Mis à jour le 

Fès

Trouver les hôtels aux meilleurs prix avec Linternaute
Chercher un hôtel à Fès

Un voyage à Fès

Fès sur nos forums
MIS A JOUR LE 22 SEPTEMBRE 2015 - Capitale historique du royaume, Fès est la plus ancienne des 4 villes impériales du Maroc. Son patrimoine culturel et architectural est considérable grâce à la préservation de ces nombreux monuments. Célèbre dans l'ensemble du monde musulman, Fès a longtemps rayonné sur les plans intellectuels et religieux. Pas étonnant d'y retrouver certains des plus beaux musées du Maroc. Pour toutes ces raisons, Fès est une étape fortement conseillée lors d'un voyage au Maroc. Située dans le Moyen Atlas, Fès peut se visiter toute l'année. Toutefois, l'été étant particulièrement chaud, il est préférable de découvrir la ville au printemps ou en automne.


Histoire de la ville

Fondée en 789 par Idriss 1er, descendant du prophète Mahomet et fondateur du royaume, Fès devient rapidement la capitale du Maroc. Au IXe siècle, le sultan Idriss II accueille, tour à tour, de nombreuses familles andalouses, juives et kairouanaises. Ce "melting pot" profite à Fès qui devient le centre culturel et religieux du Maroc.

En 1069, les Almoravides s'emparent de Fès après 6 années de siège. La ville perd son statut de capitale au profit de Marrakech. Toutefois, Fès continue à rayonner sur le plan culturel et artistique. Au XIIe siècle, ce sont les Almohades qui s'emparent de la ville. A cette époque, Fès est un véritable carrefour commercial entre l'Espagne, le Maghreb et le Sahara. La ville continue de prospérer.

Au XIIIe siècle, l'affaiblissement des Almohades profite aux Mérinides. Cette nouvelle dynastie fait de Fès sa capitale en 1250. L'apogée de la ville commence. Les Mérinides veulent donner à Fès une nouvelle dimension. Ils entament la construction d'une ville dans la ville : l'incroyable Fès el Jedid comprenant palais royal, jardins, bains, mosquées et casernes, le tout protégé par une enceinte. Les médersas, écoles coraniques, font le prestige de Fès car elles forment les élites religieuses, intellectuelles et politiques. L'age d'or de Fès est aussi une période où le commerce international est florissant. Les échanges avec le Portugal et l'Angleterre, mais aussi l'Inde et le Moyen Orient, se multiplient.

A partir du XVe siècle, Fès va connaître un certain déclin avec la fin des Mérinides. En 1549, les Saadiens s'emparent de Fès mais lui préfèrent Marrakech, conquise 25 ans plus tôt. La chute de la ville s'accélère au XVIIe siècle entre peste, famines et guerres civiles.

La roue tourne en 1666 lorsque le premier souverain de la dynastie Alaouite fait de Fès sa capitale. Le commerce est rétabli et la ville se repeuple. Au XVIIIe siècle, Fès rayonne de nouveau sur les plans religieux et intellectuels notamment grâce à la célèbre et puissante université de la Qaraouiyne, la plus vieille du monde.

Au XIXe siècle, Hassan 1er commence à moderniser la ville. Mais il faudra attendre 1912, date de l'acte du protectorat de Fès, pour que la ville moderne se développe vraiment. Peu après, Fès perd son statut de capitale au profit de Rabat.

En 1980, la ville est classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

Météo / Quand partir

Quelle est la meilleure période pour se rendre à Fès ? Quel y fait-il en ce moment ? Toutes les infos météorologiques et climatiques.
» Météo à Fès

Passeport / Visa / Formalités

Pour aller à Fès, il est obligatoire pour les citoyens français, belges et suisses d'être en possession d'un passeport en cours de validité durant toute la durée du séjour. La carte d'identité ne suffit plus pour entrer sur le territoire marocain. Il reste une tolérance pour les personnes qui arrivent en groupe sur le sol marocain dans le cadre d'un voyage organisé. Aucun visa n'est exigé pour les ressortissants français. À noter que la durée du séjour ne doit pas dépasser les 3 mois. Au-delà, il convient de faire des démarches auprès des autorités locales pour obtenir une carte de résident.

Partir à Fès

Santé / Sécurité / Vaccins

SECURITE - Même si Fès est aussi sûre que de nombreuses villes occidentales, il convient de prendre quelques précautions. Il est préférable de ne pas se balader seul dans la médina une fois la nuit tombée, d'autant plus si on est une femme. Sachez que de nombreux hôtels et restaurants fournissent sans problème une escorte. Les faux guides qui ont conféré une moyenne réputation à la ville sont de moins en moins nombreux grâce au contrôle des autorités. Soyez également vigilant face aux marchands de tapis qui peuvent se montrer un peu trop persuasifs.

SANTE -
Il est important de penser à une trousse d'urgence. En cas de tourista (la diarrhée du voyageur) malgré vos précautions, il est préférable d'avoir dans ses affaires un anti-diarrhéique, un anti-spasmodique, voire des sachets de réhydratation. Prévoyez aussi de la crème après-soleil et de la pommade contre les brûlures indispensables en cas de coups de soleil. Il est aussi très utile d'avoir un antiseptique local, des pansements et des antalgiques.


Monnaie

L'unité monétaire est le dirham marocain. Il se divise en cent centimes. Il a été restauré en 1956 lors de l'indépendance du Maroc. En octobre 2015, 1 euro équivaut à 10,90 dirhams. Il est possible de changer son argent dans les bureaux de change et dans les banques. Certains distributeurs automatiques acceptent les cartes de crédit internationales. Inutile de changer trop d'argent en une seule fois, car il est interdit d'importer ou d'exporter le dirham. Sachez que certains établissements acceptent les règlements en euros.

POURBOIRE -
Le pourboire, appelé le bakchich, est une coutume importante dans la tradition marocaine. Il est toujours apprécié de laisser un pourboire quand le service n'est pas inclus dans l'addition après un repas au restaurant. A Fès, peu d'établissements prévoient le service dans la note. Si vous êtes satisfait, vous pouvez laisser 10 à 15% du montant total de la facture. Pour les chauffeurs de taxi, il est d'usage de prévoir 10%. Dans les hôtels, vous pouvez laisser entre 5 et 10 dirhams aux voituriers et aux porteurs.

NIVEAU DE VIE -
Des vacances au Maroc reviennent généralement moins chères qu'un séjour en France où la vie est plus chère. L'hébergement propose des tarifs pour tous les budgets, allant d'une dizaine à une centaine d'euros selon le standing et les prestations proposées. Il y a possibilité de s'offrir un repas pour moins de 10 euros. Même les restaurants les plus chics ont des prix très raisonnables. Pour environ 20 euros, vous pouvez vous offrir un repas complet dans un restaurant branché de la ville. Pensez à toujours garder quelques dirhams en poche pour le bakchich (le pourboire).

Que voir à Fès

Monuments

Retrouvez toutes les informations pratiques sur les plus beaux édifices historiques à Fès
» Monuments à Fès

Musées

Tarifs, horaires et informations pratique, voici la liste des musées à visiter à Fès
» Musées à Fès

Curiosités naturelles

Etonnants ou hors normes, découvrez les sites naturels les plus insolites à Fès
» Curiosités naturelles à Fès

Que faire à Fès

Restaurant

Les restaurants incontournables proposant des spécialités marocaines sont l'Amandier Palais Faraj qui offre une vue imprenable sur l'ancienne médina, le convivial Patio bleu et le Palais Amani. Les Jardins de Shéhérazade ont une carte plus moderne et gastronomique des mets marocains. Un des endroits branchés de la ville est le MB Fès, une excellente table à découvrir absolument. Pour de la cuisine internationale, les meilleurs endroits sont la Terrasse au Palais Faraj et le petit havre de paix Zen Garden.

Shopping

Fès est considérée comme la capitale de l'artisanat marocain... À juste titre ! Vous pouvez ramener des céramiques dont la célèbre poterie bleue, des broderies et des tapis berbères aux mille couleurs. Le cuir marocain, et notamment celui de Fès, serait l'un des plus beaux du monde. Vous pouvez opter pour des babouches ou un sac à main. Vous pouvez aussi (vous) faire plaisir en rapportant des pâtisseries orientales, de l'eau de fleur d'oranger, de l'eau de rose, de l'huile d'argan et de nombreuses épices comme le safran, qui est très cher.

L'endroit à privilégier est la médina de Fès qui abrite la plus vieille université du monde musulman. Le souk, à l'instar du Souk el Henna, est également incontournable et idéal si vous souhaitez ramener des souvenirs artisanaux. Ce marché est bondé d'artisans spécialisés dans les poteries, les céramiques et les bijoux. La place Seffarine est envahie par les artisans du cuivre qui fabriquent des théières, plateaux et récipients divers. Ce savoir-faire mérite aussi le déplacement et permet d'acheter des produits faits main sublimes.

Carte Fès

Latitude : 34.03 - Longitude : -5.00

Points d'interets les plus remarquables

Fès, les articles à lire

Fès - Maroc

"Des maisons blanches Art Déco de Casablanca aux ballets du Port de Tanger, de la Kasbah des Oudayas de Rabat aux bleus infinis des ruelles-labyrinthe de Chefchaouen..." C'est par ces mots que... Lire la suite

Fès, les plus belles photos

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine