouver un taxi dans les villes. C'est un mode de déplacement pratique et pas très cher.

Partir en Chine

Santé / Sécurité / Vaccins

Santé

Comme son territoire, l'équipement médical de la Chine est très contrasté suivant les régions. Les villes sont équipées d'hôpitaux performants mais les campagnes restent dans une situation très précaire.

Malgré cela, la Chine est un pays sûr au niveau de la santé. Il existe des cas de paludisme dans le sud du Yunnan car c'est une région tropicale mais les risques de contamination sont faibles. C'est aussi le cas pour la dengue, l'encéphalite japonaise, etc.

Si vous faites de la randonnée en haute montagne, vous pourrez être sujet au mal des montagnes en raison de la diminution de l'oxygène en altitude. Si vous avez un doute, consultez un médecin. Comme pour tout voyage, souscrivez à une assurance qui vous couvre pour tout, rapatriement compris.

Quelques conseils
  • Si vous suivez un traitement spécifique, emportez l'ordonnance avec les noms des composants des médicaments au cas où vous ne trouveriez pas exactement la même marque.Essayez d'emporter vos médicaments de France et de prévoir large, la contrefaçon de médicaments est une pratique courante en Chine.
  • Lavez impérativement les fruits et les légumes avant de les manger.
  • La Chine est très touchée par le sida, le chiffre de deux millions de personnes infectées par le virus est évoqué mais il est peut-être plus important. Le manque d'informations et les pratiques sexuelles à risque en sont les premières causes. Veillez à avoir sur vous des préservatifs. Pour tout visa supérieur à un an, un test HIV vous sera exigé.
  • Important : l'eau n'est pas potable en Chine même dans les hôtels de luxe. Achetez de l'eau minérale ou buvez-la à la locale, bouillie.
  • Des cas de grippe aviaire, bien que rares, surviennent encore. Ne touchez pas un oiseau sauvage ou de basse-court, mort ou vivant. Évitez les marchés aux volailles. Ne consommez pas de viande crue ou d'œufs crus et lavez-vous régulièrement les mains.
  • Même si vous aimez les animaux et que vous voulez embrasser le joli toutou qui semble abandonné, caressez-le des yeux et de loin, des cas de rage sont encore répertoriés en Chine.

Informations pratiques
Site du ministère des affaires étrangères :tous les conseils pour les voyageurs avec des infos de dernière minute.

Quelques numéros utiles :
Police : 110
Secours : 120

Clinique internationale de Pékin
Tél : (010) 64 62 91 12

Centre médical international de Pékin
Tél : (010) 64 65 15 61

Urgences
Tel : (010) 64 33 23 45


Sécurité

Sécurité physique
La Chine est un pays où vous vous sentirez en sécurité. Peu de crimes et délits sont commis car ils sont sévèrement réprimés par le gouvernement en place. Même les pickpockets sont plutôt rares. Malgré tout, les marchés sont leur terrain de prédilection, évitez d'étaler vos billets devant les commerçants et gardez précieusement vos objets de valeur.

Sécurité politique
Les régions comme le Tibet ou la Mongolie intérieure sont en accès contrôlé par les autorités chinoises. Si vous partez en randonnée, renseignez-vous bien sur les zones interdites aux étrangers sous peine de payer des amendes bien salées.
Conditions politiques
Pays très ancien, plus de cinq mille ans d'histoire, la Chine a connu durant 2 000 ans une succession de dynasties. C'est au début du XXe siècle, en 1911, qu'une révolution renversa la dynastie des Qing, mettant ainsi fin à deux millénaires de régime monarchique.
Après un gouvernement provisoire républicain, en 1949 est fondée la République populaire de Chine.

La Chine est divisée en 23 provinces. Macao et Hong-Kong sont des régions administratives spéciales. Cinq régions sont autonomes : le Guangxi, la Mongolie Intérieure, le Ningxia, le Xinjiang et le Tibet.
Vaccins Recommandes
Soyez à jour avec vos vaccinations notamment la poliomyélite et le tétanos.
  • diphtérie, fièvre typhoïde, Hépatite A et B et méningococcie ;
  • encéphalite japonaise en cas de séjour rural dans le Yunnan, l'île de Hainan et dans les provinces du Guangxi et du Guizhou.
La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire en cas d'endémie.

Monnaie

Moyens de paiement
Les chèques de voyage sont largement acceptés dans les grandes villes et bénéficient même de taux de change plus intéressants que les espèces.
Les cartes bancaires que vous pourrez utiliser sur place sont les Mastercard, Visa, Cirrus, et American Express. Allez dans les distributeurs automatiques pour gagner du temps. Si vous allez au guichet, il vous faudra présenter votre passeport, signer un reçu et payer une commission de 3% !
Le paiement par carte n'est pas répandu. Prévoyez du liquide mais faites attention sur les marchés à bien conserver votre argent dans une poche protégée.


Coût de la vie
La Chine n'est plus aussi bon marché qu'elle l'a été il y a quelques années. Le boom économique des années 90 a provoqué une forte inflation surtout dans les grandes villes. Comptez environ 50 euros par jour et par personne en logeant dans un hôtel modeste mais propre, avec deux repas dans des restaurants de tous les jours et pour une ou deux visites. Choisissez le métro ou le vélo plutôt que le taxi.

Les régions les moins chères de Chine sont le Yunnan, le Sichuan et les provinces à l'ouest, proches du Tibet. Ce sont les déplacements qui occasionneront des entorses à votre budget. Le pays étant immense, si vous voulez visitez le maximum de choses, préférez l'avion, bien que les prix soient le double du train.
Voir Y aller.
La monnaie officielle chinoise est le renminbi (RMB). Le renminbi est plus souvent appelé yuan (Y) ou kuai. Il se divise en jiao ou mao et en fen, mais qui sont de moins en moins utilisés.

En 2008, 1 yuan = 0,10 euro.
1 yuan = 10 jiao = 0,010 euro.
10 jiao = 100 fen

Vous pourrez retirer de l'argent directement aux distributeurs automatiques, bien que peu nombreux, ou au guichet des banques. La principale banque est la Banque de Chine.

Vous ne pouvez pas échanger votre argent avant de partir car les yuans ne sont pas convertibles. Attendez d'être arrivé à l'aéroport pour effectuer vos conversions. Les taux de change varient très peu d'une banque à l'autre.
Pourboires
Il est d'usage de donner des pourboires aux guides ou aux chauffeurs pour les voyages organisés. Si l'on vous aide, les gens attendent généralement un petit geste de votre part.
Prix moyens
  • Séjour (hors voyage A/R): de 1500€ à 2500€
  • Hôtels 1 et 2 étoiles: de 50€ à 75€
  • Hôtels 3 étoiles: de 80€ à 100€
  • Hôtels 4 étoiles ou plus: de 100€ à 150€
  • Restaurants bon marché: 4€ en moyenne
  • Restaurants traditionnels: de 4€ à 9€
  • Restaurants Grandes tables: de 9€ à 100€

Points forts

Sites à ne pas manquer :
  • La Grande Muraille
  • La Cité Interdite
  • Le musée des guerriers et chevaux de l'empereur Qin à Lintong Lhasa,
  • Centre spirituel tibétain Lijiang,
  • Venise chinoise

Evènements valant le voyage :
  • Fête du Nouvel an chinois : la 2e lune après le solstice d'hiver.
  • Fête des Lanterne : 15e jour du premier mois lunaire (après le nouvel an)

Points faibles

Les hôtels et les transports sont généralement pleins durant les fêtes du nouvel an, pour la fête nationale (1er octobre), et la fête du travail (1er mai).

Au Tibet, la situation "tendue" avec les autorités chinoises et les nombreux contrôles et permis auxquels il faut répondre durant le séjour. Notez qu'il est interdit de posséder une image du dalaï-lama sous peine d'expulsion pour les touristes.

Dans le sud durant l'été et le début de l'automne : risques de typhon. De plus, les hôtels doublent généralement leurs tarifs et la chaleur y est difficilement supportable (40°C).

Dans la Chine du centre, risque de violents séismes (cf. mai 2008).

Bons plans

A  faire

Visiter le Palais du Potala au Tibet
Situé à Lhassa, la capitale de la région du Tibet, le Palais du Potala est un site magnifique, épargné miraculeusement par la Révolution culturelle. Il héberge le gouvernement tibétain et accueille le Dalaï-lama en hiver.
C'est un témoin fantastique de l'architecture et des modes de vie tibétains.
Profitez-en avant que la culture tibétaine ne disparaisse complètement...

Admirer les rizières en terrasse
C'est un paysage étonnant et singulier que ces rizières formant un escalier de géant,  sur les collines du sud de la Chine. L'irrigation provient du sommet des montagnes et alimente chaque parcelle grâce à un système de tuyaux en bambou.
Le relief montagneux a obligé les paysans à imaginer des cultures à flanc de montagne. C'est pourquoi on trouve du riz jusque dans le Yunnan.

Rendre visite aux collectionneurs
Avis aux collectionneurs ou aux curieux, Shanghai ouvre ses portes secrètes pour vous laisser admirer des collections hors du commun.
Vous pourrez ainsi découvrir une collection de souliers anciens qu'utilisaient les femmes aux pieds bandés. Il est difficile d'imaginer qu'un pied de femme pouvait entrer dans ces instruments de torture. Mais il faut souffrir pour être belle….

La Chine est aussi le pays des pierres. Semi-précieuses pour la plupart, jade, quartz ou opaline, vous aurez un large choix pour vous ramener un petit souvenir.

Prendre le Transmandchourien
Le Transmandchourien est une ligne contigüe au Transsibérien, un train mythique qui rejoint Moscou à Pékin en 9000 km. C'est une expérience unique où vous rencontrerez des nationalités diverses et des personnalités étonnantes.


A ne pas faire

Boire l'eau du robinet
Même dans les hôtels, l'eau du robinet n'est pas potable. Achetez des bouteilles d'eau minérale.

Acheter de la contrefaçon
Sac à main, vêtements, montres, bijoux, DVD, CD vous trouverez de tout sur les marchés chinois et à très bas prix. Mais la plupart de ces objets sont contrefaits et donc illégaux. Pour revenir sereinement en France et ne pas vous mettre la douane à dos, demandez des certificats d'authenticité et achetez des objets artisanaux produits en Chine.

Vie pratique

Formalités
En plus de votre passeport en cours de validité, il vous faudra un visa touristique pour aller en Chine . Vous pouvez vous procurer un visa en contactant l'ambassade ou le ministère des Affaires étrangères. Vous trouverez toutes les informations sur le site internet de l'amabassade de Chine en France. La demande doit se faire avant d'aller en Chine.

Pour les zones économiques spéciales telles que Shenzhen, Zhuhai, et Xiamen, la demande de visa se fait sur place. Un visa ne peut excéder cinq jours, de quoi faire de nombreux achats.


Décalage horaire
Quand il est midi en France en hiver, il est 19h en Chine. A la même heure en été, il est 18h en Chine. Comptez 6h de plus en été et 7h en hiver.


Les magasins et services
Les banques et administrations sont ouvertes en général du lundi au vendredi de 9h à 18h avec une coupure dans l'après-midi.

Les musées sont ouverts le weekend. Le dimanche après-midi est très calme. Peu d'établissements sont ouverts mis à part les hôtels et restaurants.

Attention : les restaurants ouvrent dès 11h et ferment vers 22h.

Comptez une dizaine de jours pour que votre carte postale arrive en France. Le tarif est d'environ 5 yuans (0,50 euro). Vous trouverez des bureaux de poste dans les villes et les grands hôtels.


Téléphone
L'indicatif pour appeler en Chine est le 86. Il existe deux exceptions dans les régions administratives spéciales : composez le 852 pour Hong Kong et le 853 pour Macao.

Pour appeler la Chine, vous devez composer le 00 86 + indicatif régional (ex : 010 pour Pékin) + le numéro de téléphone du correspondant (7 chiffres).

Les appels de la Chine vers la France sont très onéreux. Mieux vaut acheter une carte téléphonique. Vous composez le 0033 puis le numéro de téléphone demandé.

Quelques numéros importants valables dans toute la Chine :
110 : Police
119 : Pompiers
120 : Secours


Electricité
Le courant est en 220 volts avec plusieurs types de prises. Mieux vaut emporter avec vous un adaptateur international qui vous permettra de brancher rasoir, téléphone portable, sèche-cheveux, etc.
Equipements
Pas de précautions particulières. Prévoyez des tenues et des chaussures confortables. Pour l'hiver, prévoyez des vêtements chauds.

Pas besoin de vous surcharger : vous pouvez éventuellement acheter des vêtements sur place.
Standards Locaux
Le système métrique est appliqué dans le pays, mais un système traditionnel coexiste.

Pour les distances, un demi-kilomètre égale 1 li ; 500 gr = 1 jin ; 1 litre = 1 sheng. P

Pour ce qui est des vêtements, c'est le même système qu'en France. Petit détail : les manches sont souvent plus courtes que chez nous.

Prévoir un adaptateur électrique (les hôtels en sont généralement équipés).

Carte d'identité

Généralités
Nom : République populaire de Chine
Superficie : 9 600 000 km ² (17 fois la France)
Capitale : Pékin
Nature du régime : dictature démocratique populaire socialiste
Chef de l'état : Hu Jintao depuis 2003

Démographie
Population : 1,3 milliards d'habitants (23 fois la France)
Espérance de vie : 71 ans en moyenne
Langue : mandarin et cantonais
Ethnies : 56 ethnies officielles sont répertoriées mais il en existe bien d'autres.
Principales religions : bouddhisme, confucianisme et taoïsme

Economie
Monnaie : Yuan renminbi (RMB) 1 euro = 10,6 yuans
PIB : 5 000 milliards US$


Décalage horaire : Il faut ajouter 6 heures de plus en été par rapport à Paris et 7h en hiver.
Culture / Traditions
Entre tradition et modernité
Le peuple chinois est un peuple fier, optimiste et accueillant. Des écarts se creusent un peu plus dans la population entre une classe aisée qui vit dans les villes, engagée dans un processus fulgurant de développement économique, et une classe plus pauvre, qui vit essentiellement de l'agriculture, presque coupée du monde.

C'est cette diversité qui fait la richesse ethnique et culturelle du pays. On ne peut pas parler des Chinois mais des peuples de Chine tant les rites, les religions, les coutumes sont différents entre la Mongolie et le Yunnan, ou entre la Mandchourie et le Sichuan.

Malgré tout, quelques notions fondamentales restent communes à toutes les ethnies de Chine. La famille, le culte des ancêtres et les amis sont très importants. On apporte son aide à son voisin et celui-ci doit, en retour, offrir ses services.

Bon à savoir, les Chinois sont très patients et flegmatiques. Tout excès de caractère est perçu comme une faiblesse de l'homme. Alors prenez les choses du bon côté, même si une situation vous énerve (trouver un hôtel, un restaurant, …), ne perdez pas votre calme.
Pour cela, apprenez quelques mots en chinois pour avoir un maximum d'autonomie. (Cf. Voir le lexique).

Et oui, en Chine, on vous assommera de questions : votre nom, votre âge, d'où vous venez, où vous travaillez, où vous logez, ce que vous avez visité…. Ainsi, un vocabulaire de base s'impose pour satisfaire la curiosité des autochtones. Ne vous offusquez pas de cette intrusion dans votre vie privée, cela part d'un bon sentiment.

La culture asiatique se veut beaucoup moins axée sur la vie privée que chez nous, occidentaux. Plusieurs générations vivent souvent sous le même toit en Chine, la promiscuité est courante dans les transports en commun, les sites touristiques et… les petits coins. C'est peut-être ce qu'il y a de plus déroutant en Chine.
Dans les toilettes publiques ou au restaurant, occultez les odeurs et vos congénères en allant faire vos besoins, car vous ne trouverez pas de toilette individuelle mais un alignement de trônes séparés (ou pas) par une simple cloison à hauteur de taille. Pas de tabou en Chine à ce niveau là !

La famille est très importante en Chine. Elle permet de veiller les uns sur les autres jusqu'à la mort. La tradition voulait que ce soit le fils de la maison qui veille sur ses parents jusqu'à leur départ dans l'au-delà. La fille, elle, s'occupait des parents de son époux.
 
Cette tradition, ajoutée à la politique de l'enfant unique mise en place dans les années 80, a engendré une disparité de plusieurs millions aujourd'hui entre le nombre d'hommes et de femmes (n'ayant droit qu'à un seul enfant, les couples Chinois préféraient un garçon, garant de leur subsistance ; les filles étaient abandonnées ou tuées).

En effet, des millions de jeunes chinois ne trouveront pas de femmes pour se marier et le phénomène va s'accentuer avec la génération suivante. Deuxième conséquence : un vieillissement de la population.

Mais la nouvelle génération est bien différente. Elle veut s'occidentaliser, voyager, travailler dans de grandes entreprises et vivre en ville. La consommation a connue un boom sans précédent. Les conditions des femmes se sont développées leur laissant libre accès aux métiers qu'elles désirent, et deviennent de plus en plus indépendantes. L'homosexualité est tolérée bien qu'officiellement interdite.

Mais le fossé entre les plus riches et les plus pauvres se creuse. Les richesses sont essentiellement sur les villes de la côte est, laissant l'ouest du pays à l'agriculture et à l'abandon économique.
On compte un peu moins de la moitié de la population qui vit dans des zones urbaines. Cela pose inévitablement des problèmes de logement, de soins, d'accès routiers, et de ressources naturelles pour faire-vivre les 1, 3 milliards d'habitants…


Religion
Trois religions principales ou plutôt trois philosophies cohabitent dans l'empire du Milieu : le bouddhisme, le confucianisme et le taoïsme.

Le taoïsme aurait été créé par Lao Tseu mais aucune preuve ne le certifie. Le confucianisme est plus une manière de vivre qu'une religion.

Les classiques confucéens sont connus de tous les Chinois car ses préceptes moraux guident encore ce peuple attaché à ses racines. Les principes confucéens ont été dénoncés comme traditionalistes notamment sur les rapports hommes-femmes et la glorification impériale.

Le bouddhisme est une religion indienne à l'origine. Elle arriva en Chine au IIIe siècle. Elle part du principe que toute vie est souffrance et que l'homme doit se libérer de ses désirs pour échapper à cette souffrance. Son fondateur fut nommé Bouddha ce qui signifie « l'éveillé » ou « l'illuminé ».
Le bouddhisme a été fortement condamné lors de la Révolution culturelle, de nombreux lieux de culte ont été détruits, essentiellement au Tibet. Depuis la mort de Mao, les religions sont à nouveau tolérées.

Si la Chine a fait des progrès en matière d'ouverture et de droits de l'homme, elle continue à employer certaines méthodes condamnables (la peine de mort, la répression des mouvements sociaux, les atteintes à liberté d'expression, l'interdiction de certaines pratiques religieuses, le contrôle des médias, la non tolérance d'opposants politiques, etc.).
Population / Langue
La Chine compte 1,3 milliards d'habitants, soit un cinquième de la population mondiale : c'est le pays le plus peuplé de la planète ! La majorité est constituée par les Han.

 La langue officielle est le chinois mais il y a des dialectes chinois, dont le cantonnais fait partie, et les langues des minorités (mongole, tibétain, thaï, coréen, etc.) Pour les affaires, l'anglais est la règle. Pas ou peu de français.
Religion
La Chine est un état laïque où coexistent plusieurs croyances : taoïsme, bouddhisme, confucianisme et, en minorité, les religions chrétienne (20 millions), musulmane (18 millions de pratiquants) et lamaïste (Tibet, Mongolie).

Histoire

On peut raconter l'histoire de la Chine à partir des premières dynasties établies dans l'Empire du Milieu. Bien des civilisations ont vécu sur ces terres mais peu étaient sédentarisées. Des fouilles archéologiques sont toujours en cours pour déterminer les dates des premiers hommes chinois.

Yu le Grand fonde la dynastie Xia en 2200 av. J. -C. Elle sera  vite remplacée par la dynastie Shang en 1700 av. J. -C qui coïncide avec l'apparition de l'écriture. On retrouvera également de nombreux objets en bronze, preuve que la civilisation maniait très bien ce métal.

Les zhou prennent le pouvoir de force en 1100 av. J. -C. Ils ont originaires du Shaanxi et conquièrent rapidement de nombreux territoires jusqu'à Pékin à l'est et au fleuve Yangzi, au sud. C'est le début de nombreuses guerres civiles pour la conquête de  nouvelles terres avec de nouvelles ressources. Les siècles de guerre, entre 722 av. J. -C et 484 av. J. -C, sont appelés Printemps et Automne. Les conflits s'accentuent, d'autant plus que les armes de guerre se modernisent.

C'est la dynastie des Qin qui va sortir du lot et mettre sur son trône le premier empereur de Chine, Qin Shi Huangdi en 221 av. J. -C. Chef guerrier, le souverain imposa un pouvoir centralisé et militaire dans le pays. Il fit poser les premières pierres de la grande muraille de Chine dans un but défensif et unifia le pays (monnaie, lois, écriture, etc.).

Les Han de l'Ouest prirent la suite en 206 av. J. -C avec pour objectifs de continuer l'unification du pays pour gouverner plus facilement et faire de nouvelles conquêtes.
Le confucianisme fut proclamé religion d'Etat. Les routes commerciales se développent jusqu'en Europe. Mais autant l'empereur Wu donnera un élan positif à la dynastie, autant ses descendants plongeront les Han dans le chaos. Et oui, diriger, ça ne s'improvise pas.

La dynastie Xin prend le relais pour 14 ans mais les Han remontent sur le trône  en 25 après J. -C. La stabilité dure à peine 200 ans que des problèmes de famine se posent. Les empereurs sont frappés de mégalomanie et d'égocentrisme, oubliant le peuple et plongent le pays dans une misère profonde. Les guerres sont incessantes, tant les cultures sont diverses.

On notera trois royaumes importants en 220 qui vont diviser le pays : les Wei, les Shu et les Wu. Yang Jian fonde la dynastie des Sui pour réunifier le territoire. C'est une période de grands aménagements : on continue la Grande muraille, on creuse le Grand Canal, artère entre le nord et le sud de la Chine. Mais une guerre civile enflamme le pays, et les empereurs successifs s'intéressent plus au luxe et au faste qu'à leurs citoyens.

Les Tang prennent le pouvoir en 618. Avec les Han, c'est une dynastie qui apportera énormément au niveau culturel, économique, politique et militaire. On parle même d'âge d'or de l'histoire chinoise. Les conquêtes s'enchainent, une administration décentralisée est installée, les arts se multiplient.

Mais tout a une fin. Le pouvoir des Tang s'affaiblit peu à peu pour laisser place à la dynastie des Song.

Pendant ce temps, en Mongolie, surgit un guerrier sans précédent, Gengis Khan puis son fils, Kubilaï Khan, qui va conquérir la Mandchourie, l'Asie centrale, la Russie et bien sûr, la Chine. Il faudra 20 ans pour que le pouvoir revienne à la Chine.

C'est alors que la dynastie Ming prend le pouvoir, en 1368, et choisit pour capitale Pékin. En 1557, Macao sera cédée aux Portugais.
La dynastie Qing démarre en 1644 et prendra fin en 1911 avec le dernier empereur de Chine, alors âgé de 7 ans. C'est une période de prospérité qui sera mise en échec par la grandeur du pays et le surpeuplement.

Les Européens tentent de coloniser l'empire du Milieu mais seuls quelques comptoirs comme Canton leur sont ouverts. Les Anglais profitent du commerce de l'opium, produit en Inde, pour s'enrichir. Mais la Chine interdit la vente de drogues et fait détruire les réserves d'opium à Canton.
Sous la pression européenne, la Chine cède des concessions à Shanghai, Canton et Nankin et offre Hong Kong aux Britanniques.

La révolte des Boxers, en 1899 et 1900, achève l'économie du pays. Ces anti-colons saccagent tout monument et lieu de culte étranger.

Sun Yat-Sen est le premier président de la République de Chine en 1912. Son parti nationaliste, le Guomindang, prend de l'ampleur mais ce sont les militaires qui tiennent le réel pouvoir. A la mort de Sun Yat-Sen, Chiang Kai-Shek prend sa suite et divise la Chine en rompant avec le communisme. C'est le début d'une guerre civile opposant communistes aux nationalistes.

Mao et 90 000 hommes commencent la Longue Marche pour arriver dans le Shaanxi à partir du Jiangxi ; ils fondent le parti communiste chinois (PCC).
En 1931, les Japonais envahissent la Mandchourie puis le reste du pays en 1937. Le Japon capitule en 1941 après l'attaque de Pearl Harbour.

Une bataille oppose alors le Guomindang et le PCC. Mais les soldats nationalistes se joignirent à la cause communiste et Mao Zedong proclama la République Populaire de Chine le 1er octobre 1949. Il instaura un Grand bon en avant pour relancer l'agriculture mais les résultats escomptés ne furent pas à la hauteur. La famine emporta 30 millions de personnes.

La Révolution culturelle démarra en 1966 proclamée par la Bande des Quatre : la femme de Mao, Jiang Qing, et trois autres partisans. Cet événement, dont les préceptes sont réunis dans le célèbre Petit livre rouge de Mao, s'est traduit par la suppression de tous les intellectuels, artistes et élites de la société.
Les Gardes Rouges étaient les défenseurs de cette Révolution, punissant sans foi ni loi, les opposants. Les conséquences : des millions de morts, de gens torturés, emprisonnés, disparus et une culture affaiblie, quasi inexistante.

Les militaires chassèrent les Gardes Rouges. Le calme revint. Mao mourut en 1976. La bande des Quatre fut jugée pour les crimes commis sous la Révolution culturelle, dans les années 80.
Deng Xiaoping prit le pouvoir en 1977 et s'orienta  vers une politique plus occidentale où l'économie est moteur. En 1989, des manifestants furent tués par l'armée chinoise sur la place Tiananmen à Pékin car ils appelaient à plus de démocratie dans leur pays.

Aujourd'hui, la Chine est une puissance reconnue. Son développement économique a été fulgurant ; espérons que cette évolution ne faillira pas une nouvelle fois.

Mots utiles

Il faut remonter près de 600 ans en arrière pour découvrir les origines du chinois, au temps des premiers empereurs. Cette langue utilise les pictogrammes, ce qui la différencie de nos langues phonétiques.

En effet, un chinois peut comprendre le sens d'une phrase grâce aux symboles dessinés. Bien qu'il existe plus de 50 000 caractères différents, la langue commune en nécessite 2000.

La langue officielle en Chine est le dialecte de Pékin, plus connu sous le nom de mandarin. Depuis 1958, le pinyin est la transcription phonétique officielle du mandarin. C'est pourquoi les noms des villes sont traduits en pinyin (Beijing pour Pékin, Guangzhou pour Canton, etc.).
Le pinyin est utilisé uniquement par les étrangers comme points de repère. L'apprentissage des pictos serait trop difficile. Mais même la prononciation du pinyin est différente de certains sons du français. Le « j » se prononce « t », le son « zh » se dit « dj », le « r » se dit « j » et bien d'autres.

C'est pourquoi il peut être utile d'apprendre quelques bases en chinois car si vous vous éloignez des villes, personne ne parle plus anglais (déjà que dans les villes, c'est rare…), et les panneaux ne sont pas traduit en pinyin.
De plus, les Chinois adorent qu'on leur parle dans leur langue natale.

Le point positif, c'est que la grammaire et la conjugaison sont très simples, contrairement aux langues latines… Les phrases se construisent sur le schéma sujet + verbe + complément.
Pour nous occidentaux, c'est la prononciation ou les tons qui se révèlent laborieux car plusieurs mots peuvent s'écrire de la même façon mais avec des accents différents et donc, des sens différents.

On relève quatre tons différents : le ton haut, assez monotone dans la voix (ex : mā), le ton montant, qui part d'assez bas et s'arrête net (ex : má), le ton bas qui est grave et long (ex : mă) et le ton descendant (ex : mà).

Voici une petite sélection du vocabulaire de base qui pourrait vous être très utile.

Généralités
 Bonjour Nĭhăo
 Au revoir Zaìjiàn
 Merci Xièxie
 De rien Búkèqi
 Pardon  Dùi buqĭ
 Oui  Shì
 Non Búshì
 Je ne comprends pas. Wŏ ting bù dŏng
 Qu'est ce que c'est ? Zhè shì shenme ?
 Comment vous-appelez-vous ? Nĭn guìxing ?
 Je m'appelle… Wŏ xìng
  Je suis français. Wŏ shì Făguóren
 Combien ça coûte ? Dūoshao qīan


Chiffres
 0  líng
 1 yī, yāo
 2 èr, liăng
 3 sān
 4 sì
 5 wŭ
 6 liù
 7 qī
 8 bā
 9 jiŭ
 10 shí


Temps
 Aujourd'hui jīntiān
 Hier  zuótiān
 Demain míngtiān


Hébergement/ restaurant

 Je cherche… Wŏ zhăo...
 Camping lùyìngdì
 Hôtel bīnguăn/ zhāodàisuŏ/ fàndiàn
 Auberge de jeunesse qingnian yishe
 Pouvez-vous écrire l'adresse s'il vous plait ? qĭng nĭ bă dìzhĭ xiĕ xiàlái?
 Chambre simple / double Dānrēn/ shuāngrén fáng
 Menu caìdan
 Eau minérale kuàngquánshuĭ
 Thé  Chá


Se déplacer
 Banque yínháng 
 Je veux aller à … Wŏ yào qù… 
 Je suis perdu Wŏ mílù le 
 Bus Gōnggòng qìchē 
 Métro Dìtiĕ 地铁
 Gare Hùochē zhàn 火车站
 Train Hùochē 火车
 Aéroport Jīchăng 
 Taxi Chūzū qichē 出租汽车
 Allez tout droit yìzhí zŏu 
 Tourner à gauche zuŏ zhăn 
 Tourner à droite Yòu zhăn 
 Ambassade dàshĭguăn 使馆
 Musée bówùguăn 
 Pharmacie yàodiàn 
 Police jĭngchá 警方
 Hôpital  yīyuàn 医院
 Téléphone diànhuà 打电话


Mais ce n'est pas fini. Dès que vous vous rapprocherez de Hong Kong, le mandarin sera moins utilisé au profit du cantonnais. Et là, tout change.

A Macao, c'est le portugais qu'il vous faudra employer et au Tibet, le tibétain.

Généralités en cantonnais
 Bonjour jó sàhn
 Au revoir bāàhìh baàhìh
 Merci  dōh jē


Généralités en tibétain
 Bonjour tashi dele
 Au revoir  kale shoo
 Merci  thoo jaychay

Lire avant de partir

Romans
Balzac et la petite tailleuse chinoise, de Dai Sijie, Editions

Dans la Chine de Mao, l'auteur nous raconte à travers un narrateur omniscient l'histoire de deux amis intellectuels qui tombent amoureux d'une petite tailleuse, sans instruction.
La découverte de livres censurés à l'époque (Balzac, Hugo, Baudelaire, Gogol, etc.) va être une ouverture culturelle pour la jeune femme. Un premier roman très réussi et adapté au cinéma.

 

Chine, l'envers de la puissance, de Cai Chongguo, Editions Mango, 2005.
Lao Cai, de son vrai nom, Cai Chongguo est un réfugié politique en France depuis les émeutes de la place Tiananmen en 1989.
Son amour pour la Chine est aussi un cri de révolte contre le gouvernement qui bafoue les droits de l'homme. Il demande ainsi aux occidentaux de l'aider à faire de la Chine un pays fort et juste.

 

La joueuse de go, de Shan Sa, Editions Folio, 2001
C'est la fin de l'empire en Chine. Une jeune joueuse de go bat tous ses adversaires les uns après les autres jusqu'au jour où elle affronte un officier japonais.
Nous sommes en 1930, juste avant l'invasion japonaise. Un livre très émouvant.

 

Voyage au centre de la Chine, de Frédéric Bobin, chez Philippe Picquier, 2007
Frédéric Bobin offre son carnet de route et pour une fois, ce ne sont pas les grandes villes comme Shanghai, Hong Kong et Pékin qui sont explorées mais les coins méconnus de Chine. Il dresse des portraits de gens ordinaires qu'il croise au fil de ses aventures.



Beaux livres
Chine, de Fu Che et Su Rongyu, Editions White Star, 2007

Ce Yann-Arthus Bertrand chinois propose des vues du ciel spectaculaires sur les sites les plus emblématiques de Chine : la grande muraille, l'Himalaya, les plaines centrales, les rizières, les gratte-ciel, etc.
10 photographes chinois ont participé à ce livre magnifique.

 

La chine ancienne, de Wetzel, chez Hazan, 2007.
Pour tout connaitre de l'histoire de la Chine, des premières dynasties jusqu'au début du XXe siècle, ce livre vous plaira certainement. Chaque dynastie a apporté son influence politique, culturelle et artistique. A vous de les déchiffrer.

 

Taï chi chuan, de James Kou, chez Marabout, 2005.
Cette pratique chinoise ancestrale est un ensemble de mouvements très techniques tout en lenteur et précision qui permettent de retrouver harmonie et équilibre.
Les Chinois pratiquent le tai-chi chuan tôt le matin dans les parcs. Cela permet d'entretenir son corps et de rester zen !



Bandes Dessinées

Hong Kong Triad (Tomes 1 à 3), de Parnotte et Mallié, chez Soleil.
L'alibi, La récompense, Couvre-feu
Des frères jumeaux, la mafia, un kidnapping, une évasion, une chute d'un tramway hongkongais, et un complot international. C'est cela Hong Kong Triad et on lit les trois tomes sans s'arrêter.

 

Tintin au Tibet, de Hergé, chez Casterman.
On ne pouvait pas ne pas citer notre célèbre reporter français, parti dans des aventures asiatiques inoubliables. Tintin au Tibet, c'est une rencontre avec un Yéti mais surtout beaucoup de suspense.





Liens utiles

« Ambassade de France en Chine »
3, San Li Tun Dongsanjie
Chaoyang District,
Pékin 100600
Téléphone : (00 86 10) 85 32 80 80
Fax chancellerie : (00 86 10) 85 32 48 41


« Ambassade de Chine en France »
Service Consulaire - Bureau des Visas
18-20, rue Washington
75008 Paris
Tél.: 01 53 75 88 31
Horaire : du lundi au vendredi: 9h30-12h00
Fermeture: le samedi, dimanche et les jours fériés.
Attention: On ne peut pas retirer de visa le jeudi après-midi.
Mail: chinaemb_fr@mfa.gov.cn


« Ministère des affaires étrangères »
Les dernières recommandations du ministère avant de partir en Chine. Dans le menu de droite, vous trouverez toutes les adresses des consulats des plus grandes villes.
Autres sites web
Site web de l'office du tourisme
« Office National du Tourisme en Chine »
Vous trouverez toutes les informations pratiques pour préparer votre séjour. Une sélection présente les sites touristiques incontournables du pays.
Le site internet est mis à jour très souvent d'où une actualisation et une fiabilité des informations.

Que voir en Chine

Où aller ?

Divers
Fête des Lanternes
La fête des Lanternes a lieu le 15e jour du premier mois lunaire (c'est-à-dire après le Nouvel an), à l'occasion de la première pleine lune de l'année. Les villes et villages se couvrent de lanternes : une vision magique !
C'est également à ce moment que chacun cuisine de délicieuses boulettes de riz collant au sésame ou aux cacahuètes, symbole de la lune : délicieux !
Nature / Faune
La Chine abrite 15 % des espèces d'animaux connues au monde. Le plus célèbre et en voie de disparition : le panda géant.

D'autres espèces comme l'alligator chinois et le rhinopithèque n'existent plus qu'en Chine.
Nature / Flore
Il existe plus de 30 000 sortes de plantes et de fleurs en Chine. Le bambou couvre 3 % des forêts. Il en existe plusieurs centaines d'espèces !

Mais la pollution fait des dégâts : il ne reste malheureusement plus beaucoup de forêts, et le peu qu'il reste est voué à disparaître...
Nature / Paysages
Lac Karakul
A une journée de la ville étape de Kashgar, le lac Karakul est un site à visiter. Au pied des montagnes de la chaîne du Pamir, notamment du Mustagh Ata et du Mont Kongur, le lac offre un des plus beaux paysages de la Chine, à quelques 3 600 mètres d'altitude.

Il est possible de se loger sur place pour la nuit. Insolite, vous pourrez ainsi dormir dans une yourte, sur les rives du lac !
Patrimoine culturel / Archéologie / musée
Musée des guerriers et chevaux de l'empereur Qin
Dans le nord-est de la Chine, à Lintong, à une quarantaine de kilomètres au nord de Xi'an, vous ne pouvez pas manquer le musée des guerriers et chevaux de l'empereur Qin, témoignage historique inestimable.
Ce merveilleux site archéologique classé patrimoine mondial a été découvert en 1974, par hasard. La découverte a fait le tour du monde : des milliers de statues de soldats en terre cuite venaient d'être trouvées (et il en reste encore à découvrir !). Cette véritable armée de guerriers a été enterrée en même temps que l'empereur Qin, en 210 av. J.-C., dans son immense palais funéraire. Incroyable : chacune des statues a une expression différente. Un site à la hauteur de la renommée des premiers empereurs de Chine !
Patrimoine culturel / Culture urbaine / monuments
Urumqi
Capitale de la région autonome du Xinjiang, Urumqi est située au pied des monts Tianshan et est entourée de plaines totalement désertiques. C'est une escale sur la Route de la Soie agréable à découvrir : visitez les mosquées et profitez des innombrables marchés.

La ville rassemble aussi des cultures et traditions diverses. Plusieurs peuples y cohabitent : Ouighours, Chinois, Kazakhs, Kirghizes, Tadjiks, Mongols, Ouzbeks, Tatars et Russes.

A une centaine de kilomètres de la ville, au milieu de montagnes verdoyantes, le lac Tianchi, dit "lac céleste", vaut le détour. Situé à 1 900 mètres d'altitude, vous pourrez observer un paysage magnifique !

Pour en connaître un peu plus sur l'histoire de cette région autonome et découvrir les minorités, visitez le Musée régional du Xinjiang. Vous pourrez également y voir une impressionnante collection de momies très bien conservées et de superbes vestiges de la Route de la Soie. Très riche, prévoyez d'y passer 2 ou 3 heures. Attention, le musée est fermé le lundi. Il est ouvert dès 8h le matin.

Monuments

Retrouvez toutes les informations pratiques sur les plus beaux édifices historiques en Chine
» Monuments en Chine

Musées

Tarifs, horaires et informations pratique, voici la liste des musées à visiter en Chine
» Musées en Chine

Itinéraires

Promenade en ville, itinéraire à pieds ou randonnées dans la nature… Les plus beaux itinéraires touristiques en Chine
» Itinéraires en Chine

Unesco

Tous les ans, l’Unesco inscrit à sa liste du Patrimoine mondial les plus belles merveilles du monde. Retrouvez les sites classés en Chine
» Sites classés en Chine

Parcs naturels

Découvrez les plus beaux sites naturels en Chine
» Parcs naturels en Chine

Curiosités naturelles

Etonnants ou hors normes, découvrez les sites naturels les plus insolites en Chine
» Curiosités naturelles en Chine

Que faire en Chine

Restaurant

On ne peut pas parler de gastronomie chinoise mais plutôt des gastronomies tant la richesse culinaire est diversifiée.
Halte aux clichés, vous ne trouverez pas de nem ni de riz cantonnais dans les restaurants, ce sont des spécialités du Vietnam.

Manger permet de se retrouver entre amis ou en famille, c'est un moment très convivial où vous pourrez aller à la rencontre des Chinois.

Le petit-déjeuner se prend aux mêmes heures qu'en France, tôt le matin. Le déjeuner commence dès 11h mais rarement après 13h. Le dîner se prend de bonne heure à partir de 17h30. Dans les villes de taille moyenne, les restaurants ferment souvent dès 20h.

Pour choisir vos plats sur le menu, vous bénéficiez de la traduction anglaise sur les restaurants plus chics, et pour les autres, n'hésitez pas à montrer du doigt les plats de vos voisins que vous souhaiteriez goûter.

Dans les restaurants, vous disposerez d'un bol, d'une assiette, d'une tasse à thé et de baguettes. Un petit entraînement s'impose pour utiliser ces dernières. Mais n'ayez pas peur des moqueries, les Chinois sont très compréhensifs à ce niveau.

Il n'y a pas de règle de vie particulière à table, vous pouvez manger le nez dans votre bol de riz pour éviter de vous tâcher et déposer les os à même la nappe.

Comptez moins de 10 euros pour un repas copieux dans un restaurant. A l'hôtel, les prix sont plus élevés.

La combinaison des plats repose sur deux éléments complémentaires : le yin et le yang. Le premier est associé à la Lune et représente la féminité.On associe essentiellement le yin aux fruits et légumes alors que les aliments yang correspondent à des aliments frits, aux plats épicés ou à base de viande. Le yang est associé au soleil et correspond à la masculinité.

Les Chinois sont véritablement obsédés par la nourriture et cela depuis la nuit des temps. Ce n'est pas seulement la quantité ou la qualité des plats qui est appréciée mais aussi la présentation, les couleurs et l'harmonie qu'ils dégagent.

L'aliment de base est bien évidemment le riz. Très riche au niveau nutritionnel, on doit son expansion à l'invasion mongole au XIIe siècle dans la région du fleuve Yangzi, une zone très fertile. Vous y verrez de nombreuses rizières onduler sur les collines. Le riz accompagne les plats comme chez nous le pain.
Au nord, on préfère les nouilles au riz. Elles sont servies en bouillon.


Tour de Chine de la gastronomie
Au nord du pays et notamment à Pékin, c'est le blé qui est dominant. Ses dérivés sont nombreux : galettes de blé, beignets frits, raviolis, pâtes et nouilles. Vers le Sichuan, plus à l'ouest, de nombreux piments et épices agrémentent les mets. Vous pourrez goûter à la fondue locale au fromage de soja…

Vers Shanghai, ce sont bien évidemment les fruits de mer qui sont privilégiés. Coquillages et crustacés, carpes ou anguilles, vous pourrez les associer à des légumes du coin comme les choux, les courges ou les pousses de bambou.

Si vous aimez l'exotisme en gastronomie, vous serez servis : renards, ragondins, hérissons, moineaux et chiens garnissent les étals des marchés. En Chine, on ne fait pas la grimace devant un plat, tout se mange !

Dans le Yunnan, goûtez la spécialité locale : une sorte de fondue à base de bouillon de poulet dans lequel on trempe sa viande crue, ses légumes et féculents. C'est un dérivé de la fondue chinoise qui consiste à tremper dans l'eau bouillante sa viande, poisson, pâtes et légumes sans risque de « turista », la hantise des touristes…

Goûtez aux œufs de cent ans, malgré leur aspect repoussant. Ce sont des oeufs de cane conservés dans un mélange d'argile, de paille et de chaux pendant 100 jours leur conférant une couleur verdâtre.

Enfin, le canard laqué est une spécialité chinoise, plus précisément pékinoise. Sa préparation demande un savoir-faire particulier tout comme la découpe de la volaille.


Que boire en Chine ?
Du thé bien sûr. Les Chinois furent les premiers à cultiver cette plante. Les thés les plus courants sont le thé vert, le thé noir et le thé wulang (entre le thé vert et le thé noir). Vous trouverez des maisons de thé à tous les coins de rue.

Deuxième boisson préférée des chinois, la bière. La tsingtao est la plus réputée.

Shopping

Où et quoi acheter en Chine ?
Le boom économique chinois a favorisé l'émergence de grands centres commerciaux très modernes. Vous pourrez y trouver de tout, de l'alimentaire aux vêtements ou des objets high-tech. Mais les prix sont relativement élevés et vous retrouvez de nombreux produits occidentaux.

Il y a d'immense centres commerciaux à Pékin. Grands magasins de Pékin : Sun Dong'an market, Oriental Plaza Shopping Mall en sont les principaux.
A Canton, le Nanfang Shangdian est un grand magasin où vous trouverez votre bonheur.

Les grands magasins sont généralement ouverts de 10h à 22h tous les jours.

Préférez les petites boutiques dans les rues commerçantes ou les marchés. Vous pourrez négocier vos achats car les locaux ont une forte tendance à gonfler les prix pour les étrangers.

Pour les objets électroniques, allez à Macao ou Hong Kong, là où les taxes d'importation sont moins importantes.
Faites attention, la Chine est le pays des contrefaçons. DVD, CD, montres, bijoux et vêtements de marque fleurissent sur les étals des marchés. Rapporter ce type de marchandise en France est illégal. On vous aura prévenu…

Amateurs de poteries ou de céramiques antiques, vérifiez bien l'authenticité de ces œuvres d'art. Certaines copies sont parfois tellement bien réalisées qu'on les confondrait avec les originaux. Un reçu vous sera donné pour que vous puissiez sortir l'objet de Chine.

Pour les peintures, calligraphies ou gravures, achetez ces oeuvres d'art dans les grandes villes comme Shanghai ou Pékin qui présentent un vaste choix et une qualité remarquable. Sur les marchés, vous trouverez un panel d'artisanat chinois : jade, laque, poteries, tissages ou broderies.

Dans les magasins de l'Amitié, vous pourrez vous procurer des journaux et magazines en anglais ainsi que des souvenirs à rapporter, avec certificats d'authenticité garantis. Pour connaître les meilleures adresses de shopping, référez-vous à nos articles shopping à Pékin, Hong Kong et Shanghai.
Que rapporter ?
Un large choix de souvenirs s'offre à vous. Entre jade, calligraphies, vêtements, objets à l'effigie de Mao, thé et autres objets artisanaux, vous ferez le bonheur de vos proches à l'issue de votre voyage.

La Chine est un pays multiculturel, peuplé d'une cinquantaine d'ethnies différentes. Ainsi, chaque région a sa particularité, ses modes de vie, son artisanat. Vous pourrez ainsi arpenter différents marchés pour aller à la rencontre de ces cultures et acheter des petits souvenirs propres à chaque province.

Ne partez pas sans un jeu de go, sorte de dames à la chinoise. Et pourquoi pas une petite figurine de Confucius pour garder un esprit serein dans votre maison.
Le plus typique d'entre tous les souvenirs, une boîte à grillon en porcelaine, ivoire ou bambou (Pékin). Les aristocrates mandchoues leur vouait une véritable passion !


L'alimentaire
Thé noir ou thé vert, n'hésitez pas à en ramener. Pour le souvenir culinaire, prenez un petit sac de riz et de nouilles chinoises. Elles sont délicieuses.


Objets d'art
La calligraphie est une activité noble en Chine qui consiste à dessiner des motifs pour remplacer des mots. Demandez à un autochtone de vous calligraphier votre prénom en échange de quelques yuans, c'est un joli souvenir à ramener.
Vous pouvez aussi acheter du matériel pour faire vous-même de la calligraphie.

Les sceaux sont également magnifiques. En bois, en marbre, en bronze ou en or, ils représentent des animaux zodiacaux. Vous pouvez choisir de le faire graver à votre nom.

Vous pourrez également vous procurer de petits objets en laque bien qu'assez onéreux, ou des poteries pour boire le thé.


L'artisanat
Les broderies et tissages sont très réputés. En fonction des régions, chaque parure a une histoire et un symbole qu'on sort pour tel ou tel événement.

Le jade est une pierre très importante en Chine car elle symbolise l'immortalité. C'est une pierre tellement dure qu'on ne peut pas la tailler mais simplement la polir. Veillez à bien vérifier si ce qu'on vous vend est bien du jade et pas une autre pierre. Le jade peut être noir, vert, blanc, rose ou gris.

Vous trouverez de la soie dans tout le pays. La Chine produit encore ¼ de la production mondiale de ce tissus si agréable et raffiné. Vous pourrez découvrir toutes les étapes de fabrication de la soie dans le sud du pays, vers Suzhou et vous en procurer sur les marchés à bas prix.
A Pékin, le marché de la soie est très intéressant. Vous trouverez de la soie de bonne qualité pour une somme modique.


Divers
Berceau du communisme, la Chine met toujours à l'honneur Mao Zedong, fondateur du parti communiste chinois et proclamateur de la République populaire de Chine en 1949. Les souvenirs liés à Mao sont bien évidemment son petit livre rouge qui contient tous ses préceptes mais aussi sa casquette militaire ornée d'une étoile rouge.

Vous trouverez aussi T-shirt, vêtements, et bien d'autres objets à l'effigie de Mao.

Sortir

Entre opéras et discothèques, les nuits pékinoises sont aussi agitées que le jour. Ce n'est pas la ville la plus « branchée » de Chine mais vous trouverez largement de quoi vous occuper.
La nouvelle génération sort dans les nombreux bars et boîtes de nuit de la capitale. La discothèque la plus en vogue est The World of Suzie Wong dans le district de Chaoyang. Il y a encore quelques années, cela aurait été inconcevable, la jeunesse chinoise préférait se retrouver dans les jardins pour discuter.

La majorité des bars se trouve dans le quartier de Sanlitun ou près des lacs Houhai et Qianhai. Pour les loisirs, vous pourrez vous initier à l'opéra chinois, voir un spectacle d'acrobatie, assister à une démonstration d'arts martiaux ou écouter les « tubes du moment » dans les cafés-concerts.

Si vous êtes à Pékin en automne, ne manquez pas un concert de musique classique lors du festival musical de Pékin.

Vous retrouverez tous les bons plans des sorties dans le magazine « That's Beijing », disponible dans les kiosques à journaux.

A Shanghai, c'est son alter ego, « That's Shanghai », qui rassemble les adresses de restaurants, clubs, bars à la mode, ainsi que les manifestations culturelles du mois à venir. Les sorties et loisirs sont plus chers que dans la capitale, mais le choix est plus vaste.

Les discothèques accueillent des DJ's du monde entier, essentiellement dans les quartiers Hengshan Lu et Xintiandi. Le style de musique est tout aussi éclectique : rock, techno, salsa ou rap sont à l'honneur, suivant les endroits.

Vous retrouverez également des spectacles traditionnels de danse, d'acrobatie et de musique. Le cirque de Shanghai est très renommé notamment pour ses numéros de magie.

C'est le week-end que Shanghai révèle sa folie nocturne. Les bars sont bondés, bien que le prix des consommations soit excessif. Vous pourrez passer une soirée plus tranquille dans une des maisons de thé ou de café.

Si votre budget suit, c'est à Hong Kong que vous apprécierez le plus les sorties nocturnes. Les lieux à la mode varient rapidement mais les quartiers les plus en vogue sont Central et plus spécialement Lan Kwai Fong. On y trouve autant de monde sur les trottoirs que dans les bars à siroter une bière pendant l'happy hour ou un cocktail maison.

Le quartier Wanchai rassemble des bars occidentaux mais les prix sont très élevés. Procurez-vous le gratuit HK Magazine qui sort le vendredi et annonce les bons plans pour le week-end.

Sports

Le sport est un état d'esprit en Chine. C'est même une activité recommandée et encouragée par l'Etat. Toutes les écoles du pays proposent des activités sportives aux écoliers. Des exercices de gymnastique sont diffusés à la radio à heures fixes.

Dans les villes, ce sont les arts martiaux qui sont favorisés et la gymnastique douce à base d'exercices respiratoires comme le tai-chi-chuan. D'ailleurs, vous verrez certainement des adeptes de cette pratique sportive faire leurs exercices dans les parcs au petit matin.

Les sports traditionnels en Chine sont principalement les arts martiaux qui en plus d'être des sports de combat permettent de rester en bonne santé. Plus cérébraux, les échecs et le jeu de go sont des activités très courantes qu'on apprécie autour d'un thé.

On observe que plus le niveau de vie est élevé dans la population chinoise, plus la pratique du sport est importante, telle une activité élitiste. De nombreux clubs de gym apparaissent dans les villes. La pratique de la gymnastique et du yoga restent des activités populaires.

Les Jeux Olympiques de 2008 favorisent le développement de l'industrie du sport et les investisseurs étrangers parient de plus en plus sur la Chine. Au niveau international, les Chinois excellent au tennis de table, en gymnastique, haltérophilie, patinage de vitesse, escrime, tir à l'arc ou encore judo.

Chaque région a ses activités favorites. Le relief permet d'avoir une variété de loisirs entre sports d'hiver et sport d'été. En Mongolie intérieure, on pratique l'équitation, la course de yaks, la randonnée à cheval, etc.
Si vous aimez le ski, vous pourrez vous rendre dans la province de Jilin à la frontière de la Russie et de la Corée du nord ou encore à l'extrémité nord-est de la Chine vers la Sibérie, à Yabuli. Mais ne vous attendez pas à des domaines skiables de grande envergure, le ski reste une pratique marginale.

Pas besoin d'aller bien loin, les grandes villes proposent de nombreux sports d'aventure très en vogue actuellement. Alpinisme, canyoning, deltaplane, rafting, patinage, ski nautique, cricket ou VTT, un large choix est proposé. Le golf est une activité récente mais qui se développe très vite. On compte une quinzaine de golf à Pékin.

Carte Chine

Latitude : 35.86 - Longitude : 104.17

Points d'interets les plus remarquables

Chine, les articles à lire

La Chine branchée

Depuis la France, la Chine et ses habitants renvoient une image obsolète, qui ne correspond plus du tout à la réalité : dans son ouvrage La Chine branchée, Véronique Michel nous fait découvrir... Lire la suite

Chine, les plus belles photos

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine