Rentrée scolaire 2021 : date, protocole sanitaire... Les règles pour écoles, collèges et lycées

Rentrée scolaire 2021 : date, protocole sanitaire... Les règles pour écoles, collèges et lycées DATE RENTREE SCOLAIRE. D'ici un mois, les écoliers français retrouveront le chemin de leurs salles de classe. Cette rentrée scolaire sera, cette année encore, très singulière au regard de la crise sanitaire. Date, vaccination, protocole sanitaire... Voici toutes les infos et les précisions sur la rentrée scolaire de septembre.

[Mis à jour le 30 juillet 2021 à 12h38] Plus qu'un mois avant la rentrée scolaire 2021. En plein milieu des vacances d'été, les questions concernant le retour dans les salles de classe sont nombreuses chez les parents, enfants et enseignants. Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale, a travaillé avec ses équipes ministérielles à l'élaboration d'un protocole sanitaire évolutif, qui se calquera sur les dynamiques épidémiques et incitera fortement à la vaccination qui s'applique dès le mois de septembre. Le calendrier du retour en classe est également fixé.

A quelle date s'effectue la rentrée scolaire de septembre 2021 ? 

Le ministère l'Education l'a bien indiqué, pour les élèves de la maternelle au lycée en métropole, la date de la "grande" rentrée scolaire 2021 s'effectue cette année jeudi 2 ​​​​​​septembre 2021, et celle de la pré-rentrée des enseignants, le mercredi 1er septembre 2021. Le ministère précise par ailleurs que les élèves n'auront pas cours le vendredi 27 mai 2022, jour qui suivra le jeudi de l'Ascension. L'année scolaire 2021-2022 prendra, quant à elle, officiellement fin le jeudi 7 juillet 2022 au soir.

Attention, la date de rentrée est chaque année bien différente pour les élèves qui entrent à l'université et dans les autres établissements supérieurs : les personnes concernées doivent se renseigner auprès de leur structure, qui fixe elle-même la date du début des cours et le calendrier de l'année. De manière générale, la rentrée universitaire intervient entre la mi-septembre et la mi-octobre. Les congés d'été s'achèvent donc, mais les vacances reviennent vite avec pas moins de deux semaines de repos pour la Toussaint. Pour découvrir le calendrier complet de l'année en cours et savoir avec précision les dates des congés des élèves zone par zone, rendez-vous sur notre page spéciale consacrée aux vacances scolaires.

Quel est le protocole anti-Covid pour école, collège et lycée ?

Le 28 juillet, sur France Info, le ministre de l'Education nationale a donné les grandes lignes du protocole sanitaire prévu pour cette rentrée des classes. Le gouvernement a même mis en ligne un document présentant le cadre et les règles déterminées pour les élèves et les professeurs. Plusieurs scénarios sont envisagés, avec un protocole évoluant selon la situation sanitaire. Une graduation en quatre niveaux a été établie, allant du niveau 1 en vert au niveau 4 en rouge. Il faut attendre quelques jours avant la rentrée scolaire pour savoir quel niveau sera appliqué aux établissements scolaires. Voici ce qui a été déterminé pour les élèves, selon les directives du ministère retranscrites ici :

  • niveau 1 / niveau vert : "accueil en présentiel de tous les élèves ;  le port du masque est obligatoire pour les collégiens et les lycéens dans les espaces clos et les règles relatives au port du masque en extérieur en population générale sont respectées ; les activités physiques et sportives sont autorisées en intérieur et en extérieur ; la limitation du brassage entre groupes d'élèves (classes, groupes de classes, niveaux) n'est pas obligatoire ; à la cantine, les espaces sont aménagés et l'organisation conçue de manière à rechercher la plus grande distanciation possible entre les élèves"
  • niveau 2 / niveau jaune : "accueil en présentiel de tous les élèves ;  le port du masque est obligatoire pour les élèves d'école élémentaire, les collégiens et les lycéens dans les espaces clos et les règles relatives au port du masque en extérieur en population générale sont respectées ; les activités physiques et sportives se déroulent en principe à l'extérieur. Toutefois, lorsque que la pratique en intérieur est indispensable (intempéries, disponibilité des installations, etc.), une distanciation de 2 mètres est respectée ; la limitation du brassage entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau) est requise ; à la cantine, la stabilité des groupes est recherchée et, dans la mesure du possible, les mêmes élèves déjeunent tous les jours à la même table dans le premier degré. Il est recommandé d'organiser un service individuel (plateaux, couverts, eau, dressage à l'assiette ou au plateau)"
  • niveau 3 / niveau orange : "hybridation possible au lycée lorsque la configuration de l'établissement le nécessite (en particulier lorsque cela est rendu nécessaire pour la bonne application des mesures prévues par le présent cadre sanitaire) ; le port du masque est obligatoire pour les élèves d'école élémentaire, les collégiens et les lycéens dans les espaces clos et en extérieur ; les activités physiques et sportives se déroulent en principe extérieur. Toutefois lorsque que la pratique en intérieur est indispensable (intempéries, disponibilité des installations, etc.), seules les activités de basse intensité compatibles avec le port du masque et une distanciation de 2 mètres sont autorisées ; la limitation du brassage entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau) est requise. Dans le premier degré, le non brassage entre élèves de classes différentes doit impérativement être respecté pendant la restauration. A la cantine, la stabilité des groupes est recherchée et, dans la mesure du possible, les mêmes élèves déjeunent tous les jours à la même table dans le premier degré en maintenant une distanciation d'au moins deux mètres avec ceux des autres classes. Un service individuel est mis en place (plateaux, couverts, eau, dressage à l'assiette ou au plateau), les offres alimentaires en vrac sont proscrites".
  • niveau 4 / niveau rouge : "hybridation systématique au lycée et pour les élèves de 4ème et de 3ème au collège avec une limitation des effectifs à 50 % ; le port du masque est obligatoire pour les élèves d'école élémentaire, les collégiens et les lycéens dans les espaces clos et en extérieur ; ; les activités physiques et sportives sont maintenues en extérieur, dans le respect d'une distanciation de 2 mètres. Elles sont suspendues en intérieur ; la limitation du brassage entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau) est requise. Dans le premier degré, le non brassage entre élèves de classes différentes doit impérativement être respecté pendant la restauration. A la cantine, la stabilité des groupes est recherchée et, dans la mesure du possible, les mêmes élèves déjeunent tous les jours à la même table dans le premier degré en maintenant une distanciation d'au moins deux mètres avec ceux des autres classes. Un service individuel est mis en place (plateaux, couverts, eau, dressage à l'assiette ou au plateau), les offres alimentaires en vrac sont proscrites"
© Ministère de l'Education nationale

Rentrée scolaire et vaccination

Le Premier ministre a fait savoir fin juillet que la vaccination serait l'un des grands enjeux de cette rentrée. "Nous allons mettre le paquet dans les collèges et dans les lycées pour vacciner. Nous allons faire des vaccinations dans les collèges et dans les lycées à la rentrée et à cette occasion, nous proposerons aux professeurs qui n'ont pas encore été vaccinés de profiter de ce dispositif", a-t-il indiqué au JT de TF1 le 22 juillet. Pour rappel la vaccination obligatoire concerne uniquement les soignants, et l'accès aux établissements scolaire ne sera pas conditionné à la vaccination.

En revanche, une distinction est bien établie entre les vaccinés et les non vaccinés au collège et au lycée. Le ministre de l'Edcuation nationale, Jean-Michel Blanquer, a fait savoir le 28 juillet sur France Info que lorsque sera détecté un cas positif dans une classe au collège ou au lycée, "le non vacciné rentrera à la maison, le vacciné restera en cours, car il n'a pas de risques de contaminer les autres". En primaire, lorsqu'il y aura un cas de contamination au Covid-19 dans une classe, "on fermera", a précisé Jean-Michel Blanquer.

Le pass sanitaire est-il nécessaire dans les établissements scolaires ?

L'extension du pass sanitaire soulève de nombreuses interrogations notamment sur l'utilisation qu'en auront les jeunes de 12 à 17 ans. N'ayant accès à la vaccination que depuis le 15 juin, le gouvernement a décidé de reporter l'application de la mesure pour les mineurs au 30 septembre pour la fréquentation des lieux culturels et de loisirs.

Concernant la rentrée scolaire, c'est très clair, Jean Castex l'a très bien indiqué le 21 juillet lors de sa prise de parole au JT de 13h de TF1 : "Il n'y aura pas de pass sanitaire dans les établissements scolaires". Depuis le début de l'épidémie le gouvernement met un point d'honneur à préserver la scolarité des jeunes français. "Toute notre stratégie depuis le début de la crise […] a consisté à ce que les enfants de France soient le plus possible scolarisés. […] Alors on ne va pas dire maintenant, si vous n'êtes pas vaccinés, d'autant que certains n'y peuvent rien, on va vous priver d'école", a-t-il insisté.

Si l'accès à l'école ne sera pas conditionné à la présentation du pass sanitaire, le gouvernement invite et incite les élèves à se faire vacciner pour la rentrée. D'ailleurs, pour permettre à ceux qui n'auraient pas fait la démarche durant l'été, le Premier ministre a ajouté : "Nous allons mettre le paquet dans les collèges et dans les lycées pour vacciner. [...] Nous allons faire des vaccinations dans les collèges et dans les lycées à la rentrée et à cette occasion, nous proposerons aux professeurs qui n'ont pas encore été vaccinés de profiter de ce dispositif". Le but de la manœuvre est de faire en sorte que la vaccination aille "vers les jeunes" et que la couverture vaccinale soit la plus large possible.

Qui touche l'allocation de rentrée scolaire (CAF) ?

La rentrée scolaire a un coût et de nombreux foyers bénéficient chaque année des allocations de rentrée scolaire et/ou primes de rentrée. La réception des aides se fait en fonction des revenus des familles, cette année ceux de 2019 seront pris en compte. L'allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée, sous conditions de ressources, aux familles ayant des enfants âgés de 6 à 18 ans scolarisés dans un établissement public, privé ou dans un organisme à distance comme le Cned. Le montant de l'allocation de rentrée scolaire 2021 est de :

  • 370,31 euros par enfant âgé de 6 à 10 ans
  • 390,74 euros par enfant âgé de 11 à 14 ans
  • 404,28 euros par enfant âgé de 15 à 18 ans

Des plafonds de ressources sont imposés. Ce sont les revenus remontant à deux ans qui sont pris en compte, et non ceux de l'année en cours (les revenus de l'année 2019 sont étudiés pour l'année 2021) en fonction de la situation familiale au 31 juillet. Voici les plafonds de ressources de la prime de rentrée pour cette année :

  • Un enfant à charge : 25 319 euros
  • Deux enfants à charge : 31 162 euros
  • Trois enfants à charge : 37 005 euros
  • Par enfant supplémentaire à charge : 5 843 euros

Tout savoir sur l'allocation de rentrée scolaire (ARS), ses conditions, son montant selon l'âge de l'enfant et sa date de versement

Quelle rentrée pour les étudiants ? 

Les étudiants font également leur rentrée dans l'enseignement supérieur mais pour connaître la date de leur retour dans les amphithéâtres il doivent se renseigner auprès de leur établissement, la rentrée a généralement lieu entre septembre et octobre. Eux-aussi sont invités à se faire vacciner pour faciliter le retour du présentiel.

Selon la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal, l'objectif du gouvernement est un retour à 100% en présentiel à la rentrée de septembre.