Partager cet article

RSS
Mis à jour le 

Turquie

Trouver les hôtels aux meilleurs prix avec Linternaute
Chercher un hôtel en Turquie

Un voyage en Turquie

Turquie sur nos forums
La Turquie est peut-être le pays qui illustre le mieux le mélange de l'Orient et de l'Occident. Mosaïque de civilisations, elle conserve des vestiges de ses tout premiers occupants jusqu'aux Ottomans, sans oublier les Grecs et les Romains. Un petit passage dans les musées vous dévoilera les talents artistiques de chacun de ces peuples. 

Sur les côtes égéenne et méditerranéenne se pâment au soleil les ruines des prestigieuses cités de l'Antiquité : Ephèse, Pergame, Termessos... Istanbul, avec son palais et ses mosquées, est à elle seule une ode aux empires byzantin et ottoman tandis qu'Ankara, la capitale, se veut un symbole de modernité.

En plus d'un riche patrimoine historique, la Turquie possède des sites naturels uniques. La découverte de la rocailleuse Cappadoce et du "château de coton" à Pamukkale ne manqueront pas de vous surprendre. 

Pays bordé par quatre mers, il offre des criques paradisiaques aux amateurs de belles pages de sable blond et d'eaux turquoises. Son climat plus que généreux permet d'y venir de mai à septembre. Les activités sportives, en particulier nautiques, y trouvent naturellement toute leur place.

Le charme de la Turquie s'opère également dans l'assiette ! Mélange d'influences encore une fois, la cuisine turque est variée et propose de délicieuses spécialités culinaires. Peuple au grand sens de l'hospitalité, on vous réservera un très bon accueil. Alors n'hésitez plus et partez visiter ce pays envoûtant. 

Parmi les films notoires qui ont été tournés en Turquie, on citera "Bons baisers de Russie", film d'espionnage de la saga James Bond avec Sean Connery, "Le crime de l'Orient-Express" et "Midnight Express".


Météo / Quand partir

Quelle est la meilleure période pour se rendre en Turquie ? Quel y fait-il en ce moment ? Toutes les infos météorologiques et climatiques.
» Météo en Turquie

Passeport / Visa / Formalités

Pour une durée inférieure ou égale à trois mois (court séjour), les ressortissants français entrent et séjournent en Turquie sur simple présentation d'un passeport ou d'une carte nationale d'identité (privilégiez le passeport).
Si vous prévoyez de rester plus de trois mois, adressez-vous à une mission diplomatique ou consulaire turque pour obtenir un visa.

Transports

En avion
Si vous partez en été, pensez à réserver votre vol au moins deux mois à l'avance.
Air France et Turkish Airlines assurent deux à trois liaisons quotidiennes entre Paris et Istanbul, en un peu plus de trois heures. De nombreuses autres compagnies desservent la destination, sur vol régulier et sur charter, avec ou sans escale.
Plusieurs compagnies assurent des vols charters vers la Turquie ; Ebookers, Ailleurs, Lastminute... Pour les charters, pensez toujours à confirmer votre vol de retour au moins 48h à l'avance.

L'été, des liaisons directes entre les grandes villes françaises et Istanbul, Izmir ou Ankara sont assurées. Prix plancher pour un départ début mai : 270 euros. 

XL Airways France dessert l'aéroport international d'Antalya, au sud-ouest de la Turquie.

Les compagnies aériennes européennes à bas prix desservent également le second aéroport d'Istanbul, Sabiha Gökçen.


En train

Il n'y a pas de liaison directe Paris-Istanbul. Vous devrez passer par Budapest, où vous prendrez votre correspondance. La SNCF propose des liaisons Paris-Budapest pour environ 250 euros. Comptez environ 17h de route.

L'Istanbul Express est un train quotidien qui met la ville à 46h de Munich.
Ceux qui ont un budget extensible pourront voyager à bord du légendaire Orient-Express (Paris-Budapest-Bucarest-Istanbul). Un voyage long et très onéreux, mais déjà toute une aventure...

En voiture/autocar

Le périple de quelques 3000 kilomètres semble assez délicat par la route, à moins d'emprunter le car Eurolines qui, une fois par semaine, relie Paris et Istanbul via Belgrade et Sofia.
En car ou en voiture, que vous passiez par l'est (par l'Allemagne, l'Autriche, la Hongrie, la Roumanie et la Bulgarie) ou par le sud (se rendre en Italie à Venise, puis prendre un ferry jusqu'en Turquie - bateaux uniquement pendant l'été), vous mettrez au minimum 3 jours de Paris pour atteindre la Turquie !

En bateau
Vous pourrez rejoindre la Turquie en bateau à partir de l'Italie ou de la Grèce et embarquer avec vous votre véhicule, avec les compagnies AFerry ou Directferries.
Transport sur place
En avion
Vous pouvez vous rendre d'une ville à une autre en avion à des prix intéressants, avec Turkish Airlines, ou des petites compagnies aériennes low-cost comme Flyair, Pegasus, Onur Air, SunExpress ou Atlasjet. Comptez environ 100 TL (42,50 euros) pour un trajet Ankara-Istanbul.

En train

Un réseau de 8 500 km de voies ferrées relie les principales villes, mais il est lent et obsolète : vous mettrez 8h pour le trajet Istanbul-Ankara ; 11 h pour le trajet Istanbul-Izmir et 14h30 pour Ankara-Izmir. Vous pouvez consulter le site du réseau ferroviaire TCDD.

En bus
Préférez plutôt le bus, qui est un moyen de transport très utilisé en Turquie, rapide et bon marché. Le service est assuré sur tout le territoire par des compagnies privées. Chaque ville est pourvue d'une "otogar" (gare routière). Prévoyez environ 5 TL (2,10 euros) par heure.
Pour les trajets grandes distances, les bus roulent souvent de nuit. Pour les trajets courts, vous prendrez les "dolmus" (minibus).
Les principales compagnies sont Varan, Kamil Koç, Ulusoy, Metro et Pamukkale.

En taxi
Si vous souhaitez prendre un taxi, assurez-vous qu'il est bien équipé d'un taximètre et vérifiez que le compteur est bien mis en route. Il n'y a pas de tarif de jour et de nuit. Les taxis turcs sont peints en jaune ; vous ne pouvez pas les manquer !

En voiture
Vous pouvez également louer une voiture sur place. De nombreuses compagnies proposent des véhicules ; la compagnie nationale Ekan, l'agence française Auto Escape ou des agences internationales comme Avis, Budget, Europcar et Hertz.
Les prix sont sensiblement les mêmes qu'en Europe, voire légèrement plus élevés : comptez entre 40 et 70 euros par jour, et entre 250 et 300 euros pour une semaine.
Méfiez-vous toutefois de l’état mécanique des véhicules, qui peut être très variable selon le contrat de location.
La vitesse est en principe limitée à 50 km/h en ville et 90 km/h sur route, mais la réalité est un peu différente... N'hésitez pas à adopter l'usage local : les coups de klaxon !

Partir en Turquie

Santé / Sécurité / Vaccins

Santé
Vaccins

Il n'y a pas de vaccins obligatoires pour se rendre en Turquie. Soyez à jour dans vos vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la polio et l'hépatite B.

D'autres vaccins sont également conseillés, selon les conditions d'hygiène et la durée du séjour : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B.

Contenu de la trousse médicale : antiseptique, comprimés contre la fièvre et les maux de têtes, médicament contre les problèmes gastriques, crème solaire avec un indice élevé, anti-moustiques et crème apaisante, pansements.

Médecins et hôpitaux
Dans toutes les grandes villes, vous trouverez des hôpitaux et des cliniques ainsi que des médecins parlant l'anglais ou l'allemand. Les pharmacies (eczane) disposent d'un grand nombre de médicaments qui peuvent être délivrés sans ordonnance.

Recommandations

Il est préférable de consulter un médecin avant de partir, et de contracter une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement sanitaire.

Pour éviter les troubles intestinaux, évitez les légumes crus et les fruits non pelés, buvez de l'eau en bouteille. Les estomacs sensibles s'abstiendront de manger des aliments insuffisamment cuits et des plats épicés.

Soyez vigilant ; certains virus ou parasites peuvent être transmis par les piqures de moustiques ou de tiques. Privilégiez les vêtement longs et munissez-vous de répulsifs (sprays ou crèmes).


Sécurité

Risque terroriste
Comme le rappelle le site du Ministère des affaires étrangères, le risque terroriste existe en Turquie. Des attentats ont perpétré à Istanbul et à Ankara, notamment contre des intérêts occidentaux. En 2005, plusieurs attentats ont frappé des stations balnéaires. Aussi vous devrez rester vigilant pendant votre séjour en Turquie, dans les grandes villes comme dans les stations balnéaires.

Il est déconseillé de se rendre dans le sud-est de la Turquie ; région connue pour ses actes de violence et attentats conduits par le Parti des Travailleurs Kurdes (PKK).

Risque sismique
La Turquie est située dans une région à forte activité sismique. Les tremblements de terre y sont relativement fréquents.

Drogue
La Turquie est un pays de transit en ce qui concerne les stupéfiants (cannabis, cocaïne, héroïne, amphétamines, etc...). L'usage, la détention et le trafic de drogues vous exposent à de lourdes peines de prison. N'acceptez pas de colis sans en connaître le contenu.

Vols et délits
Les vols à la tire sont en recrudescence à Istanbul. Si vous payez par carte de crédit et que le commerçant utilise un système de "fer à repasser", ne quittez pas votre carte des yeux et récupérez la facturette car il existe une escroquerie à partir de ces papiers carbones.


Numéros de téléphone d'urgence

Police : 155 

Urgences (ambulance) : 112

Opérateur international : 115
Pompiers : 110
Gendarmerie en zone rurale : 156 

Vous pouvez consulter les recommandations du gouvernement.

Bestioles
Tiques et moustiques (Fièvre Crimée-Congo).
Conditions politiques
La Turquie est une république parlementaire. Le président est le chef de l'État et le premier ministre, le chef du gouvernement. C'est la Grande assemblée nationale de Turquie qui exerce le pouvoir législatif. La Constitution, en vigueur depuis 1982, a été récemment modifiée suite au référendum du 12 septembre 2010.
Epidemies
Grippe aviaire.
Vaccins Recommandes
Anti-paludéen.

Monnaie

Le change
Le change de vos euros en devises turques s'effectue sur place uniquement. Il est recommandé de changer votre argent au fur et à mesure de vos besoins. Vous pourrez vous rendre dans un bureau de change (Döviz Bürosu) ou dans une banque. Les hôtels et les bureaux de poste proposent en général des taux moins avantageux. Attention, conservez bien les justificatifs de ces opérations de change car ils vous seront nécessaires pour rechanger vos livres à votre départ.

Les cartes de crédit
Les principales cartes de crédit (Visa, MasterCard) sont acceptées dans les hôtels et les restaurants et vous permettront de retirer de l'argent aux guichets automatiques. Toutefois, sachez qu'à chaque transaction, votre banque vous prélèvera entre 2 et 3% du montant débité.

Les chèques de voyage
Il est difficile d'échanger des chèques de voyage en dehors des villes et régions touristiques. Dans celles-ci, rendez-vous au bureau de poste avec votre passeport pour procéder au change. Certaines banques ou bureaux de change prennent une commission.

Coût de la vie
La Turquie est un pays bon marché dans l'ensemble.
Istanbul est l'exception. Dans cette magnifique ville, vous dépenserez facilement une centaine d'euros par jour (une chambre double + 2 repas + transports + visites). Ankara est également une ville relativement chère, mais en dehors de la période touristique, les prix fondent un peu.

Dans le reste de la Turquie, comptez 20 euros par jour, pour un lit dans une pension très modeste, un repas dans une gargote, un repas léger de meze et les transports en commun pour vous déplacer.
Avec un budget de 45 à 50 euros par jour, vous pourrez loger dans une pension ou un hôtel de moyen standing, manger au restaurant voire même louer une voiture.
Pour mener la vie de pacha, dormir dans des hôtels de luxe et manger à de bonnes tables, vous devrez dépenser une petite centaine d'euros par jour.
Nouvelle livre turque (TRY). Une livre turque équivaut à 100 kurus.
1 EUR = 2,35 TRY (juillet 2011).
Pourboires
On ne vous en demandera jamais, mais sachez que le pourboire n'est pas compris dans l'addition. Au café et dans les gargotes, laissez quelques pièces de monnaie au serveur. Dans les restaurants, il convient de laisser un vrai pourboire équivalent à 5% à 10% de la note.
Prix moyens
  • Séjour (hors voyage A/R) : de 350 euros à 600 euros
  • Hôtels 1 et 2 étoiles : de 20 euros à 25 euros
  • Hôtels 3 étoiles : de 25 euros à 30 euros
  • Hôtels 4 étoiles ou plus : de 30 euros à 45 euros
  • Hôtels Allinclusive : de 40 euros à 50 euros
  • Restaurants bon marché : de 1 euro à 5 euros
  • Restaurants traditionnels : de 10 euros à 20 euros
  • Restaurants Grandes tables : de 20 euros à 40 euros
  • Transport (sur place) : de 1 euro à 150 euros

Points forts

  • Richesses culturelles et naturelles du pays
  • Sens de l'hospitalité des Turcs
  • Cuisine turque

Points faibles

Bons plans

A faire
  • Enlevez vos chaussures avant d'entrer dans une maison ou une mosquée. Regardez devant la porte de la maison et imitez vos prédécesseurs.
  • Les femmes devront se couvrir la tête avant d'entrer dans une mosquée et avoir une tenue décente.
  • Demandez l'autorisation à une personne avant de la photographier, surtout s'il s'agit d'une femme.
  • Évitez les marques d'affection et les embrassades dans la rue.


A ne pas faire

  • Refuser le thé que vous offre un commerçant. Votre interlocuteur serait vexé.
  • Conduire dans les villes. La conduite en Turquie est un sport extrême auquel ne se risqueront que les plus téméraires. Pour se frayer un chemin dans les rues embouteillées d'Istanbul ou d'Ankara, il est ainsi d'usage d'avoir une main sur le volant, une autre sur le klaxon et de se servir autant de l'un que de l'autre. Préférez le taxi ou les "dolmus", collectifs et plus économiques. Pour parcourir de grandes distances, optez sans hésiter pour le bus.
  • Rapporter une antiquité en France. L'exportation d'antiquités est interdite. Tout transfert ou achat illégal d'antiquités est passible d'une lourde peine de prison (jusqu'à dix ans de prison). Les autorités turques y sont particulièrement attentives. Vous ne devrez ni acquérir, ni emporter d'antiquités, de pièces de monnaie et de fossiles. Ne ramassez pas de morceaux d'amphores ou de poteries au cours de plongées en mer.

Vie pratique

Décalage horaire

Il y a une heure de décalage par rapport à la France (GMT +2). Quand il est 10h en France, il est 11h en Turquie.


Horaires

Les horaires d'ouverture des magasins sont très larges. Vous pourrez faire des emplettes de 9h30 à 19h. Il n'est pas rare que des boutiques restent ouvertes tard le soir dans les grandes villes et stations balnéaires. Elles sont en revanche fermées le dimanche. Le Grand Bazar d'Istanbul ouvre ses portes du lundi au samedi, de 8h à 19h (18h l'hiver).

Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h. Certaines banques sont également ouvertes le week-end dans les régions très touristiques.

La poste s'appelle comme chez nous PTT ! Les bureaux de poste centraux ouvrent de 8h à minuit, du lundi au samedi, et de 9h à 19h le dimanche. Les petits bureaux de poste sont ouverts de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h. Vous ne pouvez acheter des timbres que dans un bureau de poste.

Les administrations sont généralement ouvertes de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h ou 17h30 sauf le week-end. Attention, sur les côtes égéenne et méditerranéenne, elles sont fermées l'après-midi pendant l'été.


Le jour de fermeture des musées est traditionnellement le lundi, sauf le palais Topkapi qui ferme le mardi.


Conduite

Pour conduire en Turquie, vous devrez vous munir de votre permis de conduire, de la carte grise du véhicule et de la carte verte d'assurance. La limitation de vitesse est de 120 km/h sur les autoroutes, 90 km/h sur les routes secondaires et 50 km/h dans les agglomérations.

La conduite en Turquie est un sport extrême auquel ne se risqueront que les plus téméraires. Bien que le code de la route soit analogue à celui des pays européens, les conducteurs turcs en ont une conception sensiblement différente de la nôtre. Soyez vigilant et évitez de circuler de nuit.


Jours fériés

  Date   Fête célébrée
  1er janvier   1er de l'an.
  23 avril Fête de la Souveraineté et des Enfants. Elle commémore la constitution du gouvernement provisoire à Ankara en 1920, qui avait comme objectif de se libérer du sultan en place. Les enfants tiennent une place importante dans les cérémonies.
  19 mai Fête de la Jeunesse et des Sports. On célèbre l'arrivée des troupes indépendantistes et la déclaration d'Atatürk en 1919.
  30 août Fête de la Victoire (célébration de la victoire des armées turques sur les Grecs).
  29 octobre Fête de la République (concerts et parades sont organisés).

Chaque année, le peuple turc commémore la mort d'Atatürk le 10 novembre. Bien que ce ne soit pas un jour férié, tout le monde arrête ses activités à 9H05 et fait une minute de silence à la mémoire du fondateur de la Turquie moderne.

Equipements
Vêtements légers en règle générale. Si vous partez en Turquie en hiver dans une zone montagneuse, il convient bien sûr d'emporter des vêtements plus chauds.
Standards Locaux
110 ou 220 volts selon les régions.
Les prises sont les mêmes qu'en France donc pas besoin d'adaptateur.
Il y a parfois quelques pannes de courant à la campagne.

Evénements

neant

Carte d'identité

Généralités

Capitale : Ankara
Superficie : 774 820 km² (environ une fois et demie la France)
Religion : Islam
Pays frontaliers : Grèce, Bulgarie, Arménie, Azerbaijan, Iran, Irak et Syrie
Monnaie : Yeni Türk Lirasi (Nouvelle Livre Turque), abréviation : YTL
Langues : turc, kurde
Fête nationale : 29 octobre (fête de l'Indépendance de 1923)

Régime politique : République parlementaire
Chef de l'état : Ahmet Necdet Sezer

La Turquie comporte 81 provinces, regroupées en sept régions : la région égéenne, la région de la mer Noire, la région de l'Anatolie centrale, la région de l'Anatolie orientale, la région de Marmara, la région méditerranéenne, et la région de l'Anatolie du sud-est.

Démographie
Population : 74 824 habitants (2011)
Taux d'urbanisation : 70,48% (2010)
Densité : 92,6 hab./km² (2010)
Espérance de vie : 72 ans
Taux de chômage : 10,8% (03/2011)
Taux d'alphabétisation : 88,7% (2007)


Économie
PIB : 621,810 milliards de dollars (2010)
PIB par habitant : 10 043 dollars (2010)
Principales activités : agriculture, construction, produits manufacturés, textile

Pratique

Poids et mesure : système métrique
Électricité : 220 V à 50 HZ
Décalage horaire : +1 heure par rapport à la France
Indicatifs téléphoniques : + 90 (exemple : si le n° en Turquie est le 212 527 39 09, composez le n° 00 90 212 527 39 09 depuis la France)

Climat

Méditerranéen sur les côtes égéenne et méditerranéenne, continental dans le plateau de l'Anatolie. Les températures moyennes à Istanbul vont de 3° C à 8° C (janvier) et de 19° C à 28° C (août).

Des bulletins météo sont diffusés chaque jour à la télévision et dans le journal. Vous pouvez également consulter Météo France ou le Site Web de la météo nationale turque.

Géographie
Point culminant : Agri Dagi (5 165 m)
Les chaînes montagneuses : le Kuzey Anadolu Daglari ou chaîne Pontique (près de la mer Noire), les monts Taurus (près de la mer Egée et de la mer Méditerranée) et les monts Ararat dans l'Anatolie orientale.
Mer et Océan : 7 200 km de côte. Ouverture sur quatre mers : Mer Noire, Mer de Marmara, Mer Egée et Mer Méditerranée.

Tourisme

2,4% du PNB/hab.
9,6 millions de visiteurs par an.

Culture / Traditions

Comme dans de nombreux autres pays d'Orient, l'hospitalité est une règle d'or en Turquie. Ne soyez pas surpris si on vous offre spontanément un petit verre de thé. Si vous êtes un peu perdu, un Turc se fera un plaisir de vous aider à trouver votre chemin.

Le hammam
Bien que la salle de bain ait trouvé sa place dans nombre de maisons turques, se rendre au hammam de façon hebdomadaire continue d'être une coutume respectée. Le hammam est à la fois un lieu d'hygiène et de rencontre. On y vient aussi bien pour se laver que pour discuter, boire du thé et se délasser. Toutes les couches de la société s'y retrouvent sans distinction.

Traditionnellement les hommes sont séparés des femmes. Mais on trouve quelques hammams mixtes à Istanbul. Les femmes peuvent passer la journée au hammam. Elles y viennent avec des gâteaux et de la nourriture.

Si vous souhaitez tenter l'expérience, voici le parcours classique dans un hammam. Après s'être déshabillé dans une première salle, on revêt un pagne appelé pestemal puis on passe dans une autre salle pour se laver avec un gant de crin et du savon. Massages, vapeurs d'eau et eaux froides achèvent ce moment de détente.

Le barbier
Il y a un grand nombre de barbiers en Turquie. Leur succès s'explique par le goût des Turcs pour la barbe et surtout la moustache. Messieurs, c'est peut-être l'occasion de vous offrir un rasage de près ! 

La religion
La quasi-totalité des Turcs sont musulmans et respectent les préceptes de l'Islam. Le vendredi, de nombreux Turcs interrompent leur travail pour se rendre à la mosquée. Avant de pénétrer dans la mosquée, les hommes pratiquent des ablutions. Ils se lavent à la fontaine les mains et les bras, les pieds et les chevilles, la tête et le cou.

Les derviches tourneurs
Les derviches tourneurs sont une confrérie religieuse relevant du soufisme. Ils sont les descendants du poète mystique Celaleddin Rumi (surnommé Mevlânâ) qui vécut au XIIIe siècle. Les derviches tourneurs exécutent une danse sacrée, en tournant sur eux-mêmes, au son d'une musique religieuse. Ils entrent ainsi en transe et communiquent avec Dieu. Les derviches tourneurs eurent beaucoup d'influence sous l'empire ottoman. Le centre des derviches tourneurs se trouve à Konya mais vous pourrez aussi en voir à Istanbul.

Superstition
Chasser le mauvais œil est une des grandes préoccupations des Turcs. Vous aurez tôt fait de remarquer le petit œil bleu qu'ils portent autour du cou et qu'ils accrochent un peu partout. Cette représentation d'un œil bleu est réputée repousser le mauvais œil. De même si vous faites un compliment à quelqu'un, vous devez absolument ajouter "Masallah" (que Dieu vous protège) au risque d'attirer le mauvais œil à cette personne !

Humour
Les Turcs sont très friands de caricatures, de blagues et de personnages grinçants. C'est une longue tradition en Turquie. Cet humour se traduit au travers de deux formes principalement : le théâtre d'ombre et la caricature. Si le cœur vous en dit, vous pourrez visiter le musée de la caricature à Istanbul. Nasreddin Hoca serait le père fondateur de la caricature. Bien que n'étant pas sûr que le personnage ait existé, on lui attribue de nombreuses histoires qui sont devenues des classiques en la matière.

Des formules à chaque occasion
Les Turcs ont une multitude de formules pour toutes les occasions de la vie quotidienne (la maladie, la mort d'un proche, le travail, le voyage...). C'est une charmante habitude à laquelle les Turcs attachent beaucoup d'importance.

Ainsi, à quelqu'un qui casse quelque chose accidentellement, on lui souhaitera "Caniniz sag olsun !" (Que votre âme ne soit pas touchée!) et à un homme qui vient de se couper les cheveux ou se raser "Sahatler olsun !" (Bonne santé !).

Population / Langue
Le turc est la langue officielle de la Turquie qui compte plus de 74 millions d'habitants.
Religion
La Turquie est un état laïc comptant 98% de musulmans.

Mots utiles

C'est sûr, le turc semble assez compliqué au premier abord. Mais essayez d'apprendre ces quelques expressions qui pourront s'avérer très utile lors de votre voyage !

Vie de tous les jours

Français Turc
Bonjour günaydin (le matin), iyi günler (dans la journée)
Au revoir allaha ismarladik (pour celui qui part), güle güle (pour celui qui reste)
Bonsoir iyi aksamlar
Bonne nuit iyi geceler
Bienvenue hos geldiniz (on répond par : hos bulduk)
S'il vous plaît lütfen ou affedersiniz
Merci tesekkürler, sagol
Excusez-moi affedersiniz
Pardon pardon, özür dilerim
Oui evet
Non hayir
Comment allez-vous? nasilsiniz ?
ça va, merci iyiyim, tesekkür ederim
Je ne comprends pas anlamiyorum
D'accord tamam.


Dans les commerces

FrançaisTurc
Fermékapali
Ouvertaçk
Combienkaç para ?
C'est très joliçok güzel
C'est cher pahali
Petit küçük
Grand büyük.

Au restaurant

FrançaisTurc
Déjeunerögle yemegi
Dîner aksam yemegi
L'addition s'il vous plaîtHesap lütfen !
Hôtel otel
Librebos
Completdolu
Demi-pension yarim pansiyon
Chambre avec salle de bainbanyolu oda
Combien cela coûte ?ne kadar ?


Sachez aussi que le c se prononce "dje", le ç se prononce "tche" et le ö se dit "eu".

Lire avant de partir

Beaux livres
La Turquie vue d'en haut, de Yann Arthus-Bertrand, Janine Trotereau (Ed. La Martinière, 1998).
Le photographe nous livre des clichés des plus beaux sites de Turquie : Istanbul et les eaux du Bosphore, la surprenante Cappadoce, le site exceptionnel de Pamukkale et ses sources d'eau chaude. Yann Arthus-Bertrand nous propose encore une fois une magnifique invitation au voyage.

Constantinople, De Byzance à Istanbul, de Stéphane Yerasimos, Winnie Denker (Ed. Place des Victoires, 2000). Les photos de Winnie Denker, accompagnées des textes de Stéphane Yerasimos, spécialiste des Balkans, de la Turquie, de la région du Caucase et de la Russie, forment un livre somptueux.

La Turquie, Des tribus Türük au peuple turc, d'Olivier Berthelot, Barthélemy (Ed. Espaces, 1997).
Photographe et cinéaste documentariste, Olivier Berthelot retrace l'origine des Turcs. Passionné par ce pays, il atteste que "personne ne revient sans baume au cœur d'un séjour en Turquie".

Romans
Comme une blessure de sabre, de Ahmet Altan (Ed. Actes Sud, 2000).
Ce roman, qui est un best seller en Turquie, raconte une belle histoire d'amour avec comme toile de fond la fin de l'empire ottoman. La psychologie des personnages est finement détaillée. Un flot de sentiments fait dériver les protagonistes du désir au dégoût, de la corruption au mensonge, de la jouissance à l'amour.

Culture Atatürk, une certaine idée de la Turquie, de Georges Daniel (Ed. L'Harmattan, 2000).
Cette biographie relate la vie de celui qui a réussi à libérer sa patrie de l'occupation militaire et qui fonda la Turquie moderne : Mustafa Kemal plus connu sous le nom d'Atatürk. Retour sur le destin exceptionnel de cet homme.

Istanbul, souvenirs d'une ville, de Orhan Pamuk (Ed. Gallimard, 2007). Lauréat du prix Nobel de littérature 2006, Orhan Pamuk nous raconte ses souvenirs d'enfance en Turquie. Il nous entraîne dans les ruelles d'Istanbul, sur les rives du Bosphore... Évocation d'une ville, roman de formation et réflexion sur la mélancolie.

Liens utiles

Site Web de l'Ambassade de France en Turquie.
Site Web de l'Ambassade de Turquie en France.
Site Web Franco-Turc "Bleu Blanc Turc".
Site Web "Turquie Européenne".

Que voir en Turquie

Où aller ?

Insolite
Si vous passez par Alanya, allez sur la plage Cléopâtre. La légende raconte que l'Empereur Marc-Antoine aurait offert à Cléopâtre, comme cadeau de mariage, la baie de la Riviera turque. Réputée pour son sable blanc corallien et son eau très claire, elle s'y serait baignée, en l'an 34 avant J.-C.
Musées
Au carrefour de l'Asie et de l'Europe, la Turquie peut à elle seule se définir comme un continent, par la diversité de ses paysages, la variété des origines des populations qui la constituent et par la multitude de civilisations qui y ont vécu. Le pays compte ainsi d'innombrables musées, regorgeant de trésors, plus fabuleux les uns que les autres.

Ne manquez pas d'aller visiter le musée des arts turcs et islamiques et les musées archéologiques d'Istanbul, le musée des civilisations anatoliennes à Ankara, le musée archéologique d'Ephèse et le musée archéologique d'Antalya.

Les monuments et les musées sont ouverts tous les jours, généralement de 8h à 18 ou 19h. Les tarifs ont fortement augmenté depuis quelques années ; comptez entre 7 et 18 euros.
Nature / Faune

En Turquie, la nature est très variée ; les essences et les espèces sont multiples. On rencontre une faune sauvage comparable à celle des Balkans.

Vous pourrez voir de nombreux animaux sauvages : chacals, hyènes, lynx, loups, gazelles, chamois, loutres, sangliers, daims, cerfs, ours... et même quelques rares léopards sur la côte égéenne. Vous verrez également une multitude de reptiles, comme des lézards des murailles, des agames étoilés (une sorte de lézard), des salamandres terrestres, des serpents, etc.
De nombreuses espèces rares d'oiseaux sont visibles en Turquie : grues cendrées, milans noirs, aigles pomarins, éperviers à pieds courts, pies-grièches écorcheurs... Tous les ans, de la mi-septembre à la mi-octobre, près de 50.000 cigognes blanches passent dans le ciel d'Istanbul à l'occasion des migrations !
A la réserve nationale ornithologique Kus Cenneti, vous pourrez voir facilement cormorans, hérons, pélicans, ibis falcinelles, canards...

La côte méditerranéenne abrite des phoques, et des tortues marines dont les femelles peuvent peser jusqu'à 150 kilos. Dans la région de Dalyan, vous pourrez même observer, du mois d'août jusqu'à la fin du mois de septembre des milliers de bébés tortues rejoignant la mer depuis les plages.


En ce qui concerne les animaux domestiques, outre les bovins, les chevaux, les ânes, les chèvres et les moutons, vous verrez peut-être un chat de Van, appelé Turc de Van (Van Kedisi). Cette race de chat est caractérisée par une robe à poils mi-longs, blanche et roux tigré au niveau de la tête et de la queue.
Si vous randonnez en dehors des villes, vous croiserez peut-être un Berger d'Anatolie (Çoban Köpeği), ou Kangal ; un chien de garde des troupeaux de moutons. Connu pour être « le chien le plus puissant du monde », le Kangal peut facilement vaincre des loups, voire des ours.

Le Turc de Van et le Kangal sont tous deux des espèces protégées.

Nature / Flore
La région égéenne est couverte de vergers d'agrumes, de vignobles et de champs de coton. Mais cette région est surtout connue pour pour ses innombrables oliviers ! Vous y verrez également de nombreux arbres fruitiers (figuiers, etc.)

La flore de la région pontique (mer Noire) est très abondante. C'est l'aulne qui est  la plus répandue, mais vous verrez aussi de nombreux chênes, hêtres, érables, frênes, noyers, noisetiers, châtaigniers européens, pommiers, cerisiers, poiriers... Plus près du sol, vous remarquerez des fougères, du buis, et surtout des magnifiques rhododendrons, la plante de la région pontique par excellence.

En Anatolie centrale, c'est la steppe (herbes et arbustes xérophiles) qui est la plus présente. Toutefois, de nombreuses plantes méditerranéennes poussent également, comme du jasmin, des hibiscus, des bananiers, des tulipes et des roses.

L'Anatolie orientale est la région la plus montagneuse de Turquie : le territoire est couvert de vastes forêts. Les arbres fruitiers sont aussi très nombreux : abricotiers, cerisiers, dattiers…

La région de Marmara est bordée par les montagnes du Caucase et les steppes orientales. Son agriculture comprend le tournesol, la vigne, le maïs, le blé, le riz, les olives, les arbres fruitiers et les muriers.

La région méditerranéenne est une immense oasis ; le royaume des fruits et du coton. Vous serez entourés d'oranges et de citrons d'Alanya, de bananes d'Anamur, de coton de Cukurova, de palmiers, de cannes à sucre...

La région de l'Anatolie du sud-est est caractérisée par ses forêts de bouleaux, de noyers et des chênes, dont la croissance est favorisée par des averses occasionnelles. L'agriculture se développe intensément : blé, riz, légumes, vignes, pistaches... La région est aussi connue pour les pastèques de Diyarbakir, aussi grosses que délicieuses, ses pois chiches et ses abricots.
Patrimoine culturel
Bodrum, Ankara, Istanbul et les quartiers de Sultanahmet et Beyoglu, la vieille ville d'Antalya, Ephèse, la baie de Kekova, la vallée de Göreme, la vallée de Soganli, le Bosphore, la vallée d'Ihlara, Pergame... toutes ces cités mythiques aux ambiances magiques ne cesseront de vous émerveiller.
Patrimoine culturel / Archéologie / musée
Pergame (nord ouest de la Turquie, 110 km d'Izmir) vaut le détour autant pour les ruelles charmantes de sa vieille ville que pour ses ruines antiques : Acropole, les Ruines Asclépieion (lieu de pèlerinage et de thermalisme dans l'Antiquité).
Patrimoine culturel / Culture urbaine / monuments
En Turquie, la liste des monuments à ne pas manquer est longue... Notez toutefois ceux-ci : la Basilique Sainte-Sophie, la Citerne-Basilique, la Mosquée Bleue et le Palais de Dolmabahce à Istanbul ; le Mausolée d'Atatürk à Ankara ; le Château Saint-Pierre à Bodrum ; la Mosquée d'Edirne... Visitez aussi les villes souterraines, comme Kaymakli ou Derinkuyu.
sites historiques
Pas moins de neuf sites sont inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco !

Monuments

Retrouvez toutes les informations pratiques sur les plus beaux édifices historiques en Turquie
» Monuments en Turquie

Musées

Tarifs, horaires et informations pratique, voici la liste des musées à visiter en Turquie
» Musées en Turquie

Itinéraires

Promenade en ville, itinéraire à pieds ou randonnées dans la nature… Les plus beaux itinéraires touristiques en Turquie
» Itinéraires en Turquie

Unesco

Tous les ans, l’Unesco inscrit à sa liste du Patrimoine mondial les plus belles merveilles du monde. Retrouvez les sites classés en Turquie
» Sites classés en Turquie

Parcs naturels

Découvrez les plus beaux sites naturels en Turquie
» Parcs naturels en Turquie

Curiosités naturelles

Etonnants ou hors normes, découvrez les sites naturels les plus insolites en Turquie
» Curiosités naturelles en Turquie

Que faire en Turquie

Restaurant

La cuisine turque est un mélange d'influences orientales et méditerranéennes. Très variée, elle s'est enrichie aux contacts d'autres civilisations. Elle doit ses mets les plus raffinés aux chefs cuisiniers des sultans ottomans, qui redoublaient d'imagination pour satisfaire leur souverain. La cuisine turque est considérée comme l'une des trois meilleures cuisines du monde, avec la cuisine française et la cuisine chinoise.
Certains plats et boissons sont même appelés "repas turc", "dessert turc", "lokoum turc", "café turc", "thé turc"... en raison de leur goût spécial et de leurs méthodes de préparation particulières.

Les spécialités

Un repas commence soit par une soupe (mercimek çorbasi), soit par des hors d'oeuvre (meze), chauds ou froids. Ces derniers sont très divers : pastirma (spécialité de viande fumée), tarama (mélange à base d'oeufs de poisson), piyaz (haricots bouillis accommodés à l'oignon), cig köfte (boulettes de viande aux épices), yaprak dolmasi (feuilles de vigne farcies), börek (pâtisserie salée garnie), et la liste est encore longue ! Accompagnez-les d'un verre de raki, l'alcool national turc au goût anisé.

Du fait de son ouverture sur plusieurs mers (Mer Noire, Marmara, Mer Egée et Mer Méditerranée), la Turquie est bien approvisionnée en poisson. Vous trouverez, selon les endroits, des rougets, du loup de mer, des sardines, des anchois, de la dorade, des bars et des poissons de rivière comme la truite. Goûtez aux hamsi (anchois la Mer noire frits), au midye (moules farcies) et au kalamar (calamars frits).

Les plats de viande sont surtout du mouton, de l'agneau, du veau ou du boeuf sous forme de boulettes de viande. Mais bien sûr la Turquie est le royaume du kebab (kebap). Le kebab est composé de morceaux de viande assaisonnés de sauce pimentée et servis dans un pain (pide). Le döner kebab est le plus connu. Les restaurants proposent aussi quelques ragoûts, par exemple du ragoût de veau.

Le riz et le bulgur (blé concassé) sont souvent servis en guise d'accompagnement. Le pilav, dont la recette varie un peu selon les régions, est un riz parfumé de raisins secs, d'oignons, de cannelle (et parfois de poivrons, d'aubergines, des pois chiches...). Vous aurez aussi l'occasion de goûter en Turquie des mets farcis avec des feuilles de vigne (dolmas).

Les légumes sont souvent cuits dans l'huile d'olive et l'aubergine est préparée de mille et une façons : hünkar begendi, imam bayildi, karniyarik...

Le börek est composé de pâtes feuilletées garnies de fromage ou de viande. Il recommandé d'accompagner son plat d'un verre de yaourt salé (yogurt).

En dessert, les plus gourmands se régaleront avec des baklavas (pâte feuilletée recouverte de crème de noix ou de pistaches), kadayif, bülbül yuvasi (biscuits aux pistaches ou aux noix ), et sütlaç (un riz au lait). Pour finir sur une note plus fraîche, vous pourrez déguster de délicieux fruits frais.

Thé (çay) ou café (kahvesi) turcs achèveront à merveille votre repas.

Vous pourrez féliciter la cuisinière en lui disant "elinize saglik !" ; ce qui veut dire, littéralement, "santé à vos mains !". "Bon appétit" se dit "afiyet olsun".

Les boissons

Demandez toujours de l'eau minérale (maden suyu). Les vins blanc ou rouge proviennent en général d'Anatolie. Le raki (eau-de-vie à base de raisin, aromatisée à l'anis) est la boisson la plus populaire. Il est surnommé "lait de lion" en raison de sa couleur jaune clair lorsqu'on le dilue.

Pour vous rafraîchir, n'hésitez pas à boire de l'ayran, un mélange de yaourt, d'eau et de sel. Le sahlep, une boisson à base de bulbes d'orchidée, est servi chaud et saupoudré de cannelle. Le sahlep est surtout servi en hiver.

Le thé (çay) est consommé tout au long de la journée. Il est souvent très fort et servi avec des morceaux de sucre à côté d'un verre à col resserré. Le célèbre café turc (türk kahvesi) est beaucoup moins consommé que le thé, car plus onéreux. Vous pourrez boire facilement des jus de fruit et des sodas.

Pour les petits creux

Si vous avez faim entre deux repas, craquez pour un simit, ces petits pains au sésame, que vendent des marchands ambulants. Le lahmacun, un genre de pizza très épicée, pourra aussi vous rassasier, ainsi que le kiymali pide, un plat du même style.

Quant aux amateurs de sucré, ils préfèreront sûrement une des succulentes pâtisseries turques (baklavas, loukoums, lokma...).


Où manger ?

Où que vous soyez en Turquie, vous trouverez très facilement de quoi vous restaurer. Les petits restaurants et gargotes qui ne paient pas de mine proposent une cuisine typiquement turque. Certains établissements sont spécialisés : köfteci pour manger des plats de boulettes de viande, kebabçi pour la viande grillée, meyhane pour les meze (hors d'oeuvre)...

Si vous choisissez de vous loger dans une pension, sachez que vous bénéficierez d'une savoureuse cuisine familiale. Vous aurez la chance de goûter de bonnes recettes de famille. Bien sûr, dans les grandes villes, vous trouverez des restaurants proposant une cuisine internationale (italienne, chinoise, fast-food...).

Pour prendre un verre, rendez-vous dans un kahvé (café). Si vous commandez un café, précisez si vous le voulez sekerli (sucré), orta (peu sucré) ou sade (sans sucre). Sachez que ces cafés ne servent pas d'alcool.

A l'exception des restaurants haut de gamme, l'addition est rarement salée en Turquie. Un repas dans un petit restaurant vous coûtera environ 5€ euros (sans vin ni bière).

Si vous avez déjà l'eau à la bouche, consultez sans plus attendre nos recettes de cuisine !

Shopping

Le shopping en Turquie est une activité des plus plaisantes. Ici, pas d'articles disposés froidement sous des néons dans une vitrine. Le shopping se fait avec tous les sens : on apprécie les couleurs, on touche les produits, on les sent parfois... Ce sont surtout des produits d'artisanat qui vous seront proposés.

Si vous êtes intéressé par un objet, préparez-vous à un vrai échange avec le commerçant, qui peut parfois se transformer en une joute verbale ! On est loin de nos "Bonjour-Merci-Au revoir"...

Où faire vos emplettes ?

D'un côté, les magasins proposent des produits artisanaux divers et affichent leurs prix en incluant la taxe équivalente à notre TVA. Il n'est pas ici question de discuter les prix. D'un autre, vous pourrez vous rendre dans les bazars et exercer vos talents de fins négociateurs. Leur grand avantage est qu'ils regroupent en un seul lieu des produits variés : tapis, poterie, onyx, objets en cuivre, bijoux...

Le bazar d'Istanbul est certes le plus grand et le plus connu de tous mais ce n'est pas là que vous ferez les meilleures affaires ! Attendez d'être dans des villes plus modestes. La Cappadoce est une région très réputée pour ses fabrications artisanales, en particulier de tapis, poteries et onyx.

Quant au marchandage, il faut le prendre comme un jeu. On discute, on négocie avec le sourire, on feint de partir, et on finit par se mettre d'accord. Voici quelques conseils en la matière. Regardez dans un premier temps dans plusieurs boutiques les prix pratiqués pour l'objet qui vous intéresse. Ensuite arrêtez-vous devant la pièce que vous souhaitez acheter, observez-la et laissez le commerçant vous faire une proposition. Vous pouvez montrer (s'il y en a) les petits défauts de l'objet et demander la moitié du prix annoncé. Il est fort possible que le vendeur refuse tout en gardant sa bonne humeur.

Il vous offrira un thé pour entretenir une atmosphère conviviale. Sachez qu'il ne faut pas le refuser (votre interlocuteur serait vexé) mais qu'à l'inverse il ne vous engage à rien. De propositions en propositions, vous arriverez peut-être à vous mettre d'accord. Dans le cas contraire, quittez lentement la boutique. Le vendeur vous rattrapera parfois sur le pas de la porte pour continuer la négociation. Sinon c'est que vous êtes descendu à un prix vraiment trop faible. 

Deux solutions : soit vous revenez dans la boutique et vous reprenez les débats soit vous recommencez dans une autre boutique.

Que rapporter ?

Lorsqu'on visite un pays, on a souvent envie d'en ramener un petit quelque chose pour se rappeler de son voyage. De Turquie, vous pourrez rapporter de beaux objets artisanaux.

  • Tapis

La Turquie est le royaume des tapis. Leurs prix varient selon la qualité (nombre de nœuds au cm²) et leurs dimensions. Comptez environ 610 euros pour un tapis de 2m sur 1,50m.

Les kilims, qui sont des tapis tissés, sont moins chers que les tapis noués. Leurs motifs ont très peu évolué au fil du temps et chaque motif a une signification. Pour être assuré de la qualité d'un tapis, n'hésitez pas à aller dans un magasin accrédité.

Sachez qu'il est très courant de se faire expédier le tapis à son domicile : moyennant un acompte, le vendeur s'occupe de tout !

  • Objets en cuivre (plateaux, service à thé...)

Les bazars regorgent d'objets en cuivre en tout genre : assiette, plat, plateau, service à thé, aiguière, cache-pot... Observez-les de près car le travail peut être plus ou moins grossier. Attention, vous ne pourrez pas cuisiner ni manger dans les objets en cuivre non étamés ! Assurez-vous que la couche protectrice d'étain est intacte.

  • Objets en onyx (jeux d'échec, cendrier, oeuf...)

Les objets en onyx sont relativement onéreux. L'onyx est une agate fine à raies circulaires et concentriques. Plus la pierre est verte, plus elle est précieuse. Vous trouverez aussi des onyx marrons et blancs. Attention aux imitations en albâtre ! L'onyx blanc est veiné alors que l'albâtre, regardé en transparence, est écaillé et craquelé.

  • Vêtements et objets en cuir

Le rapport qualité/prix des vêtements et objets en cuir est très convenable en Turquie. Regardez néanmoins la finition des vêtements, qui peut laisser à désirer. Vous pourrez négocier âprement le prix.

Les vêtements et objets en cuir se trouvent dans tous les endroits touristiques : le Grand Bazar d'Istanbul, par exemple, abonde en boutiques de cuirs.

  • Écume de mer

Trésor de la Mer noire, l'écume de mer est un silicate de magnésium hydraté. Après avoir été utilisée comme savon, comme terre savonneuse et comme matériau de construction, son emploi principal consiste aujourd'hui en la fabrication de pipes et de porte-cigares joliment sculptés. En effet, cette pierre poreuse absorbe la nicotine et filtre la fumée.

Choisissez les plus simples car elles risquent moins de cacher un défaut de fabrication.

  • Faïences

Vous trouverez également un grand choix de carreaux de faïence décorés à la main : assiettes, plats, coupes, jarres. Cuits à base température, ces objets traditionnels, très beaux et souvent fonctionnels, sont fragiles et doivent être lavés à la main.  

  • Narghilés
Que vous l'utilisiez comme objet de décoration ou pour fumer, le narghilé est un objet à ramener à tout prix de votre voyage en Turquie : c'est l'un des objets les plus emblématiques de l'Orient. Si vous souhaitez fumer avec, préférez un socle métallique et un flacon transparent. Pensez à acheter aussi du tabac parfumé (favorisez la marque Tömbeki Tütünü) et du charbon.
  • Épices, pistaches, loukoums, thé...

Ne partez pas sans avoir fait vos provisions d'épices (les meilleures sont celles de Gaziantep) : piment rouge très fort (aci biber), piment rouge concassé (pul biber), sumac (sumak), cumin (kimyon), safran... Ils vous rappelleront la Turquie l'espace d'une bouchée, une fois rentré en France ! Prenez aussi des pistaches ; celles de Gaziantep (antep fistigi et sam fistigi) étant les plus petites, mais les meilleures. Les siirt fistiği sont plus grosses ; elles sont excellentes et faciles à ouvrir.

Pour les plus gourmands, les loukoums sont aussi une spécialité à ramener de Turquie ! Vous trouverez une multitude de parfums : citron, noisette, pistache, orange, amande, eau de rose... Enfin, les amateurs d'infusions seront comblés : la Turquie est le cinquième producteur mondial de thé ! Le thé turc est réparé selon le principe du samovar (l'eau en bas et le thé en haut). Vous trouverez du thé à la pomme (elma çayi), à l'orange, à la griotte…

  • Autres

Autres idées : des objets en bois, en nacre ou en argent (boîte, échiquier, jeu de tavla...), du tissu en coton tissé à l'ancienne, des châles, des nappes, des instruments de musique (ud, darbuka, ney...), etc.

Et n'oubliez pas que le marchandage est de mise sur les bazars !

Sortir

Les soirées dans les grandes villes et les stations balnéaires sont animées. Vous trouverez de nombreux bars où prendre un verre.

Vous pourrez ensuite poursuivre votre soirée en discothèque. Au programme : tubes à la mode, variétés turques et musique techno, le tout à un volume sonore assez élevé ! Bodrum est le Saint Tropez de la riviera turque (côte égéenne).

Nous rappelons au passage aux jeunes filles et aux femmes d'avoir une attitude discrète et une tenue sobre pour éviter tout malentendu. La femme occidentale est perçue comme une femme facile et à la sexualité libérée. A l'inverse, il faut reconnaître que certaines européennes sont venues et viennent en Turquie en quête d'aventure et d'exotisme...

Soyez prudente, ne sortez pas seule le soir et ne regardez pas un homme dans les yeux avec insistance. Il ne faut toutefois pas non plus tomber dans la paranoïa.

A Istanbul, les hommes pourront se rendre dans un çay evi (café réservé aux hommes) pour passer une petite soirée tranquille. Toujours à Istanbul, vous trouverez quelques clubs de jazz.

Côté cinéma, les films sont en version originale sous-titrés en turc. Ce sont souvent des films d'action ou des comédies. Pour les horaires, renseignez-vous dans les journaux locaux. A Istanbul, les cinémas du quartier Beyoglu (passage d'Alep) proposent des films français dans leur programmation. 

Deux festivals internationaux du cinéma se déroulent en Turquie, au mois d'avril : l'un à Istanbul et l'autre à Izmir.

Ceux qui veulent voir un spectacle de danse folklorique ou un concert de musique traditionnelle auront intérêt à se renseigner auprès de leur hôtel ou de l'office de tourisme. Ils sont relativement peu fréquents. Quelques fêtes et festivals enrichissent la vie culturelle turque. L'opéra est par ailleurs très accessible (des places "premier prix" coûtent moins de cinq euros !).

Sports

Pays bordé par la mer Noire, la mer de Marmara, la mer Egée et la mer Méditerranée, il va sans dire que la pratique de sports nautiques ne pose aucun problème en Turquie. 

Les adeptes de la plongée sous-marine, du ski nautique, du kiteboard et de la planche à voile seront ravis. Çesme (près d'Izmir) et Bodrum sont des spots réputés pour le surf.

De nombreux voiliers viennent mouiller dans les criques des mers Egée et Méditerranée, attirés par leurs eaux chaudes et transparentes. C'est d'ailleurs le meilleur moyen pour découvrir la côte méditerranéenne.

Ceux qui voudront goûter les joies d'une balade en mer trouveront dans les villes côtières des organisateurs de croisières à bord de goélettes en bois (gület). Souvent, il est possible de louer le bateau avec un skipper et un cuisinier. Côté itinéraire, nous vous recommandons particulièrement de longer la superbe baie de Kékova.

La Turquie offre de multiples possibilités de randonnées. La Cappadoce est une région très prisée en raison de son paysage tout à fait exceptionnel. Les randonneurs qui n'ont pas peur de faire un peu de grimpette pourront parcourir les monts Taurus ainsi que la côte Méditerranée. L'est de l'Anatolie réserve de belles découvertes pour les fans d'alpinisme et d'escalade.

Les rivières de Turquie feront un bon terrain de jeu pour le rafting et le canoë. Les pêcheurs pourront pratiquer leur passion sans permis (se renseigner auprès des autorités turques sur les zones de pêche et la taille minimum des poissons).

Surnommée "le pays des chevaux", la Cappadoce est toute indiquée pour une balade à cheval. Autre option : le survol de la région en montgolfière ! D'en haut, la vue est splendide.

Possédant de nombreuses sources d'eaux chaudes, il aurait été étonnant que la Turquie ne profite pas de ce cadeau de la nature : les centres de thermalisme. Ils se situent en majorité sur la côte égéenne. Pamukkale figure parmi les plus connus.

Vous pouvez également vous rendre au hammam, idéal pour vous détendre et vous laver de la fatigue. Les établissements sont ouverts en alternance aux femmes et aux hommes, ou alors disposent de pièces séparées. Les hammams les plus réputés de Turquie se trouvent à Istanbul, à proximité des quartiers de Cucurkuma et Beyoglu.

Les Turcs sont de grands amateurs de football. La Turquie ne rate aucune compétition internationale et compte même parmi les équipes de foot les plus prestigieuses au monde. Depuis 1959, le pays organise son propre championnat de football, réunissant les meilleurs clubs. Entre le mois d’août et le mois de mai, tout le pays est en ébullition : les séances de foot de rue gagnent toutes les villes du pays.

Consultez le Site Web d'informations francophone sur le football turc et le Site Web Turco-Foot.

Autre sport national : la lutte. Ce sport donne lieu à des compétitions depuis plus de 700 ans. Les lutteurs, appelés Pehlivans, combattent torse nu, avec un short long en cuir, huilé et serré au niveau des genoux. Le tournoi de Kirkpinar a lieu chaque année dans la ville d'Edirne. Consultez le Site Web sur la lutte turque et le Site Officiel du Kirkpinar.

Parcs de loisirs

Pour une sortie ludique en famille, découvrez les meilleurs parcs d’attractions en Turquie
» Parcs de loisirs en Turquie

Carte Turquie

Latitude : 38.98 - Longitude : 35.19

Points d'interets les plus remarquables

Turquie, les articles à lire

Turquie, les plus belles photos

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine