Partager cet article

RSS
Mis à jour le 

Irlande

Trouver les hôtels aux meilleurs prix avec Linternaute
Chercher un hôtel en Irlande

Un voyage en Irlande

Irlande sur nos forums
MISE A JOUR LE 9 DECEMBRE 2014 - Direction l'Irlande, la destination phare pour un tourisme vert et sauvage. Certes, la météo et le climat ne sont pas les mêmes qu'en Espagne, mais la beauté des paysages y est époustouflante !
>> Dans le guide : la carte de l'Irlande

Largement dominée par les prairies et pâturages, l'île offre néanmoins une grande variété de paysages. La côte Est aux plages sablonneuses contraste avec la côte Ouest au relief découpé tel les falaises de Moher. Le Ring of Kerry en bordure de l'océan est une explosion de bleu et de vert tandis que les paysages du Connemara se déclinent du brun des tourbières aux lacs sombres couleur de Guinness

Bien sûr, celle que l'on nomme "la verte Erin" abrite des villes agréables et animées comme sa capitale Dublin, Cork ou encore Galway. Petit pays aux habitants d'une grande hospitalité, c'est dans ses pubs que vous apprécierez le tempérament jovial des Irlandais.

Vous découvrirez sur cette île habitée dès la Préhistoire de nombreux vestiges du passé : châteaux, églises et monastères... Vous pourrez aussi voir de magnifiques objets d'art celtique dans ses musées.

Mais l'Irlande, qui affiche une croissance économique impressionnante depuis quelques années, est à coup sûr tournée vers l'avenir. Sa population jeune et ses industries technologiques s'annoncent comme de sérieux atouts pour les années à venir.

L'Irlande est enfin une terre d'étonnement. Parce qu'un embouteillage en rase campagne pour cause de moutons capricieux, un nourrisson au pub agrippé à sa Guinness ou un curé qui entre deux pintes vous raconte Saint Patrick, ça n'arrive qu'ici !

Météo / Quand partir

Quelle est la meilleure période pour se rendre en Irlande ? Quel y fait-il en ce moment ? Toutes les infos météorologiques et climatiques.
» Météo en Irlande

Passeport / Visa / Formalités

Passeport ou carte d'identité pour les ressortissants de l'Union Européenne.

Transports

En avion

L'Irlande est desservie par plusieurs compagnies aériennes : Ryanair, Aer lingus, Gaéland Ashling, Air France Bmi. Elles proposent des départs de Bordeaux, Lyon, Marseille, Nice, Paris et Toulouse.

En fonction de la période où vous partez (été, jours fériés...), le prix du billet varie entre 100 et 500 euros avec les taxes.



En bus

Solution bon marché, vous pourrez prendre un bus pour Dublin, au départ de Paris, avec la compagnie Eurolines.

En voiture et ferry

Si vous souhaitez visiter l'Irlande avec votre véhicule, vous serez obligés de prendre un ferry depuis Roscoff (Finistère) ou Cherbourg (Manche). Quelques 14h ou 18h plus tard, vous arriverez à Cork ou Rosslare, au sud ouest de l'Irlande.


Irish ferries et Brittany ferries vous permettront de rejoindre la terre des Irlandais. Attention, elles n'assurent pas les traversées entre novembre et mars.

Réservez vos billets longtemps à l'avance. Comptez, pour une voiture et deux passagers, 1000 euros en moyenne.

Attention soyez bien réveillés à la sortie du bateau et n'oubliez pas de conduire à gauche ! Un petit coup de klaxon aura tôt fait de vous le rappeler !

Aeroports
Aéroports de Dublin et Shannon  pour les vols internationaux :
  • Aéroport de Dublin : à 8km du centre-ville. Prendre la ligne de bus n° 747 vers le centre-ville
  • Aéroport de Shannon : bus et navettes à l'aéroport direction des villes de Ennis, Galway et Limerick.
Aéroports de Cork, Galway, Kerry et Sligo - Strandhill plutôt pour des vols domestiques :
  • Aéroport de Galway : à 6 km du centre-ville. Une ligne de bus vers le centre-ville.
  • Aéroport de Cork : à 8km du centre-ville. Prendre le bus "Eireann"
  • Aéroport de Kerry County : Situé entre les villes de Killarney et Tralee
  • Aéroport de Sligo - Strandhill : à 8 km de Sligo
Généralités
Se déplacer en Irlande
Mieux vaut louer une voiture pour apprécier la diversité du paysage et accéder aux coins les plus reculés (ex : Connemara).

Comptez 15 à 20 jours pour faire le tour de l'île en passant par l'Irlande du nord.
Agences de location aux aéroports de Shannon et Dublin et dans les villes les plus importantes.

Des compagnies de bus assurent des liaisons locales, mais la dépendance aux transports en commun limite l'intérêt du séjour.

En voiture, soyez prudent : les routes sont étroites et escarpées, les accotements parfois inexistants. On croise de très nombreux bus et cars de tourisme sur la route. La pluie peut également gêner la visibilité. N'hésitez pas à faire des pauses si le temps est trop mauvais.

Partir en Irlande

Santé / Sécurité / Vaccins

Santé

Vaccins
Les conditions sanitaires sont les mêmes qu'en France. Il n'y a aucune vaccination particulière à faire.

Couverture des frais médicaux
Vous devez vous procurer le formulaire E 111 auprès de votre centre de Sécurité Sociale pour le remboursement de frais médicaux. Grâce à ce formulaire, vous pourrez être pris en charge par les services des hôpitaux publics.

Il est par ailleurs conseillé de souscrire une assurance sanitaire et de rapatriement. Renseignez-vous car certaines cartes bancaires incluent une assurance rapatriement. En cas de maladie sérieuse, il est recommandé de revenir se faire soigner en France.

Petits désagréments
Dans les régions marécageuses comme le Connemara sévissent des petits moucherons appelés midges. A la tombée de la nuit, surtout en été, ils se ruent sur la peau humaine. Leurs piqûres grattent terriblement. Ils disparaissent à la nuit noire comme ils sont venus. Solution pour éviter de les rencontrer : ne pas sortir à ce moment de la journée ou se badigeonner de produit anti-insectes !

Sécurité


Vols
Le niveau de sécurité en Irlande est élevé. Il vous faut néanmoins faire attention dans les grandes villes comme Dublin. Fermez vos sacs, veillez sur vos affaires personnelles et accrochez bien vos appareils photos lorsqu'il y a foule. Ne laissez pas vos papiers ou des objets de valeur de façon visible dans les auberges de jeunesse... histoire de ne tenter personne.

Danger
La réputation de ville dangereuse pour Belfast n'est plus d'actualité. Aujourd'hui, c'est une ville très sûre. Vous pourrez vous promener sans crainte dans le centre ville. Il convient d'être plus prudent dans certains autres quartiers de Belfast. La police veille de manière discrète sur la tranquillité de la ville. Vous apercevrez peut-être quelques hélicoptères passer.


Sécurité routière
Pensez à vérifier l'assurance de votre véhicule avant de partir.


Informations pratiques


Numéro de téléphone d'urgence
Il existe un numéro unique pour les pompiers, la police et les ambulances : le 999. Ce numéro gratuit est valable en République d'Irlande et en Irlande du nord. Il est à utiliser qu'en cas d'urgence. Une fois en ligne, on vous demandera quel service vous souhaitez contacter.

Contenu de la trousse médicale : antiseptiques, comprimés contre la fièvre et les maux de têtes, produit anti-insectes, médicament contre les problèmes gastriques.

Conditions politiques
Stables

Monnaie

Généralités

La République d'Irlande a adopté l'Euro depuis 2002. Mais attention en Irlande du nord, c'est la livre sterling (£) qui a cours. Une livre vaut environ 1,60 euros.

Il existe des billets de £5, £10, £20, £50 et £100. Les pièces sont, de la plus petite à la plus grande : 1p, 2p, 5p, 10p, 20p, 50p, £1 et £2.

Les cartes de crédit internationales sont acceptées partout, sauf dans les plus petits villages et les régions très reculées comme les îles d'Aran.

En ce qui concerne le retrait d'argent liquide, vous aurez intérêt de retirer des sommes importantes et de limiter vos retraits car votre banque en France vous fera payer des frais assez élevés à chaque retrait.

Coût de la vie

L'Irlande est victime de son succès ! Le coût de la vie en Irlande a particulièrement augmenté depuis quelques années. On ne parle même pas de Dublin ! Mais dans d'autres régions moins touristiques, les prix sont encore modérés.

Il vous faudra compter environ 30 euros par jour et par personne pour un séjour économique avec : logement en auberge de jeunesse, le repas du midi du type pub grub (ce sont les plats servis au pub) ou fast-food, repas du soir cuisiné à l'auberge de jeunesse.

Si vous prévoyez un budget journalier de 70 euros, vous pourrez être logés dans un Bed&Breakfast et aller au restaurant ou au pub midi et soir.

Le camping et les auberges de jeunesse pratiquent à peu près les mêmes prix (10-15 euros par personne pour la nuit). Les prix des B&B varient de 50 à 80 euros la chambre double, selon la région et le confort. Ceux qui veulent passer la nuit dans un joli manoir ou un hôtel luxueux devront compter au minimum 100 euros la nuit.

Côté restaurant, un repas au pub coûte une dizaine d'euros. Pour limiter vos dépenses, vous pouvez vous contenter le midi d'un sandwich pour 3 ou 4 euros. Attention, le soir, les prix pratiqués par les restaurants augmentent.


En Irlande du nord, les prix sont sensiblement plus chers. Vous devrez débourser une vingtaine d'euros pour une nuit en auberge de jeunesse (10-15 £) et entre 60 et 90 euros pour une chambre en B&B (40 à 55 £). L'addition est en générale plus salée ; comptez entre 15 et 25 euros pour un repas (10 à 20 £).

Euro
Pourboires
10 à 15% du montant de la note.
Prix moyens
  • Séjour (hors voyage A/R) : de 1000€ à 1500€
  • Hôtels 1 et 2 étoiles : 50€ en moyenne
  • Hôtels 3 étoiles : de 80€ à 100€
  • Hôtels 4 étoiles ou plus : de 100€ à 300€
  • Hôtels Allinclusive : de 150€ à 500€
  • Restaurants bon marché : de 7€ à 10€
  • Restaurants traditionnels : de 15€ à 20€
  • Restaurants Grandes tables : de 35€ à 50€
  • Camping / Caravaning : de 15€ à 20€
  • Location hébergement : de 60€ à 100€

Points forts

  • Le Burren et la Chaussée des Géants : formations géologiques uniques au monde
  • Dublin : capitale au riche patrimoine culturel
  • Les îles d'Aran : pause nature sur un archipel d'une grande quiétude
  • Le Connemara : infini paysage de tourbières, de lacs, et de champs verdoyants

Points faibles

  • Les routes étroites. Circulation de bus et cars touristiques intense en été.
  • Le temps très capricieux.
  • Les étés peuvent être venteux, doux et pluvieux.

Bons plans

A faire

Partir les mains dans les poches (ou presque).

Sac à l'épaule, en voiture ou à vélo, la formule idéale pour visiter ce petit pays, c'est de circuler pendant deux à trois semaines au moins. Si vous n'avez pas de véhicules, le réseau d'autocars particulièrement dense vous conduira partout.

Pour le gîte, vous trouverez quantité d'auberges de jeunesses, ouvertes à tous, et des chambres d'hôtes. Pour les grandes villes et les petites villes touristiques de la côte, il est recommandé de réserver une à deux semaines à l'avance. Sinon inutile de voir à trop long terme. Laissez-vous guider par votre inspiration, et d'un coup de fil, assurez-vous le gîte la veille ou l'avant veille de votre arrivée. Au "pire", vous goûterez aux joies du camping.

S'arrêter dans les petits villages et boire une pinte au pub.

C'est là que vous verrez les plus authentiques scènes de vie.


A ne pas faire


Garder des idées arrêtées sur la question nord-irlandaise. 

Si vous vous aventurez en Ulster (nous vous le recommandons ne serait-ce que pour une après-midi de balade sur la  Chaussée des Géants ), vous découvrirez autour d'une pinte, qu'indépendantistes catholiques et loyalistes protestants sont toujours prompts à exprimer leurs points de vue. Pour peu que le touriste ne vienne pas asséner ses propres vérités, il se rendra compte que les choses sont bien plus complexes qu'il n'y paraît. Et que sans distinction religieuse, tous les Irlandais sont aussi accueillants.


Au pub, les Irlandais paient une tournée (round) chacun leur tour. Si vous êtes inclus dans un round, vous devrez ensuite offrir une tournée à toutes les personnes du groupe. Il serait très impoli de ne pas le faire.

Ne pas fumer dans un pub.

Et oui, les fumeurs auront du mal à se retenir de fumer tout en buvant une bière... Mais une loi interdit désormais de fumer dans les lieux publics. Vous devrez fumer à l'extérieur, ce qui pourra faire diminuer votre consommation de cigarettes 

Vie pratique

Electricité

Le courant est du 220 volts en République d'Irlande et 240 volts en Irlande du Nord. Selon les régions, vous trouverez des prises à deux fiches sans terre et des prises à trois fiches. Il vous faudra parfois un adaptateur.


Système métrique

Correspondance entre les systèmes métrique et impérial :
1 mile = 1,6 km et 1 km = 0,62 mile
1 pound ou livre = 0,450 kg et 1 kg = 2,22 pounds
1 gallon = 4,551 litres et 1litre = 0,22 gallon
1 pinte de Guinness (ou autre !) = 0,57 litre !


Décalage horaire

Quelque soit la période de l'année, il y a une heure de décalage avec la France.


Horaires

Les magasins sont ouverts du lundi au samedi, de 9h à 17h30-18h. Le jeudi, ils font une nocturne jusqu'à 20h ou 21h. Les centres commerciaux et certains magasins ouvrent le dimanche après-midi. Les petits bureaux de tabacs-épiceries sont ouverts tard (jusqu'à 22 ou 23h) et même le dimanche.

Les pubs sont ouverts du lundi au mercredi, de 10h30 à 23h00. Du jeudi au samedi, ils vous accueilleront jusqu'à minuit et demi. Vous pourrez également y aller le dimanche de 12h30 à 14h et de 16h à 23h00. Sachez que vous n'avez pas à laisser de pourboire dans un pub.


Les restaurants servent en général jusqu'à 21h. Si le service n'est pas compris, il convient de laisser un pourboire de 10% de la note.

Les banques ouvrent du lundi au vendredi de 10h à 16h (le jeudi jusqu'à 17h). En Ulster, elles sont ouvertes en semaine de 9h30 à 15h30.

Les horaires des bureaux de poste sont de 9h00 à 17h30 du lundi au vendredi, et de 9h à 12h30 le samedi. Une lettre postée d'Irlande à destination d'un autre pays européen met entre 3 et 6 jours.


Conduite

Comme vous le savez déjà, on conduit à gauche en Irlande. Mais la priorité à droite est conservée. Les Irlandais sont en général très courtois au volant, et il est rare d'entendre des coups de klaxon. Soyez attentifs aux indications pour le stationnement en ville. La fourrière est très active à Dublin comme dans les plus petites villes.

Vous aurez parfois besoin d'un parking disc en vente chez les marchands de journaux. Clearway signifie stationnement interdit.

Les panneaux de signalisation sont généralement indiqués en anglais. Dans les régions de Gaeltacht (enclaves où l'on parle le gaélique), il est possible qu'ils soient qu'en gaélique !


Formalités

Pour venir en Irlande, il vous suffit d'un passeport ou d'une carte d'identité en cours de validité. Vérifiez que votre passeport ou carte nationale d'identité est valable pendant toute la durée de votre séjour en Irlande sous peine de vous faire refuser l'embarquement par certaines compagnies aériennes.

Pour la voiture, il vous faudra votre permis de conduire, la carte grise et la carte verte d'assurance. Un autocollant sur l'arrière de votre véhicule devra indiquer votre nationalité.


Les jours fériés en République d'Irlande

 Date Fête célébrée
 1er janvier Nouvel An
 17 mars Saint Patrick (fête nationale)
 Mars ou avrilVendredi saint
 Mars ou avril Lundi de Pâques
 1er lundi du mois de maiFête du travail
 1er lundi de juinJour férié de juin (june bank holiday)
 1er lundi d'aoûtJour férié d'août (august bank holiday)
 Dernier lundi d'octobreJour férié d'octobre (october bank holiday)
 25 décembreNoël
  26 décembreBoxing day


Les jours fériés en Irlande du nord

 Date Fête célébrée
 1er janvier Nouvel An
 17 mars Saint Patrick
 variableVendredi saint
 variableLundi de Pâques
 1er lundi du mois de maiFête du travail
 Dernier lundi de maiJour férié de mai (may bank holiday)
 12 juillet Orangeman's Day
 Dernier lundi d'aoûtJour férié d'août (august bank holiday)
 25 décembreNoël
  26 décembreBoxing day
Equipements
Coupe vent à capuche, chaussures de marche imperméables, parapluie, tente, crème solaire.
Standards Locaux
Système métrique en vigueur.
Electricité : 220 V, 50 Hz : adaptateur de prise nécessaire (3 fiches).

Evénements

Les longues marches peuvent être éprouvantes (conditions météo, terrain) et conviennent aux personnes en bonne condition physique.

Carte d'identité

Généralités
Capitale : Dublin.

Superficie : 70 200 km².
Langues officielles : Anglais, Gaélique.
Régime : démocratie parlementaire.
Monnaie : l'Euro.
Religion : catholiques (93%), protestants (5%).
Fête nationale : 17 mars (St Patrick).

Démographie

Population : environ 3,9 millions d'habitants.
(Population de moins de 15 ans : 22% et population de plus de 65 ans : 11%).
Densité : 56,9 hab./km².
Espérance de vie : 80 ans pour les femmes et 74,7 ans pour les hommes (en France, elles sont de 83 et 76 ans).
Taux de chômage : 4,6% (en 2003).

Economie

PNB par habitant (en 2003) : 23 500€ (en France, il s'élève à 22 500€).
PNB/hab. : 22 850$/hab.
Principales activités : agro-alimentaire, brasseries, informatique, technologies de pointe.
Tourisme : 6,7 millions de visiteurs par an.

Pratique

Poids et mesure : système métrique.
Décalage horaire : une heure avec la France.
Indicatif téléphonique : + 353. Si le numéro en Irlande est 01 60 57 700, il vous faudra composer le 00 353 1 60 57 700.

Géographie

L'Irlande est divisée en 26 comtés  : Comté de Carlow, Comté de Cavan, Comté de Clare, Comté de Cork, Comté de Donegal, Comté de Dublin, Comté de Galway, Comté de Kerry, Comté de Kildare, Comté de Kilkenny, Comté de Laois, Comté de Leitrim, Comté de Limerick, Comté de Longford, Comté de Louth, Comté de Mayo, Comté de Meath, Comté de Monaghan, Comté de Offaly, Comté de Roscommon, Comté de Sligo, Comté de Tipperary, Comté de Waterford, Comté de Westmeath, Comté de Wexford, Comté de Wicklow.

Plus de 3 000 km de côtes sur l'océan atlantique avec de hautes falaises, une multitude de lacs, de tourbières et de collines. Point culminant : Carrantuohill (1 040 m).

Climat

Climat océanique grâce à l'influence du Golf Stream.

Culture / Traditions

Sans tomber dans les clichés, voici les traits de caractère que l'on prête aux Irlandais. Le but n'est pas d'en faire un tableau caricatural mais de comprendre qui ils sont et surtout quel est leur mode de vie.

Accueillants, bavards et un grand sens de l'hospitalité

Les Irlandais ont un grand sens de l'accueil. A la campagne, ne soyez pas surpris d'être salués verbalement ou d'un signe de la main. C'est tout naturel chez les Irlandais. Au pub, ils n'hésiteront pas à engager la conversation avec vous. Le touriste n'est pas considéré comme un intrus et un perturbateur mais plutôt comme quelqu'un de différent qui a sûrement quelque chose d'intéressant à raconter.

Ici, on est loin de l'individualisme ambiant de certains pays européens. Vous le constaterez encore une fois au pub. Les Irlandais ne commandent pas un verre pour eux-mêmes mais ils offrent une tournée (round) à toutes les personnes du groupe. Ensuite chaque personne paie sa tournée au cours de la soirée.

Entre eux, les Irlandais sont très bavards. Ils parlent du temps, ils refont le monde, ils blaguent... Ils aiment aussi pratiquer l'autodérision. Ils ont de la gouaille en somme ! Ils sont aussi des spécialistes du sens du drame. Ils n'hésitent pas à exagérer un peu un événement anodin et à le monter en épingle. Tout cela, c'est le Craic (prononcez crack) !

Le Craic, le bon temps à l'Irlandaise

Insaisissable Craic... Il se retrouve dans de nombreuses occasions : discuter entre amis, rire aux éclats, boire quelques pintes de Guinness, se laisser porter par un morceau de musique traditionnelle, danser, entonner une chanson tous en choeur, frémir avec les parieurs d'une course hippique... Le Craic, on pourrait traduire ce mot par "prendre du bon temps". Il reflète parfaitement l'état d'esprit bon enfant des Irlandais. Le Craic est avant tout une atmosphère qui naît d'un instant particulier.


Tous au pub !

Les Irlandais passent la majorité de leur temps libre au pub, le lieu de la vie sociale. Quelque soit l'âge ou la catégorie sociale, tout le monde se retrouve au pub dans une atmosphère détendue.

D'ailleurs il est très mal vu de mettre en avant sa réussite professionnelle par des signes extérieurs de richesse. Les Irlandais ont adopté un style vestimentaire simple, en cohérence avec leur philosophie de la vie.

Un passé douloureux encore dans toutes les mémoires

Les Irlandais sont très attachés à leur passé. Ils portent en eux les événements tumultueux de leur Histoire. Les contes et chants celtiques, notamment les protest songs, sont là pour rappeler les héros du passé et la lutte pour l'indépendance. Conscients que leurs chants et leur style musical tenaient une part importante dans leur patrimoine, des nationalistes ont crée dès la fin du XVIIIème siècle des associations pour les préserver.

L'importance de la musique

La musique fait partie intégrante de l'identité irlandaise. Danse et musique ont été un exutoire à la dureté de la vie, dureté de la vie dans les campagnes et dureté de l'oppression politique britannique.

La musique traditionnelle (trad music) se joue essentiellement dans les pubs. La harpe, bien qu'étant le premier instrument utilisé, est aujourd'hui peu fréquente car elle se prête moins au rythme enlevé des soirées au pub. Vous verrez plutôt, parmi les instruments, un violon, une guitare ou un banjo, un accordéon, une flûte irlandaise et un bodhran (un tambour).

En général, les musiciens connaissent par cœur les airs traditionnels, qui se sont transmis de génération en génération par voie orale. Chaque musicien enrichit la chanson originale de sorte que chaque groupe propose une interprétation unique.

Des croyants pratiquants

Près de 95 % des habitants de la République d'Irlande sont catholiques. Le dimanche, les Irlandais vont à la messe en famille. L'Eglise a longtemps pesé sur la société irlandaise et les mœurs des Irlandais. Son influence a légèrement diminué. Il y a eu une certaine évolution comme le montre la loi autorisant le divorce en 1996. Mais l'avortement reste encore illégal...

A noter que la majorité des écoles primaires sont gérées par des institutions catholiques.

Un peuple jeune tourné vers l'avenir

L'Irlande a été surnommée depuis la fin des années 1990 le Tigre celtique. En effet, avec l'implantation de grandes sociétés étrangères, le pays a connu un fort développement économique. L'île connaît actuellement un très faible taux de chômage (moins de 5% en 2003). Seule ombre au tableau : l'inflation et la flambée de l'immobilier. L'Irlande, avec une population jeune (1/3 a moins de 25 ans) et au plus fort taux d'alphabétisation du monde, peut voir l'avenir en rose !

Population / Langue
Irlandais, Celtes, Anglais. Langues : anglais, gaélique (signalisation en gaélique dans certaines régions).
Religion
Catholiques (88%), protestants.

Mots utiles

Il y a deux langues officielles en Irlande : le Gaélique (l'Irlandais) et l'Anglais.

Les régions de Gaeltacht, ces endroits où on parle majortairement le Gaélique, sont situées à l'ouest et au sud de l'Irlande (Comtés de Mayo, Donegal, Galway, Kerry). Là-bas, il n'est pas rare de voir les panneaux de signalisation uniquement en gaélique.


Le Gaélique est enseigné dès l'école primaire. Il voit sa popularité augmenter depuis quelques années. Selon les études, on estime qu'entre 5% et 30% de la population parle l'Irlandais ou gaélique d'Irlande.

L'anglais est cependant la langue courante. Vous aurez au début un peu de mal à comprendre l'accent irlandais qui ferme les "u" en "o" (good luck se dira good lock).

Quelques mots en gaélique
Le á se dit "ao" comme dans bodhrán (qui veut dire tambour). Le dh au milieu d'un mot ne se prononce pas. Le ch se prononce "k".

Irlandais Français Prononciation
Dia dhuit Bonjour djia ditch
Slan agat Au revoir slône agueute
Tá / sea Oui  
Níl / níhea Non  
Go raibh maith agat Merci go rêve ma agueute
Gabh mo leiscéil Excusez-moi
Le do thoil S'il vous plaît  
Sláinte A votre santé slauncha
Leithras Les toilettes lairass
An lár Centre ville  

Bodhrán tambour
Cairn tumulus de pierre
Carraigh/ carrig rocher
Clochán hutte de pierre
Craic bon moment, conversation agréable, blagues
Dún forteresse
Gallán menhir, pierre levée
Gleann vallée
Poteen alcool de pommes de terre
Slieve, sliabh montagne


Et si vous voulez faire encore plus "irish", utilisez des expressions suivantes
Dead on time juste à l'heure
Grand day beau temps
Good luck bonne chance. Se dit aussi pour se dire au revoir.
Jesus ! pour exprimer la surprise
Miserable day temps épouvantable

Lire avant de partir

L'Irlande, ou lîle verte aux quatre prix Nobel. Et oui, c'est de ce petit bout de terre que viennent Oscar Wilde, James Joyce, Samuel Beckett et Seamus Heaney. Parfois censurés, les livres de ces auteurs ont marqué la littérature irlandaise.

Plus près de nous, nous vous proposons deux livres de photographies qui mettent en valeur les magnifiques paysages de la belle Erin.

Beaux livres

Irlande, Erin, Terre des saints et des géants, de Elisabetta Canaro, éd. Gründ.

 

Irlande, Carnet de bord d'un pêcheur d'images, de Patrick Mahé et Philip Plisson, éd. du Chêne.





Liens utiles

Autres sites web
Site web de l'office du tourisme

Que voir en Irlande

Où aller ?

Les îles
Les îles d'Aran
Une escapade sur les îles d'Aran est un must pour une pause loin des sentiers battus. En particulier l'île d'Innishmore : promenades en vélo, repos, et vie au rythme des insulaires : grand sentiment de quiétude et de liberté.

Achetez un pass découverte à l'office de tourisme de Galway.
Liaison en bus au quai d'embarquement, puis ferry vers l'île d'Innishmore.
Excursion possible sur une journée.
Nature / Paysages
Cliffs of Moher
Les Cliffs of Moher sont de gigantesques falaises recouvertes de verdure qui surplombent l'Océan atlantique. Panorama époustouflant. Les Cliffs of Moher se situent à 80 km au sud-ouest de Galway.

Possibilités de restauration sur place.
Patrimoine culturel
Promenade à Dublin
Dublin est une petite ville. Les distances se couvrent rapidement à pieds. Vous pourrez donc découvrir les principaux points d'intérêt en une ou deux journées. Entre espace de verdure, vie nocturne, et édifices religieux, la capitale irlandaise a de nombreux attraits.

A ne pas manquer :
  • Trinity College bien sûr, et les jardins de la ville (Merrion Square et surtout St Stephen's Green)
  • La cathédrale Saint-Patrick, véritable bijou architectural. Une visite à l'intérieur s'impose : pour admirer les superbes vitraux.
  • Temple Bar : incontestablement la rue des fêtards. Le cœur populaire de Dublin, un peu trop saturé de touristes. Mais un lieu agréable pour savourer une Guiness.
  • Le Pont O'Connell qui relie les deux rives.
  • Le Château de Dublin : Le Château de Dublin est situé sur Dame Street.
  • L'Aiguille de Dublin (Dublin Spire) : un monument qui se dresse au centre-ville, haute de 120 mètres.

Ouvert du lundi au vendredi de 10h15 à 17h, dimanche et jours fériés de 14h à 17h.
Entrée : 4,5 euros environ.

Monuments

Retrouvez toutes les informations pratiques sur les plus beaux édifices historiques en Irlande
» Monuments en Irlande

Musées

Tarifs, horaires et informations pratique, voici la liste des musées à visiter en Irlande
» Musées en Irlande

Itinéraires

Promenade en ville, itinéraire à pieds ou randonnées dans la nature… Les plus beaux itinéraires touristiques en Irlande
» Itinéraires en Irlande

Unesco

Tous les ans, l’Unesco inscrit à sa liste du Patrimoine mondial les plus belles merveilles du monde. Retrouvez les sites classés en Irlande
» Sites classés en Irlande

Parcs naturels

Découvrez les plus beaux sites naturels en Irlande
» Parcs naturels en Irlande

Curiosités naturelles

Etonnants ou hors normes, découvrez les sites naturels les plus insolites en Irlande
» Curiosités naturelles en Irlande

Que faire en Irlande

Restaurant

La cuisine irlandaise est à base de viande et de pommes de terre.

L'Irish stew est une sorte de pot-au-feu qui mélange mouton, carottes, pommes de terre et oignons. C'est le plat irlandais le plus typique. A Dublin, la spécialité s'appelle le Coddle. C'est un ragoût au lard et saucisses avec des pommes de terre et des oignons.

Le bacon and cabbage est un mélange, comme son nom l'indique, de jambon, chou et pomme de terre. Les Irlandais laissent mariner de la viande de boeuf dans de la bière brune et des oignons pour préparer le Guinness beef Stew.


En ce qui concerne la pomme de terre, vous en mangerez souvent sous la forme de Colcannon. Les pommes de terre sont réduites en purée et mélangées à du chou et des oignons. Le boxty est une galette de pommes de terre râpées.

Vous trouverez facilement du saumon en Irlande (provenant de l'océan Atlantique). Galway est réputée pour ses huîtres.

Testez les pains irlandais : l'Irish soda bread (un pain blanc), le barm brack (ressemble à un gâteau avec ses fruits confits) et les brown bread (pains complets).

En dessert, succombez au crumble aux pommes. Le Porter cake est aussi une spécialité du pays. C'est un cake à la bière brune, aux épices et aux fruits secs.

Côté boisson, on trouve en tête les bières brunes (Guinness, Murphy's, Beamish) suivies du whiskey. Les vins sont importés et relativement chers. Les Irlandais sont aussi des gros consommateurs de thé.

Si vous séjournez dans un Bed&Breakfast, vous aurez de grande chance de goûter le petit déjeuner irlandais appelé Irish Fry. Il est composé d'une tranche de bacon, de deux saucisses, de flageolets à la sauce tomate, de black or white pudding (boudin noir ou blanc), d'une demi tomate poêlée et d'un oeuf sans oublier quelques toasts ou scones.

Le pub est le meilleur restaurant dans les petites villes et villages. Les Fish and Chips (poisson et frites) sont appréciés des Irlandais pour leur consistance, surtout après une soirée passée au pub.


Dans les grandes villes, vous goûterez une cuisine plus cosmopolite et élaborée. La cuisine irlandaise est en pleine évolution. Les chefs d'aujourd'hui mélangent les influences provenant d'autres pays aux plats traditionnels pour un résultat très réussi.


Informations pratiques

Les heures des repas sont semblables à celles en France : 8h-9h, le petit-déjeuner, 12h-14h30 pour le déjeuner et 19h30-22h pour le dîner.

Pour alléger votre budget, optez pour l'early bird. Les pubs et restaurants proposent un premier service, en général entre 18h00 et 19h30 voire 20h, où vous mangerez les mêmes menus que le midi et le soir à un prix réduit !

Shopping

En Irlande, le shopping est à l'image de l'état d'esprit des Irlandais : non tape-à-l'oeil. Les Irlandais s'habillent de façon élégante mais n'apprécient guère le look "m'as-tu-vu". Cela s'est naturellement traduit dans la construction des magasins en centre-ville.

Lorsque vous vous promènerez dans les rues commerçantes, vous verrez de jolies petites boutiques aux couleurs sobres et très peu de grandes façades ou enseignes "agressives".

L'Irlande est réputée pour son artisanat. Vous trouverez des produits de qualité, parfois fait main : pulls tricotés, bijoux celtiques, poteries et porcelaine...N'hésites pas à rapporter un peu de leur savoir-faire à la maison.

En ce qui concerne l'alimentation, les grands supermarchés se situent à la périphérie des villes. C'est un peu compliqué de s'y rendre sans voiture. Dans le centre ville, vous pourrez faire vos achats dans les superettes de quartier. Les alcools forts sont vendus dans des magasins spécialisés appelés Off Licenses.


A Dublin, les principales rues commerçantes sont Grafton Street, qui se termine par le centre commercial de St Stephen's Green, et Henry Street. Si vous souhaitez acheter des produits d'artisanat, parcourez les boutiques de Nassau Street. Dans Temple Bar, vous trouverez des vêtements et des livres d'occasion, des disquaires et des magasins de vêtements branchés.

A Cork, direction St Patrick Street et Merchants Quay pour faire vos emplettes. Faîtes également un tour dans le marché couvert English Market, un vrai festival de couleurs et de senteurs.

A Galway, arpentez Quay Street, High Street, Shop Street ainsi que le quartier de Eyre Street. Le samedi matin, dans Market Street, se tient un marché artisanal.


Informations pratiques

Les commerces sont ouverts en général du lundi au samedi de 9 h à 18h.

Il est fréquent dans les grandes villes que les grands magasins et centres commerciaux fassent une nocturne le jeudi (jusqu'à 20 ou 21h) et ouvrent le dimanche de 14h à 18h. Sachez également que les boutiques des stations-service sont ouvertes 24h sur 24.

Attention, dans la majorité des magasins d'alimentation, les sacs plastiques sont payants (environ 15 centimes d'euro). Alors pensez à prendre un sac avant de partir faire vos courses.

Que rapporter ?
L'Irlande est un si peu beau pays que vous aurez sûrement envie d'en ramener "un petit bout" à la maison. Vous serez sans doute séduits par ses produits artisanaux. Voici quelques-uns des souvenirs les plus populaires.

La qualité du tweed et de la laine irlandaise ont fait le succès des vêtements de ces matières. Vous pourrez rapporter par exemple un beau pull en laine (hand knitted signifie tricoté main). Les pulls d'Aran sont considérés comme les plus authentiques. Rassurez-vous si vous n'allez pas sur les îles d'Aran, vous en trouverez aussi dans la région de Galway et dans les grandes boutiques de Dublin. Ce sera aussi le moment de craquer sur une veste en tweed, facile à porter et indémodable ! Les plus beaux tweeds sont produits par les manufactures du Donegal.

Les bijoux inspirés de l'art celtique sont également très appréciés. Vous trouverez broches, bagues, pendentifs, boucles d'oreille en argent et en or. La Claddagh ring est cette fameuse bague qui représente un cœur orné d'une couronne et encadré par deux mains. C'est l'emblème de la ville de Galway.

Waterford est la patrie du cristal. Vous pourrez facilement acheter des objets de cristal dans tout le reste du pays. L'Irlande est aussi réputée pour sa poterie, sa porcelaine, ses objets en jonc et sa dentelle.


Pour vous ou vous amis, vous pourrez rapporter quelques spécialités culinaires : du saumon fumé, des biscuits, des confitures, des sauces du genre chutney. Les alcools sont chers car surtaxés. Vous avez intérêt à attendre d'être à l'aéroport ou sur le ferry.

Sortir

Le pub est le passe-temps favori des Irlandais, peut-être à cause du climat. Et oui, il ne pleut jamais au pub !

Les Irlandais vont très souvent au pub. En semaine, ils y déjeunent ou se donnent rendez-vous pour des déjeuners d'affaires. S'ils n'y viennent pas systématiquement le midi, ils ont coutume d'y venir à la fin de la journée (vers 18h) avec leurs collègues. Le samedi soir, ils y retrouvent leurs amis pour se détendre. Et c'est encore là qu'ils vont déjeuner avec leur famille le dimanche midi.


Le pub est l'endroit où on se mêle, on se retrouve pour regarder le sport à la télévision, on discute, on refait le monde ou on plaisante avec son voisin de bière, on danse, on tente de séduire une jolie fille au son d'un groupe de musique traditionnelle. C'est que les Irlandais appellent socializing et cela constitue une très grande partie de leur vie sociale.

L'Irlande regorge de pubs. Même dans les petits villages, vous en trouverez un. Le décor des pubs est souvent chaleureux, avec des boiseries. Cependant, chaque pub à son atmosphère, plus ou moins branché ou bon enfant. Les concerts de musique traditionnelle sont assez fréquents dans les pubs.

Le samedi soir, les Irlandais commencent assez tôt leur soirée car les pubs ferment à 23h30 ou minuit. Peu avant la fermeture, une sonnette retentit pour indiquer que vous pouvez passer une dernière commande (last round). Il n'est pas rare que les Irlandais prennent plusieurs verres et les finissent tranquillement alors que le nettoyage du bar commence.

Ensuite certains continuent leur virée nocturne et se rendent dans les clubs ou discothèques, ouverts jusqu'à 3h du matin. Les Irlandais vont aussi au cinéma et plus rarement au théâtre, à l'exception des Dublinois.


Informations pratiques

En Irlande, on ne viendra pas prendre votre commande. Il faut commander au bar et vous réglez aussitôt vos consommations.

Sports

Avec ses verts pâturages, l'Irlande est le royaume prédestiné des terrains de golf. On en compte plus de 400 greens dont quelques-uns jouissent d'une renommée internationnale comme celui de Ballybunion ou de Lahinch.

La passion des Irlandais pour les chevaux ne vous échappera pas. Les haras nationaux dans le comté de Kildare élèvent des purs-sangs réputés dans toute l'Europe. Vous trouverez également des centres équestres plus modestes pour faire une petite balade à cheval ou une randonnée de plusieurs jours.

Compte tenu de la surface relativement réduite de l'Irlande, le vélo peut être un excellent moyen pour voyager à travers l'île et profiter des paysages. Vous pourrez en louer sur place. Néanmoins si vous envisagez de faire un long parcours, rien ne remplacera votre propre deux roues.

L'autre moyen pour découvrir les splendides régions de l'Irlande est la randonnée. La Kerry way est l'une des plus connues et la Wicklow way est la plus longue de la République d'Irlande.

Les amateurs de pêche pourront espérer prendre des saumons, des truites ou encore des brochets dans les nombreux lacs et rivières et sur les milliers de km de littoral de l'île. Vous trouverez aussi des locations de bateaux pour faire de la pêche en mer. N'oubliez pas que, pour pêcher le saumon ou les truites de mer, il vous faudra une licence.

Ceux qui pratiquent les sports nautiques ne seront pas en reste. Vous pourrez faire de la voile, du surf (par exemple à Lahinch), de la plongée sous-marine (dans la Bantry Bay) ou de la planche à voile dans différentes régions côtières.



Les sports irlandais

Bien que n'étant pas des Latins, les Irlandais se passionnent et se déchaînent pour leurs sports nationaux : le hurling et le football gaélique.

  • Le hurling est un jeu très rapide qui ressemble un peu au hockey sur gazon. Les 15 membres de chaque équipe, munis d'une crosse en bois appelée hurley (camán en gaélique), se disputent le sliothar, une balle de cuir. Aux extrémités du terrain se trouvent des buts, semblables dans leur forme à ceux de rugby, et qui sont protégés par un gardien. Pour marquer, il faut faire passer la balle entre les deux poteaux au-dessous de la barre transversale dans les filets (3 points). Si la balle passe au-dessus, l'équipe marque 1 point au lieu de 3.
  • Le football gaélique est un genre de football dans lequel les 15 joueurs peuvent taper le ballon avec leurs mains ou leurs pieds. Le terrain et les buts sont les mêmes que ceux du hurling.


Les finales de ces deux sports, qui se disputent en septembre au Croke Park de Dublin, sont des événements très suivis par les Irlandais.



Les autres loisirs

Les Irlandais sont également des grands parieurs. Les courses de chevaux très médiatisées sont considérées comme du sport.


Pendant quelques temps délaissées, les courses de lévriers connaissent aujourd'hui une forte popularité. C'est sans doute lié au fait que les mises de départ pour les paris sont très faibles. Vous ne manquerez pas de remarquer les offices des bookmakers qui ont pignon sur rue dans les grandes villes.

Carte Irlande

Latitude : 53.40 - Longitude : -8.31

Points d'interets les plus remarquables

Irlande, les articles à lire

Irlande, les plus belles photos

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine