Partager cet article

RSS
Mis à jour le 

Maroc

Trouver les hôtels aux meilleurs prix avec Linternaute
Chercher un hôtel au Maroc

Un voyage au Maroc

Maroc sur nos forums
Vous allez découvrir l'un des plus beaux pays du monde. Pénétrez dans la majestueuse cité de Fès et venez marchander dans les souks de Marrakech. Rejoignez les Berbères du Sahara et prélassez-vous au soleil sur les superbes plages d'Agadir

Vous l'avez compris, le Royaume du Maroc est une terre de contraste qui ne laissera personne indifférent. Depuis les sommets enneigés du Haut Atlas jusqu'aux confins du désert, seule la chaleur du soleil pourrait concurrencer l'hospitalité des Marocains. Vous découvrirez un peuple accueillant et tolérant dans un décor fait de monuments grandioses, symboles d'une grande richesse culturelle et architecturale. Un pays fascinant ou chaque recoin nous rappelle une histoire longue de 2500 ans. Ajoutez à cela une gastronomie savoureuse et créative. Dépaysement assuré ! 

Un doux parfum d'Orient flotte dans ce pays qui a su allier traditions et modernité. On y pratique un Islam modéré et le chant fascinant du muezzin vous le rappellera 5 fois par jour en appelant à la prière. 

Pays résolument tourné vers l'avenir, le Maroc est le pays le plus sûr de l'Afrique du Nord en termes de santé et de sécurité. Plus d'un million de Français viennent chaque année visiter le Maroc ! 

Les paysages du Maroc ont servi de décors à de nombreux films. Evidemment Lawrence d'Arabie de David Lean, plus récemment La Source des femmes avec Leila Behkti et Hafsia Herzi.

Météo / Quand partir

Quelle est la meilleure période pour se rendre au Maroc ? Quel y fait-il en ce moment ? Toutes les infos météorologiques et climatiques.
» Météo au Maroc

Passeport / Visa / Formalités

Pour un voyage au Maroc, un passeport en cours de validité est nécessaire. Il est impératif qu'il soit valable encore au moins 6 mois à compter de la date d'entrée dans le pays. Les ressortissants de l'Union européenne n'ont pas besoin de visa pour une durée de voyage inférieure à 3 mois.

Si vous allez au Maroc en voiture, vérifiez que votre assurance auto vous couvre sur ce pays. Attention car une vérification sera faite à la frontière et en cas de non couverture, on vous obligera à prendre une assurance.

Retrouvez toutes les formalités et toutes les informations pour passer sa retraite au Maroc.

Transports

Le Maroc est le voisin de l'Europe. Seuls 14 kilomètres le séparent de l'Espagne par le détroit de Gibraltar. Tous les moyens de transport sont donc possibles pour se rendre au Maroc... même le vélo !


En avion

Naturellement, l'avion est le moyen le plus rapide pour se rendre au Maroc depuis la France. Parmi les 12 aéroports internationaux que comptent le Maroc, les principaux sont situés à Casablanca, Agadir, Marrakech et Tanger.

Les fréquentes liaisons entre la France et le Maroc sont assurées par les grandes compagnies aériennes internationales régulières et de charters dont Air France et Royal Air Maroc. Notons que ces liaisons ne concernent pas que Paris mais aussi Bordeaux, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Strasbourg et Toulouse.

Enfin, certaines compagnies "low-cost" proposent des vols aux tarifs attractifs vers le Maroc : Atlas Blue (depuis Lille, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Toulouse, Nice et Mulhouse).


En bateau, en voiture

Si la voie aérienne ne vous convient pas ou si vous désirez vous rendre au Maroc en voiture, en train, en car... une traversée en car-ferry s'impose. 


La solution la plus économique est alors de se rendre à Algeciras à l'extrême Sud de l'Espagne pour traverser le détroit de Gibraltar en car-ferry. Deux destinations vous sont proposés : Tanger (2h30 de traversée) ou Ceuta (1h30 de traversée). 

Voici les compagnies maritimes qui proposent une traversée : Comarit, Comanav, Limadet Ferry... Informations complémentaires sur le site d'Euromer.


A noter : certains ferrys partent de Sète (France) vers Tanger (le voyage dure 36 heures) et d'Almeria (Espagne) vers Nador ou Melilla.

Gares ferrovières
Il est aisé de se déplacer au Maroc en train où le réseau ferré est de bonne qualité.

Consulter horaires et tarifs sur le site des chemins de fer marocains.
voir tous les transport
Location de voitures
Les grandes agences internationales étant plutôt chères au Maroc, le voyageur avisé se tournera vers une agence locale, qui louera une Fiat Uno pour environ 250 dirhams par jour.

Attention, les petites voitures sont livrées sans essence... et sont donc à rendre le réservoir vide.
Taxis
Attention, deux types de taxis au Maroc ;:
  • A l'intérieur d'une ville, les petits taxis (type Fiat Uno). Ils ont une couleur unique en fonction de leur ville, rouges à Casablanca ou bleus à Essaouira. Ils chargent au fur et à mesure de leur trajet.
  • Pour les grands trajets (au moins 70 kilomètres), les grands taxis (type Mercedes), souvent de couleur beiges. Un trajet Marrakech-Ouarzazate, par exemple, coûte 70 dirhams en grand taxi.

Partir au Maroc

Santé / Sécurité / Vaccins

Sachez que le Maroc est peut-être le pays le plus sûr du continent africain en termes de sécurité et de santé.

Toutefois, certaines zones reculées et pauvres ont une hygiène déplorable et peu ou pas d'eau en bouteille, rien à voir avec les villes modernes comme Agadir ou Casablanca. Donc, les précautions à prendre dépendent avant tout de votre destination.


Santé

Concernant le certificat de vaccination, il n'est pas exigé pour les voyageurs en provenance de l'Europe. Si votre séjour se déroule entièrement dans une ville touristique moderne comme Agadir, Rabat ou Casablanca, vous avez très peu de chances de tomber malade car l'hygiène y est relativement bonne.

Par contre, si vous décidez de bourlinguer à travers le pays, il est préférable d'être vacciné contre les hépatites A et B, la diphtérie, le choléra, le tétanos et la fièvre typhoïde. N'ayez crainte, il s'agit seulement d'une précaution car ces maladies sont très peu répandues. Concernant le paludisme, le risque est quasi inexistant.

Le principal problème au Maroc est lié à la consommation d'eau ou de légumes. Faites toujours attention à ce que vous buvez ou mangez. L'eau (et les glaçons) contiennent des bactéries auxquels, nous Français, ne sommes pas habitués. Petits problèmes gastriques assurés ! Plus sérieusement, il vaut mieux consommer de l'eau en bouteille en exigeant que la bouteille soit ouverte devant vous. Méfiez-vous également des salades ou des légumes lavés à l'eau.

Enfin, sachez que les pharmaciens marocains sont compétents et bien fournis en médicaments. Ils vous conseilleront en cas de petit problème. En cas de problème sérieux, contactez l'ambassade qui vous conseillera un centre de soins adapté.

Contenu de la trousse médicale : antiseptiques, comprimés contre fièvres et maux de tête, écran solaire total, insecticide, médicament contre les problèmes gastriques et contre la déshydratation (particulièrement si vous allez dans le sud du pays). Pour les aventuriers qui peuvent se trouver dans des régions isolées, prévoyez des cachets purificateurs d'eau.

« Voir la fiche Santé au Maroc»

Sécurité

Depuis peu, le Maroc est véritablement un pays sûr pour les touristes. Une police spéciale a été créée pour défendre le tourisme (8% du PIB en 2003). Vous pouvez visiter le Maroc l'esprit tranquille… mais vigilant.

Concernant le vol, il a fortement baissé en quelques années. Toutefois, n'exposez pas vos biens de valeur de façon ostentatoire. Ne laissez pas votre portefeuille dans la poche arrière du pantalon, accrochez bien vos sacs et vos appareils photos lorsqu'il y a foule. Enfin, fermez bien votre chambre d'hôtel et n'y laissez pas des objets de valeur de façon visible.

Quant à la sécurité, pas de problème majeur non plus. Evitez les quartiers très pauvres, en particulier si vous êtes seul. De même, n'allez pas vous perdre dans les ruelles des médinas dans la nuit, en particulier à Tanger.

Concernant les pseudos guides qui vous proposent leurs services, ils sont parfois légèrement agressifs mais jamais violents. Sachez qu'ils veulent juste vous amener vers des commerçants chez qui ils toucheront une commission en cas de vente. Restez ferme en leur accordant un minimum d'attention. S'ils ne lâchent pas prise, prévenez-les que vous n'achèterez rien.

Le Maroc est le principal exportateur de haschisch du monde. Le Rif, à l'est du Maroc dispose d'un privilège historique qui lui donne le droit de cultiver le plant de cannabis. La situation est paradoxale car il est formellement interdit de vendre, d'acheter ou de consommer du cannabis dans tout le pays. N'essayez jamais de traverser la frontière avec du cannabis, même en voiture par le ferry. Rappelez-vous le film "Midnight express"... Comparées aux prisons marocaines, les prisons françaises sont des palaces.

Informations pratiques


Numéro de téléphone d'urgence

Polices : 19 (depuis un tél. fixe), 112 (depuis un tél. mobile).
Gendarmerie (hors des villes) : 177
Pompiers : 15

Bestioles
serpents, scorpions, moustiques...
Conditions politiques
Le Maroc est une monarchie constitutionnelle. Si l'essentiel du pouvoir est concentré entre les mains du monarque, le roi Mohammed VI a entrepris depuis son accession au trône plusieurs réformes visant notamment à améliorer le statut des femmes dans la société marocaine.
Vaccins Obligatoires
Aucune vaccination n'est obligatoire.
Vaccins Recommandes
Il est recommandé de se prémunir contre les hépatites A et B, la typhoïde

Monnaie


La devise marocaine

Monnaie marocaine : le dihram (Dh).
Change : 11 Dh = 1EUR ou 1 Dh = 0.09 EUR (en 2009).

Billets : 200 Dh, 100 Dh, 50 Dh, 10 Dh.
Pièces : 5 Dh, 1 Dh, 0,5 Dh, 0,05 Dh.

Attention, dans certains souks, on parle de riels pour les petites sommes, 1 riel étant la plus petite pièce de monnaie soit 5 centimes de dirham. 1 Dh = 20 riels ou 1 riel = 0,05 Dh.



Les cartes de paiement sont acceptées dans les établissements importants de type hôtels, restaurants, grands magasins et stations d'essence. Quelques magasins sont toujours équipés du " fer à repasser" où le code n'est pas nécessaire. Dans ce cas, ne quittez pas votre carte des yeux et ne laissez pas le commerçant seul avec la carte.

Concernant les distributeurs automatiques, il y en a dans toutes les villes de grande et de moyenne importance. Attention, les frais sont importants à chaque retrait de liquide. Il est plus intéressant, à ce titre, de se munir de chèques de voyage libellés en euros, d'autant qu'ils sont acceptés dans les hôtels et les banques.

Change

Dans toutes les villes de grande et moyenne importance, vous pourrez convertir vos euros dans les banques ou bureaux de change à des taux relativement semblables. Évidemment, ne convertissez pas vos euros dans la rue, arnaque assurée

.

Aux frontières, les sommes supérieures à 15 000 dirhams sont autorisées mais doivent être déclarées à la douane.

Enfin, sachez qu'en France, seule une partie de vos dirhams marocains pourront être convertis, alors ramenez en le moins possible. Ce sera peut-être l'occasion de "flamber" pour sa dernière soirée au Maroc !

Pourboire

Ici, on parle de bakchich. Il est souvent attendu, parfois demandé, en particulier avec les touristes. Faites votre calcul en sachant que le salaire moyen officiel est de 1800 dirhams (180 euros) par mois. L'idéal est de donner un peu plus de 10% de la note.


Coût de la vie

On peut s'en douter, la vie au Maroc est beaucoup moins chere qu'en France, en particulier pour l'hébergement. Ceci dit, ce n'est pas forcément la destination idéale pour les aventuriers "sans le sou". Le gouvernement a toujours favorisé les installations touristiques qui attirent les plus riches.

Pour un voyage "économique", le budget moyen pour une personne sera de 40 - 45 euros (400 - 450 dirhams) par jour. Si vous voyagez à deux, prévoyez 30 - 35 euros (300 - 250 dirhams) par personne et par jour. Toutefois, les prix varient beaucoup en fonction des destinations choisies. La vie à Marrakech ou à Casablanca est 2 à 3 fois plus chère que dans les villages ou les petites villes.

Globalement, les plus favorisés pourront adopter un train de vie de sultan pour une somme inférieure à 75 euros (750 dirhams) par personne et par jour. Les plus " fauchés " s'en sortiront pour 10 euros par jour.

Restaurants

Un sandwich coûte 2 ou 3 euros (20 - 30 dirhams) et un repas normal coûte environ 10 euros (100 dirhams). Dans les meilleurs restaurants, vous vous en sortirez entre 15 et 25 euros par personne (150 - 250 dirhams).

Hébergement

Les hôtels les moins chers coûtent entre 4 et 8 euros la nuit (40 - 80 dirhams), le prix d'une chambre normal tournant autour de 10 euros par personne. Les hôtels les plus chics vous obligeront à débourser 15 euros et plus par personne.

Pourboires
  • Petit restaurant marocain : 2-5 dirhams
  • Cireur de chaussures : 2-3 dirhams
  • Le gardien qui surveille votre voiture : 2 dirham, 5 dans les endroits très fréquentés
Prix moyens
  • Séjour (hors voyage A/R) : de 400€ à 1000€
  • Hôtels 1 et 2 étoiles : de 5€ à 12€
  • Hôtels 3 étoiles : de 12€ à 15€
  • Hôtels 4 étoiles ou plus : de 35€ à 120€
  • Hôtels Allinclusive: de 55€ à 80€
  • Restaurants bon marché : de 3€ à 10€
  • Restaurants traditionnels : de 1€ à 100€
  • Transport (sur place) : de 12€ à 20€

Points forts

  • Les Médina
  • Laayoune et l'ouest saharien
  • Le rif marocain
  • L'Atlas

Points faibles

La plus extrême prudence est à observer pour les baignades en raison de la force des marées et des courants. Vous constaterez d'ailleurs que la plupart des plages ne sont pas surveillée. Attention, les noyades y sont fréquentes.

Bons plans

Comme dans tout pays où la culture est différente, il est nécessaire de s'adapter aux us et coutumes locales. Il en va de la réussite de votre voyage, de votre intégration parmi la population mais aussi de l'image que vous donnerez de la France
.

La plupart des Marocains sont très accueillants. Si vous faites preuve de respect envers leur culture, ils vous le rendront largement !


A faire

  • Manger de la main droite, en particulier si des marocains partagent votre repas.
  • Se laver les mains et la bouche après le repas.
  • Accepter les invitations à prendre le thé. C'est le meilleur moyen pour sympathiser avec des Marocains. Dans un quartier pauvre, ce sera peut-être à vous de payer.
  • Enlever ses chaussures à l'entrée de certaines maisons, surtout si vous voyez des chaussures près de la porte.
  • Éventuellement, donner une petite pièce aux vieillards mendiants. Au Maroc, il n'y a ni sécurité sociale, ni aides aux personnes âgées.


A ne pas faire

  • Entrer dans une mosquée interdite aux non musulmans. Rares sont les mosquées marocaines ouvertes aux étrangers.
  • Prendre une personne en photo sans lui demander son avis. Certaines croyances laissent croire que la photo capture une partie de l'âme du sujet. La plupart du temps il n'y aura aucun problème, mais il vaut mieux demander, ne serait-ce que par respect.
  • Donner de l'argent aux enfants qui mendient. Un marocain adulte risquerait même de vous faire une réflexion. Si vous voulez faire plaisir aux enfants, offrez-leur des crayons de couleur ou des bonbons.
  • Refuser une invitation à prendre le thé. Refuser une 2ème ou une 3ème tasses de thé parce que l'on a plus soif.
  • S'offusquer si un marocain avec lequel vous discutez vous prend la main. Il s'agit d'un signe d'amitié. Dans la rue, il est courant de voir des hommes se donner la main.
  • Aborder des sujets à propos du roi ou de la religion.
  • Toucher la nourriture de la main gauche. Elle est considérée comme impure car elle sert traditionnellement à nettoyer ses parties intimes.
  • Porter une tenue provocante, en particulier pour les femmes. Aux abords des lieux saints (sanctuaire, mosquée...), tenue correcte conseillée pour hommes et femmes... par respect encore une fois.

Vie pratique

Horaires d'ouverture

Difficile de donner un repère car les horaires varient en fonction des saisons et des régions. En été, la pause de midi s'étend parfois de 11H30 à 15H30 tellement la chaleur est forte.

En général, les magasins et administrations sont ouverts du lundi au vendredi de 8H30 à 12H30 et de 14H30 à 18H30. En été, dans les zones touristiques, les magasins ont tendance à fermer beaucoup plus tard (19H30 - 20H) et sont ouverts le samedi.

Attention : durant le Ramadan, les horaires d'ouverture changent car la pause de midi est supprimée. Aussi, les administrations ferment souvent à 15H et les magasins pas beaucoup plus tard.

Circulation

La circulation au Maroc est relativement risquée : pas de lignes sur les routes, dépassements dans les virages, état pitoyable des véhicules... Aussi soyez très vigilants. En ville, il vaudrait mieux se déplacer en taxi. Enfin, évitez de rouler hors des villes la nuit. Certains véhicules ne sont pas éclairés et les piétons empruntent la route.

Formalités

Pour un voyage au Maroc, un passeport en cours de validité est nécessaire. Il est impératif qu'il soit valable au moins 6 mois à compter de la date d'entrée dans le pays. Les ressortissants de l'Union européenne n'ont pas besoin de visa pour une durée de voyage inférieure à 3 mois.

Si vous venez au Maroc en voiture, vérifiez que votre assurance auto vous couvre sur ce pays. Attention car une vérification sera faite à la frontière et en cas de non couverture, on vous obligera à payer une assurance.


Jours fériés

Au Maroc, on distingue 2 types de jours fériés en fonction de 2 calendriers : le calendrier solaire qui est le calendrier officiel et le calendrier lunaire de l'Hégire qui est le calendrier utilisé pour les fêtes religieuses.

Les fêtes religieuses fériées sont au nombre de 4 : Le jour de l'an de l'Hégire (Ras as-Sana), la naissance du prophète (le Mouloud), la fin du Ramadan (Aïd al Fitr) et la fête du sacrifice ou fête du mouton (Aïd al Adha ou Aïd al Kebir). Elles sont fêtées en fonction du calendrier lunaire de l'Hégire. Par conséquent, leurs dates diffèrent d'année en année compte tenu du calendrier solaire.

Les autres jours fériés sont fixés par rapport au calendrier solaire :

 Date Fête célébrée
 1er juillet Fête du travail
 30 juilletFête du trône(fête nationale)
 20 aoûtFête de la révolution du Roi et du peuple
 21 aoûtAnniversaire de sa majesté le Roi Mohammed VI
 6 novembreAnniversaire de la Marche Verte
  18 novembreFête de l'indépendance
Equipements
Selon la destination, vêtements légers (côte méditerranéenne) ou chauds (Atlas).
Dans le sud, un chèche.
Standards Locaux
Electricité 

La quasi-totalité du pays est passée au 220v (50Hz), c'est à dire la même norme qu'en France. Les fiches sont également les même, donc pas besoin d'adaptateurs.

Seuls quelques rares endroits reculés disposent encore de prises alimentées en 110v.

Evénements

neant
généralités
Musiques, films, cultures populaires : le Maroc accueille de nombreux festivals de qualité.
  • A Marrakech, le Festival International du Film (novembre)
  • A Tanger, le jazz sous toutes ses formes avec Tanjazz (fin mai début juin)
  • A Essaouira, la world music avec le festival Gnaouas et Musiques du Monde (fin juin)
  • Fès et le très renommé Festival des Musiques Sacrées (début juin)

Carte d'identité

Généralités

Capitale : Rabat.
Superficie : 450 000 km².
Religion : Islam.
Pays frontaliers : Algérie et Mauritanie.
Monnaie : le dirham marocain (10 DH = 1 euro).
Langues : arabe (officielle), berbère, français, espagnol.
Fête nationale : 31 juillet (fête du trône).

Démographie
Population : 32,2 millions (2004).
50% a moins de 20 ans, 70% a moins de 30 ans.
Taux d'urbanisation > 50%.
Densité : 65 hab./km².
Espérance de vie : 67 ans.
Taux de chômage : 20%.
Taux d'alphabétisation : 52%.

Economie
PIB : 128 milliards de $ en 2003.
Croissance : + 6% par rapport à 2002.
PNB p/ hab. : 4000 $.
Principales activités : agriculture, extraction de minerai, tourisme, pêche...

Pratique

Poids et mesure : système métrique.
Electricité : 220 V à 50 HZ.
Calendrier de l'Hégire : l'an 1 correspond à l'an 622 ap. JC.
Décalage horaire : - 1 heure par rapport à la France.
Indicatifs téléphoniques : + 212 (exemple : si le n° au Maroc est le 055 61 34 60, je dois composer le n° 00 212 55 61 34 60 depuis la France).

Climat

Méditerranéen au nord, océanique à l'ouest, continental à l'intérieur des terres et saharien au sud.

Géographie
4 chaînes de montagne : le Rif (2548m), le Moyen Atlas (3190m), le Haut Atlas (4167m) et l'Anti Atlas (2530m).
Mer et Océan : Océan Atlantique (2900 km de côtes) et Mer Méditerranée (500 km).
Désert du Sahara : moins de 100mm de précipitations par an.

Tourisme

8% du PIB.
3 millions de visiteurs par an.

Culture / Traditions
Sans tomber dans les clichés ou dans la critique, voici les principales caractéristiques de la vie au Maroc. Le but n'est pas d'en faire un tableau caricatural mais de comprendre qui sont les Marocains et surtout quel est leur mode de vie.


Un tempérament méditerranéen

Comme la plupart de leurs voisins, les Marocains ont un caractère expansif caractérisé par une certaine fierté. En effet, le ton de la voix monte facilement pour manifester la joie aussi bien que la colère. Les rues sont très animées, en particulier dans les souks.


Les Marocains adorent discuter. On vous interpellera souvent, soyez-en sûr ! Et pas nécessairement pour vous vendre quelque chose. La plupart des Marocains aiment la France, sans rancunes. En général, ils apprécient de parler notre langue et se feront une joie d'échanger avec vous, notamment pour savoir si vous aimez le Maroc ou si vous voulez boire un thé à la menthe...

A ce sujet, les Marocains adorent ces petits plaisirs de la vie. La cuisine marocaine est un véritable régal et le fameux thé à la menthe, très bon pour la digestion, est une institution.

Méditerranéen, le climat l'est aussi. En été, le début de soirée est le meilleur moment pour sortir car les températures se rafraîchissent. C'est le moment privilégié pour s'installer en terrasse et observer l'ambiance qui va crescendo.

La fibre marchande
Eh oui, les Marocains adorent faire du "business". A croire que les anciens caravaniers ont transmis cette fibre marchande dans leurs gènes. Véritable jeu, la négociation entre le vendeur et l'acheteur est une institution dans le pays, même entre Marocains. Rares sont les échoppes où les prix sont affichés, et si c'est le cas, on pourra quand même négocier.

Musulmans modérés mais très croyants

99% des Marocains sont musulmans. L'Islam est la religion officielle de l'Etat. Particularité du Maroc, le roi est le chef religieux. Principalement sunnites, les marocains ont une interprétation du Coran d'influence Maliki, donc moins rigide.

Les échanges commerciaux et culturels avec l'Occident influencent le Maroc vers une approche modérée de l'Islam. Ceci se ressent dans la jeunesse marocaine qui reste très croyante mais qui devient un peu moins pratiquante. Les 5 prières journalières à l'appel de muezzin sont de moins en moins respectées, en particulier dans les grandes villes. Certains jeunes se contentent de 1 ou 2 prières par jour. De même, beaucoup de Marocains ne respectent plus l'interdiction de manger du porc ou de boire de l'alcool.

Enfin, les mouvements fondamentalistes sont extrêmement marginaux, voire inexistants au Maroc.

Une vie pleine de coutumes et de traditions

Qu'un pays se modernise ne veut pas dire qu'il oublie ses traditions. En effet, le Maroc ne désire pas rompre avec son histoire et c'est peut-être là sa force. Cela donne lieu à des situations anachroniques. Par exemple, il n'est pas rare de voir dans le centre de Casablanca, des hommes en costumes et cravates discutant dans un arabe dialectal avec leurs amis en djellabas et babouches tout en savourant un thé à la menthe au pied d'un immense building en verre. C'est aussi çà le Maroc !

Ajoutons à cela les nombreuses fêtes (religieuses ou non) qui ponctuent l'année et réjouissent le coeur des Marocains.

La famille

Gardant une place très forte dans la vie de chaque marocain, la famille est néanmoins en train de se moderniser peu à peu. Les mariages forcés ou la polygamie sont de moins en moins courants en comparaison des autres pays musulmans. Quant à la condition de la femme au Maroc, elle n'a plus rien à voir avec celle des femmes vivant dans des pays comme l'Arabie Saoudite. Toutefois, le Maroc est loin d'être homogène sur ces questions liées à la famille.

Les grandes villes marocaines comme Rabat, Casablanca et Agadir ont peu à peu occidentalisées leur mode de vie. Dans ces villes, les femmes peuvent facilement sortir sans voile, dans des tenues qui seraient jugées provocantes ailleurs. Les boîtes de nuit rencontrent d'ailleurs un certain succès, et pas seulement auprès des touristes.

A contrario, il existe un autre Maroc, plus attaché à ses traditions. Dans les campagnes ou les villes de taille moyenne, les femmes sont nettement moins visibles dans les endroits publics. Souvent voilées, il est déconseillé aux étrangers de leur adresser la parole. Avis aux femmes françaises : dans ces villes et villages ou les traditions restent très fortes, il vaudra mieux laisser les mini jupes, décolletés et autres bikinis au placard.

Population / Langue
La langue officielle du Maroc est l'arabe classique. Le français est parlé surtout par les élites.
Religion
L'Islam est suivi par 99,7% des marocains.
Fait notable, le Maroc est le pays arabe comptant le plus d'Israélites.

Mots utiles

La langue officielle du Maroc est l'arabe. Toutefois, la plupart des Marocains parlent un Arabe dialectal qui varie selon les région, différent de l'Arabe littéraire employé par les érudits.

La 2ème langue du pays est le berbère. Elle est principalement employé dans le Rif et dans les montagnes de l'Atlas.

Enfin, le français est parlé par la majorité des Marocains, en particulier dans les zones touristiques. L'espagnol est également bien maîtrisé dans l'est du pays.

Lexique

Bonjour : As-salam 'alay koum.
Au revoir : Maa el-salam, Bismala.

Oui : Nam.
Non : Lalal.

Merci : Choukran.
S'il vous plaît : Arbi.
Pardon : Afouan.
D'accord : Ouakha.

Comment allez-vous ? : Ouach khbar-ek ?
Quel est votre nom ? : Smitak ?
Je m'appelle... : Smiti...

Parlez-vous français ? : Tatkellem faranciya ?
Je ne comprends pas : Ma fhemtch.

Lire avant de partir

Beaux livres

Les saveurs et les gestes, du Maroc de Fatéma Hal (Stock).
Un voyage au bout des délices que nous convie Fatéma Hal, ethnologue distinguée et divine cuisinière, après avoir recueilli, mille et une recettes qui sont autant de cérémonies.

 

Maroc, lumière berbère, de Robert Colonna D'Istria (Vilo).
La rose est la couleur de la montagne, mais entre le ciel ivre de bleu et le vert tendre des jeunes prairies, c'est le Maroc entier, à la vérité, qui est de la même lumière et du même miracle.

 

Romans

L'enfant de sable, de Tahar Ben Jelloun (Seuil).
L'histoire se passe à Marrakech. Inspiré d'un fait divers authentique, ce roman raconte la vie d'Ahmed, huitième fille d'un couple qui, sans héritier mâle, décide d'élever celle-ci comme un garçon...

 

Un thé au Sahara, de Paul Bowles (Gallimard).
Adapté au cinéma, ce livre parle d'une histoire d'amour en plein coeur de l'Afrique. L'écrivain américain Paul Bowles a longtemps vécu à Tanger... jusqu'à sa mort.


Au grand socco, de Joseph Kessel (Gallimard).
Un livre écrit par le fameux écrivain anglais durant son long séjour à Tanger. Un hommage à ce grand souk qui l'a tant fasciné.

Liens utiles

Autres sites web
Site web de l'office du tourisme

Que voir au Maroc

Où aller ?

Nature / Faune
Le Maroc possède une faune très variée dans laquelle figurent quelques animaux exceptionnels comme le cerf de Barbarie, l'Écureuil de l'Atlas, le dromadaire, le Vautour, les hérisson de l'Atlas, le dauphin, le chacal, le lynx, l'antilope, le fennec, l'aigrette et l'arganier.
Les oiseaux sont très présent avec une grande diversité dans les espèces. Nombreux serpents d'espèces diverses.
Nature / Flore
La flore marocaine recense près de 4500 espèces. A ne pas manquer : les forêts de cèdres, palmiers, thuyas, dattiers, amandiers, figuiers, oliviers, acacias, chênes-verts, chênes-lièges, pins, eucalyptus et arbouses.
Nature / Paysages
Laayoune et l'ouest saharien
Au bord de l'océan Atlantique (ne pas manquer la plage de Foum El Oued, à Laayoune-Plage) et aux portes du Sahara, Laâyoune "la ville des sables" accueille les visiteurs dans un décor naturel splendide et varié. C'est d'ailleurs pour le décor que l'on vient à Laayoune car la ville elle-même ne date que de 1940.

C'est un point de départ pour une randonnée dans l'ouest saharien (Sahara occidental). On peut aussi se rendre à Smara (240 Km Est), une ville au passé historique fourni (plusieurs stations de gravures rupestres au voisinage de Smara : Asli, ed Sélouan, Oued Miran) On peut également se rendre à Dakh1a (542 Km), réputée pour la beauté de ses fonds sous-marins.


Le rif marocain
Le Rif est une région montagneuse au nord du Maroc, célèbre notamment pour ses cultures de cannabis et ses paysages époustouflants. Les plus hauts sommets ne dépassent pas les 2 000 mètres et la région possède un littoral de 120 km. Le trek (à pied, en VTT, à cheval,...) est la une solution intéressante pour découvrir le Rif au départ de Chefchaouen, ville dont on visitera la médina, son principale centre d'intérêt.

Une destination que les voyageurs en quête d'authenticité doivent impérativement inscrire à leur programme car le Rif reste encore à l'écart des grands circuits touristiques. A l'ouest de la chaîne du Rif: le Parc National de Talassemtane : sur une superficie de 60.000 ha., le parc offre de magnifiques paysages et abrite de nombreuses espèces animales protégées (macaques, rapaces, lynx...).
Patrimoine culturel / Archéologie / musée
Le premier intérêt des musées au Maroc est qu'ils sont le plus souvent installés dans d'anciens palais aux superbes salles d'exposition. Le pays compte de nombreux musées, voici les plus intéressants à ne pas manquer quand on se trouve dans la même ville.

  • Musée Ethnographique Dar Batha (Fès)
Dans un ancien palais royal estival, une somptueuse collection d'art traditionnel (poteries, céramiques au bleu de Fès, broderies, bijoux et tapis berbères. Mais aussi astrolabes, corans enluminés et intérêt non négligeable, un jardin andalou frais comme il se doit.

  • Rabat, le musée des Oudaïa
Il présente de nombreuses pièces rares qui retracent l'histoire du Maroc, de la Préhistoire jusqu'à l'époque islamique.

  • Marrakech
Dans le musée situé au coeur de la médina, exemplaires enluminés du Coran, oeuvres de céramique, bijoux rares et pièces de monnaie,

  • Meknès, le palais Jamai abrite le musée Dar Jamai (artisanat marocain).
Patrimoine culturel / Culture urbaine / monuments
Le Maroc compte une trentaine de médinas traditionnelles érigées autour du Xe siècle après JC, dont cinq figurent aujourd'hui au patrimoine mondial de l'Unesco.

Quelques médinas à ne pas manquer :
  • Fes. Inscrite au Patrimoine Mondial de l'humanité, la médina abrite un centre de négoces (coton, soie, brocard ou tapis), ainsi qu'un souk des poteries en céramique bleu cobalt, la couleur traditionnelle de Fès. Ne pas manquer le très odorant souk des tanneurs de cuir, travaillant les peaux comme autrefois
  • Meknès. Médina animée avec ses palais, marchés, mosquées, souks, places et jardins... Ne pas manquer la place principale El Hédim renommée pour ses portes envoûtantes et derrière les arcades des potiers un superbe marché couvert où l'on trouve de tout.
  • Rabat. La médina compte différents souks organisés par métier. Avantage, la médina de Rabat se découvre sans guide avec ses trois grands axes principaux. A côté de ces rues commerçantes très animées, d'innombrables petites ruelles aux maisons arborant de magnifiques portes en bois foncé décorées de clous sombres et de heurtoirs sculptés.
  • El Jadida. Encerclée par des remparts offrant une vue exceptionnelle sur la mer, la médina abrite des maisons d'influence portugaise avec leurs balcons en ferronnerie. L'Église de l'Assomption côtoie la mosquée !
sites historiques
Volubilis
A 30 km de Meknès, Volubilis est le site archéologique romain le plus intéressant du Maroc avec notamment son Arc de Triomphe, d'une hauteur de 11m, sa Basilique et son Capitole. Rien ou presque n'a changé depuis 2000 ans.

Dar es Soltane
A Rabat dans le quartier El Menzeh, on peut visiter deux grottes du paléolithique (40.000 à 20.000 ans avant le présent).

Mogador
En face d'Essaouira, l'île de Mogador (îles Purpuraires, côte Atlantique) compte de nombreux vestiges antiques phéniciens, grecs et chypriotes, certains datant du VIIe siècle avant Jésus-Christ. Aujourd'hui, l'île de Mogador est peuplée d'oiseaux.

Monuments

Retrouvez toutes les informations pratiques sur les plus beaux édifices historiques au Maroc
» Monuments au Maroc

Musées

Tarifs, horaires et informations pratique, voici la liste des musées à visiter au Maroc
» Musées au Maroc

Itinéraires

Promenade en ville, itinéraire à pieds ou randonnées dans la nature… Les plus beaux itinéraires touristiques au Maroc
» Itinéraires au Maroc

Unesco

Tous les ans, l’Unesco inscrit à sa liste du Patrimoine mondial les plus belles merveilles du monde. Retrouvez les sites classés au Maroc
» Sites classés au Maroc

Parcs naturels

Découvrez les plus beaux sites naturels au Maroc
» Parcs naturels au Maroc

Curiosités naturelles

Etonnants ou hors normes, découvrez les sites naturels les plus insolites au Maroc
» Curiosités naturelles au Maroc

Que faire au Maroc

Restaurant


Observer les façons de cuisiner et de manger, c'est un merveilleux moyen pour découvrir l'histoire et la culture d'un pays. En l'occurrence, la cuisine marocaine est à l'image du pays : chaude, généreuse, colorée, parfumée, subtile...


La cuisine marocaine reflète l'histoire complexe du pays et les différentes populations qui s'y sont installées. Le tajine et le harira viennent des Berbères, premiers habitants de la région. Les Bédouins ont apporté les dattes, le lait, les céréales et le pain tandis que les Maures ont introduit l'huile d'olive, les amandes, les fruits et les herbes. Les Arabes ont apporté les épices, sans oublier les Britanniques qui, au XVIIIème siècle, ont importé le fameux thé.


Au Maroc, la cuisine est exclusivement le domaine des femmes, excepté pour la préparation du méchoui et des brochettes. Les femmes reproduisent les gestes de leurs mères et de leurs grands-mères. Elles ignorent généralement les livres de recettes et les dosages précis.

Aussi, si la cuisine marocaine est simple, ses variantes sont infinies. Pour le cuisinier Mourad Mazouz, il y a "autant de couscous que de villages, autant de tajines que de jardins potagers, autant de desserts que de vergers et autant de recettes, secrets jalousement gardés, que de familles".


Le premier rituel du repas est de se laver les mains, puis on prononce "Bismillah !" ("Au nom de dieu") en se mettant à table. On mange souvent sur un tapis ou sur des coussins autour d'une table basse ronde. Le pain, rond et plat, sert de fourchette, car les plats sont dégustés traditionnellement avec le pouce, l'index et le majeur de la main droite (la main gauche est considérée comme impure dans les pays musulmans). Enfin, sachez que les repas marocains étant généralement très copieux, il n'est pas impoli de ne pas terminer son assiette.



Le Maroc dans votre assiette

La cuisine marocaine se compose de produits peu coûteux qui, par l'art des épices, des herbes et des eaux de fleurs, se transforment en véritables festins.


Les entrées
Les repas commencent souvent par des salades crues ou cuites, ou encore des purées froides de légumes. Briouates, Feggous et autres Pastilla de pigeon sauront vous mettre en appétit.


Les plats de viandes ou de poissons
Les plus connus sont le tajine et le couscous, dont les recettes sont multiples et variées, mariant à l'infini les saveurs "sucré-salé", les mélanges d'épices et d'herbes comme la cannelle, le safran, le gingembre ou encore la coriandre. N'oublions pas le célèbre Méchoui, littéralement "l'agneau", préparé à l'occasion des grandes fêtes.


Les pâtisseries
Mélanges raffinés d'amandes, d'eau de fleurs d'oranger, de miel et de cannelle, les douceurs orientales sont souvent servies aux visiteurs avec un verre de thé à la menthe. La plus célèbre des pâtisseries marocaines, à la pâte d'amande, s'appelle la "corne de gazelle". N'oublions pas la fabuleuse "pastilla au lait" ou encore le "Baghrir". A découvrir sur place
… avec modération.


Le thé à la menthe
Au Maroc, on boit du thé à la menthe à tout moment et à toute occasion : pour conclure un marché, accueillir un hôte, finir un repas, ou tout simplement se désaltérer... Si cette coutume paraît ancestrale, elle ne remonte pas plus loin que le milieu du XVIIIème siècle, lorsque les cargaisons de thé britanniques arrivèrent dans les ports marocains.


Découvrez en détail les meilleures recettes marocaines.

Shopping

Au Maroc, le commerce est une réalité plus que partout ailleurs sur la planète. Ici, pas de "lèche-vitrine" sans que le commerçant ne vante ses produits, pas d'affichage de prix, et surtout, pas d'achat sans négociations.

Évidemment, ces règles valent particulièrement dans les souks ou dans les échoppes traditionnelles. Un véritable jeu de marchandage mêlant bluff, psychologie et bagou !

Quoiqu'il en soit, le Maroc séduira tous les voyageurs qui aiment faire de bonnes affaires à l'étranger ou, plus simplement, rapporter des souvenirs de leur séjour. L'artisanat marocain est remarquable et vous ne saurez que rapporter en France. Evidemment, les prix sont intéressants pour un Occidental... à condition de marchander.

N'oubliez pas que les Marocains adorent négocier, mais ils n'hésiteront jamais à arnaquer un touriste naïf en lui annonçant un prix 3 fois supérieur à la normale. Soyez vigilant et sachez que la longue tradition de caravaniers et de commerçants confère aux Marocains une certaine expérience.

Enfin, si la majorité des échoppes n'affiche pas de prix ou n'en tient pas compte, les magasins de marque ou les centres commerciaux pratiquent, eux, un prix fixe affiché et non négociable. Normal !? Oui... mais pas au Maroc !

Les souks

Incontournables au sens propre et au sens figuré, les souks sont généralement situés dans les rues des médinas de chaque ville. Véritables bazars, les souks mélangent artisanat traditionnel et commerce de fruits, légumes, viandes et autres denrées. Un cocktail enchanteur et enivrant de sons, d'odeurs et de couleurs.

Perdu dans ces fourmilières grouillantes de vie et très animées, admirez la finesse des poteries et céramiques de Fès, la beauté des tapis de Rabat, la qualité des cuirs de Marrakech (la Maroquinerie tire son nom du pays) ou encore les magnifiques pièces d'ébénisterie d'Essaouira. Un spectacle vivant qui marquera votre voyage !

Les centres artisanaux

Ces coopératives d'Etat sont gérées par le ministère de l'artisanat. On en compte entre 30 et 40 dans le pays. Regroupant plusieurs artisans, les centres artisanaux proposent des objets dont la provenance et la qualité sont assurées. Les prix sont plus élevés que dans un souk... après marchandage. Un bon endroit pour faire ses achats, plus sûr et plus tranquille que les souks... mais beaucoup moins amusant.

Les "grands" magasins

Les grandes métropoles marocaines (Casa, Rabat, Marrakech, Fès, Agadir, Tanger, Salé…) ont toutes une partie moderne où les commerces sont loin des souks traditionnels. Souvent situés au coeur de ces villes nouvelles, on retrouve ces magasins "à l'Occidentale" où les prix sont affichés et non négociables. Ici, on ne retrouvera pas le dépaysement des souks, mais des prix relativement intéressants pour des produits que l'on trouve, en général, en France.

Super/Hypermarchés

Depuis peu, les super et hypermarchés poussent dans le pays comme des champignons. On compte une quarantaine de centres commerciaux répartis dans les 10 principales villes. Le marché est essentiellement partagé par 5 enseignes : Acima, Marjane, Label vie, Metro et Aswak Assalam qui se développent fortement.

Que rapporter ?
Au Maroc, l'artisanat est remarquable. Traversant les siècles, il a su combiner les influences étrangères au savoir-faire marocain tout en exploitant les ressources du pays.


C'est un peu "cliché", mais on ne peut pas y couper... Le souvenir le plus représentatif du Maroc reste le tapis. Il est souvent associé à la ville de Marrakech qui propose dans ses souks un choix colossal. Pourtant, c'est assurément à Rabat ou à Fès que les tapis sont les plus beaux... et les moins chers.

L'Etat surveille de près la fabrication et la vente de tapis. Un classement par couleur catégorise les tapis selon un critère de qualité (nombre de points au m²). Une étiquette orange indique un tapis exceptionnel, puis viennent la couleur bleue (qualité supérieure) et la couleur verte (qualité normale). Enfin, la couleur jaune indique une faible qualité. Ces étiquettes, placées au dos du tapis, sont indispensables pour ramener le tapis en France.

Le prix d'un tapis est très variable. N'hésitez pas à négocier durant une demi-heure pour votre tapis préféré en menaçant d'aller acheter chez le vendeur voisin. A la fin du marchandage, le prix final peut être égal au tiers du prix annoncé par le vendeur. Pour un tapis de qualité normale, comptez environ 200 dirhams par m²... après négociations ! Exigez le certificat d'origine du tapis pour le ramener en France. Enfin, sachez qu'en France, il faudra payer la TVA (20%).

L'un des souvenirs les plus "sympas" du Maroc est fabriqué à Essaouira. On pourra l'acheter un peu partout au Maroc. Il s'agit des objets en bois de thuya tels que les boites à bijoux, coffres ou percussions… La qualité des ouvrages est parfois remarquable. Pour des objets encombrants, on pourra faire appel à un transporteur international pour l'importer en France.

Si la culture marocaine vous fascine, n'hésitez pas à adopter le vêtement traditionnel : djellaba, babouches et foulards. Très légers, ces vêtements ont l'avantage de laisser respirer la peau.

Si la cuisine marocaine vous a plu, n'hésitez pas à ramener un plat à tajine ou encore un Gsaa pour faire du couscous à vos amis. N'oubliez pas les épices ! Vendus dans les souks à un prix dérisoire, elles sont pourtant bien meilleurs qu'en France. Les amoureux du thé à la menthe apprécieront de rapporter un service à thé, même s'il est plus difficile de trouver de la menthe en quantité en France qu'au Maroc.

Les amis ou la famille restée en France apprécieront les pierres semi précieuses issues du sous-sol marocain. L'henné qui sert à décorer la peau et teindre les cheveux ravira les jeunes filles. Enfin, un disque de musiques traditionnelles marocaines (re)plongera tout le monde dans l'ambiance des Mille et une nuits.


Informations pratiques

  • Dans de nombreuses villes, les coopératives d'Etat ou centres artisanaux vous proposent des objets marocains dont la provenance et la qualité sont assurées. Les prix seront à peine supérieurs à ceux pratiqués dans les souks après marchandage.
  • Attention à la contrefaçon ! Le Maroc regorge d'articles contrefaits, en particulier des articles de luxe. Ne vous laissez pas tenter car les douanes punissent lourdement l'achat et l'importation en France de contrefaçons. Préférez les objets issus de l'artisanat local.

Sortir

Au Maroc, on appréciera de sortir dans la soirée pour se mêler à l'animation de la foule tout en profitant de ces instants de fraîcheur. Par contre, ceux pour qui le mot "sortir" ne prend tout son sens qu'après les 12 coups de minuit risquent d'être déçus. Tout d'abord, parce que les minarets ne sont pas équipés de cloches, ensuite parce que les bonnes boîtes de nuit sont rares au Maroc.

Plus sérieusement, les possibilités de sorties vont du concert au cinéma, même si les films ne sont pas très bons, en passant par les bars, entre touristes dans un hôtel ou entre hommes dans un bar de la ville.

Pour les concerts de musique traditionnelle, renseignez-vous à l'office de tourisme de la ville pour connaître les dates. Dans les grandes villes du pays, notons la présence de quelques clubs de jazz ou de pianos bars où l'ambiance est agréable. Enfin, de nombreux festivals et évènements ont lieu de juin à octobre dans tout le pays et proposent des spectacles de bonnes qualités.

En fait, la bonne surprise viendra sûrement de certains grands restaurants traditionnels qui proposent souvent des spectacles de danses folkloriques accompagnés de musiques berbères et andalouses. Mais, encore une fois, ces restaurants se situent dans les grandes villes et ces spectacles ont principalement lieu durant la haute saison.

Il faut bien avouer que le Maroc n'est pas l'endroit idéal pour faire la fête en se déhanchant sur un "Dancefloor". Seules les villes de Casablanca, Marrakech et Rabat disposent de quelques boîtes de nuit réputées et très fréquentées.

Citons également Agadir, moins branchée et plus touristique d'où les nombreuses boîtes de nuit et bars rattachés aux hôtels de luxe. Dans ces hôtels, le prix de l'entrée et le prix des consommations sont équivalents à ceux pratiqués en France.

Enfin, faites attention car certaines discothèques ressemblent vraiment à des bars à entraîneuses. Bien cachée, la prostitution existe aussi au Maroc.

Sports

Si le football est le sport préféré des Marocains, les vacanciers préfèrent, en général, profiter des avantages géographiques et climatiques du pays pour s'adonner aux joies de la randonnée, des sports nautiques, du golf et même du ski. Evidemment la pratique des sports "classiques" (tennis, volley, équitation…) est possible dans la plupart des villes.

Sports nautiques

Avec plus de 3000 km de côtes, le Maroc réjouit depuis longtemps les amoureux de la mer et de l'océan. Les vagues et le vent, présents en force dans certains "spots" bien exposés (exposition nord-ouest face à l'Atlantique), font le bonheur des surfeurs et autres véliplanchistes.

Si les Californiens se vantent de pouvoir surfer toute l'année, les Européens ne sont pas en reste grâce au Maroc. Essaouira devient d'ailleurs la capitale de la planche à voile le temps d'une compétition internationale qui a lieu chaque année. Avec une température de l'eau qui avoisine les 18°c toute l'année, il n'en fallait pas plus pour faire de cette ville un haut lieu de la glisse internationale.

Le bonheur des uns faisant le malheur des autres, sachez que le Maroc est moins intéressant pour les amateurs de baignade. Il faut descendre à Agadir pour trouver une température de l'eau qui atteigne les 20°c en été. A noter, Agadir est l'un des seuls lieux de baignade qui n'est pas dangereux. Sa baie protège les nageurs de la traîtrise de l'océan.

Enfin, les sports nautiques sont aussi à l'honneur dans l'intérieur du pays. Eh oui ! Les rivières du Haut Atlas sont propices à la pratique du rafting. Une fois n'est pas coutume, on aimerait que cette rivière soit sans retour tellement le décor est beau.

Randonnées et excursions

Les amateurs de trekking et de randonnée connaissent les attraits du Maroc depuis bien longtemps. Au programme : excursions en montagne, voire même dans le désert. Pour le chemin, suivez le guide. Pour l'équipement... chargez la mule ! Vous voici parti pour une balade de quelques jours au travers des montagnes du Rif ou encore au sommet du Toubkal dans le Haut Atlas. Si le massif du Toubkal est très touristique, les vallées du Moyen et du Haut Atlas sont beaucoup plus tranquilles. Si vous êtes intéressé, sachez qu'une réservation est indispensable.

Ski

Restons dans les hauteurs et attendons l'hiver pour apprécier la qualité de la neige. Ne riez pas, les stations de ski marocaines disposent d'un équipement relativement intéressant. Evidemment les domaines skiables sont bien plus petits au Maroc qu'en France. Ceci dit, à 2600m d'altitude, la station d'Oukaïmeden est ouverte de fin décembre jusqu'à début avril, à seulement 1 ou 2 heures de route de Marrakech. Une station de ski à une centaine de kilomètre du désert… c'est aussi çà le Maroc !

Golf

En plein essor au Maroc, le golf est l'un des sports les plus développés du pays. Plus de 15 golfs répartis sur une dizaine de villes, pour un total supérieur à 200 trous, voila ce qui attire des golfeurs du monde entier. La qualité des greens et la renommée du trophée Hassan II sur le célèbre parcours du Golf de Dar es Salam à Rabat y sont pour beaucoup. Le développement du golf au Maroc est l'oeuvre du Roi Hassan II, lui-même grand passionné de ce sport et fin stratège en matière de tourisme.

Carte Maroc

Latitude : 31.80 - Longitude : -7.08

Points d'interets les plus remarquables

Maroc, les articles à lire

Flamands - Maroc

"Des maisons blanches Art Déco de Casablanca aux ballets du Port de Tanger, de la Kasbah des Oudayas de Rabat aux bleus infinis des ruelles-labyrinthe de Chefchaouen..." C'est par ces mots que... Lire la suite

Maroc, les plus belles photos

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine