Abdelhakim Dekhar : qui est le tireur de Paris ?

Abdelhakim Dekhar : qui est le tireur de Paris ? L'ADN a parlé : l'homme mis en garde à vue mercredi soir est bien le tireur de Libération et de la Défense. Le "tireur fou", Abdelhakim Dekhar, avait déjà été condamné dans l'affaire Rey-Maupin.

La chasse à l'homme a pris fin mercredi 20 novembre au soir. Grâce à l'ADN retrouvé sur les douilles laissées par le tireur au journal Libération, où il a grièvement blessé un assistant photographe, et à la Défense devant le siège de la Société Générale, les enquêteurs ont mis la main sur le tireur qui a semé la panique à Paris. Il avait également laissé de l'ADN sur la portière passager dans le véhicule de l'automobiliste qu'il a pris en otage lundi 18 novembre.

Avec l'ADN du suspect et un témoignage clé, Abdelhakim Dekhar a été confondu. Une personne disant héberger de temps à autre a en effet guidé la police sur les traces de cet homme, qui lui aurait confié "J'ai fait une connerie". Mis en garde à vue, l'ADN de Abdelhakim Dekhar a parlé : c'est bien celui qui a été retrouvé sur les douilles. Agé de 48 ans, il n'est pas un inconnu des services de police.

Abdelhakim Dekhar avait déjà été condamné à quatre ans de prison en 1998 dans l'affaire Rey-Maupin. Il avait acheté le fusil à pompe qui avait servi à l'équipée sanglante du jeune couple, Florence Rey et Audry Maupin, en octobre 1994. Cinq personnes avaient trouvé la mort, dont trois policiers. Durant le procès Abdelhakim Dekhar, surnommé "Toumi", est poursuivi pour vol à main armée et participation à une association de malfaiteurs, devant la cour d'assises de Paris. Il avance avoir été agent de la Sécurité militaire algérienne. Finalement, le vol à main armée n'est pas retenu contre lui. Il écope de 4 ans de prison, une peine qu'il a déjà effectué en préventive. Il est donc libéré.

Ce mercredi, au moment de son arrestation, l'homme se trouvait dans un état de semi-conscience, "sans doute suite à la prise de médicaments qui peut laisser penser à une tentative de suicide", selon Le Monde qui cite des sources proches de l'enquête.

Chargement de votre vidéo
"Abdelhakim Dekhar arrêté, retour sur la traque du "tireur fou""