Estonie : Padäste entre histoire et bien-être

Lors d'un voyage en Estonie vous avons constaté combien l'histoire était ancrée dans les propositions touristiques estoniennes. Ici sur l'île de Padäste, le luxe et le bien-être reflètent l'histoire du pays au sens strict comme dans l'approche architecturale.

Manoir de Padäste : éco-élégance

Le manoir de Padäste reflète l'histoire de l'Estonie comme son spa qui propose des soins locaux et surprenants. Le tout au bord de la Baltique.


Une île et des forêts. Des forêts et des manoirs. Voici Muhu. L'une des trois principales îles d'Estonie qui en compte plus de 1500. Ici, comme sur le continent, règnent l'eau et le bois. Deux éléments sans doute adorés des autochtones. Les premiers habitants appartenaient à un peuple finno-ougriens aux croyances païennes. Il furent défaits par les chevaliers teutoniques en mal de croisade. Ces moines soldats étaient soutenus par des marchands que l'insécurité des grandes routes commerciales devaient rendre hypocondriaques. 
Au spa de Padäste, on vénère le feu, l'eau et les produits insulaires. Après la case vestiaire, la cliente est invitée à se détendre devant la cheminée où crépitent bûches de pins et de hêtre. Branches et feuilles sèchent sur des reposoirs. L'austérité des mur, l'élégante simplicité des meubles, la cheminée et le sofa créent une atmosphère douillette mêlée d'un voyage dans le temps.


Produits locaux et ingrédients naturels

Nous sommes dans un manoir
comme il y en a des milliers en Estonie. Un manoir où les seigneurs germano-baltes résidaient, administraient le pays et récoltaient le travail des serfs. Dans le couloir du spa, les portes sont baptisées du nom de grandes figures de la noblesse. Alors que la cliente se détend, Leela, la spa manager, prépare le soin choisi. En l'occurrence une crème au lait de chèvre, incontournable, et aux huiles essentielles. La règle est stricte et aucune dérogation permise.Tous les traitements sont faits avec des produits locaux.Très écolo comme démarche. Pas de transports, et des achats chez les petits producteurs de l'Ile. En plus on découvre des traitements originaux. Pendant une heure, l'un des quatre thérapeutes va masser la bienheureuse à l'aide de ce mélange riche en éléments hydratants et nourrissants. Le massage est suédois. Presque local. La Suède étant une voisine scandinave qui a occupé le pays au 18ième siècle. Allez, sans rancune. Et puis le massage suédois est connu pour ses vertus drainantes et décontractantes. Un bonheur pour les tissus endoloris et les nœuds de stress.


L'Ile de Muhu, à 2 heures et demi de Tallin, ferry compris, compte 1400 habitants dont beaucoup de fermiers et de petits producteurs. Les bains, soins traditionnels, respectent aussi la règle du "local". L'essentiel des ingrédients proviennent des villages voisins. Coquelicots, luzerne, miel, fleurs et herbes des champs macèrent une heure dans l'eau chaud afin d'extraire les éléments actifs.


Une fois installée sur le lit, la "baigneuse", prise en sandwich entre deux couches d'herbes, sent la rude couche se transformer en un lit d'eau. Relaxation ! Le bain dure 30 mn. Parmi les versions proposées, la "céréales-bière" a notre préférence. Même si, couvert de produit, on ressemble à un petit déjeuner. 

Bref rappel : la bière ou cervesa vient de Cérès, la déesse de la moisson et Vis, la force. Elle est riche des éléments qui la composent : les céréales.


Le Manoir reflète l'histoire du pays
Le temps se dégage, L'occasion de découvrir le parc du Manoir. Un parc de 7 hectares enveloppé par un domaine de forêts et de prairies trois fois plus étendues. Les invités des barons devaient apprécier cet espace de chasse ainsi que les promenades équestres. Aujourd'hui, les écuries qui abritaient les attelages sont devenues des chambres. On les distinguent facilement grâce à leur arche.
Le bâtiment central néo-gothique, est fait de granit venu de Finlande et de dolomite, une pierre locale. Datant du 14 ème siècle le manoir - offert à une famille allemande par le roi du Danemark au 16 ème siècle, transformé en maternité pendant la période soviétique puis laissé à l'abandon -, renaît dans les années quatre-vingt  quand les nouveaux propriétaires décident d'en faire un hôtel 5 étoiles. Le manoir ouvre en 2008. Le fil directeur de la décoration est clair : intégrer les différentes influences historiques et en faire ressortir la simplicité.  Les antiquités - meubles, tableaux ou tapis - cohabitent dans une beauté luxueusement dépouillée. Que ce soit dans l'entrée, au bar, dans la salle de billard. Idem pour le restaurant réputé qui propose une cuisine estonienne et pour le cellier.

Flagellation aux feuilles de bouleaux

Retour au spa. Outre les traitements, il propose un parcours chaud-froid et un sauna. Rien d'étonnant compte tenu de la proximité de la Scandinavie où l'on va au sauna comme un Français fait un tiercé. Après une période de sudation, qui ouvre les pores de la peau et débarrasse des toxines, une petite exfoliation. Avec du sel. Proximité de la mer oblige. Rinçage et application de miel pour hydrater un épiderme nettoyé en profondeur. Dans le sauna on se frappe le dos avec des feuilles de bouleaux pour activer la circulation sanguine. Doucement quand même. Pas de  torture. Phase finale : immersion dans une eau à  3 °. Allez un effort. On pense très fort : le mini choc thermique booste l'organisme.

Et il y a l'après. Lové dans une couverture, on rêve. A l'abri. Au bord de la Baltique. Là où tout est sérénité. 






Estonie : Padäste entre histoire et bien-être
Estonie : Padäste entre histoire et bien-être

Manoir de Padäste : éco-élégance Le manoir de Padäste reflète l'histoire de l'Estonie comme son spa qui propose des soins locaux et surprenants. Le tout au bord de la Baltique . Une île et des forêts. Des forêts et des manoirs....

Annonces Google