Coronavirus dans le monde : USA, Allemagne, Italie... Les chiffres

Chargement de votre vidéo
"Coronavirus dans le monde : USA, Allemagne, Italie... Les chiffres"

Coronavirus dans le monde : USA, Allemagne, Italie... Les chiffres La troisième vague continue de s'abattre sur l'Europe, tandis que la vaccination s'accélère mais peine toujours à contrer l'épidémie de Covid-19. Retrouvez le dernier bilan pays par pays et les principales informations.

[Mis à jour le 8 avril 2021 à 18h22] Alors que la vaccination progresse de manière inégale dans le monde, le virus continue de se propager, parfois à des niveaux très inquiétants. C'est notamment le cas au Brésil, l'un des pays les plus touchés par l'épidémie, et où le nombre de décès ne cesse d'augmenter pour dépasser aujourd'hui la barre des 340 000. Si le pays refuse toujours un nouveau confinement, ce n'est pas le cas de certains pays d'Europe, qui ont renforcé leurs mesures. En Italie, le gouvernement a décidé de prolonger les restrictions en vigueur jusqu'à la fin du mois. Au Portugal, un déconfinement progressif se met en place, tandis que le Royaume-Uni envisage une ouverture des terrasses le 12 avril. Les pays les plus touchés sont les Etats-Unis, le Brésil, le Mexique, l'Inde et le Royaume-Uni.

La carte du coronavirus dans le monde

Statistiques du coronavirus

Nous vous proposons de consulter notre tableau simplifié du coronavirus dans le monde qui contient les chiffres du nombre de cas, de nouveaux cas, du nombre de décès et de nouveaux décès dans les 30 pays les plus touchés par le coronavirus. Retrouvez ensuite la situation en Europe et dans le monde pays par pays.

Statistiques des pays les plus touchés par le coronavirus le 8 avril 2021 (source : Worldometers)

  Pays Nombre de cas Nombre de décès
1 Etats-Unis 31,641,289 572,891
2 Brésil 13,197,031 341,097
3 Mexique 2,261,879 205,598
4 Inde 12,942,335 166,948
5 Royaume-Uni 4,367,291 126,927
6 Italie 3,700,393 112,374
7 Russie 4,614,834 101,845
8 France 4,841,308 97,722
9 Allemagne 2,927,572 78,174
10 Espagne 3,326,736 76,037
11 Colombie 2,479,617 64,767
12 Iran 2,006,934 63,884
13 Argentine 2,450,068 56,832
14 Pologne 2,499,507 56,659
15 Pérou 1,607,898 53,725
16 Afrique du Sud 1,553,609 53,111
17 Indonésie 1,552,880 42,227
18 Ukraine 1,803,998 35,962
19 Turquie 3,633,925 32,943
20 République Tchèque 1,567,848 27,466
21 Roumanie 993,613 24,733
22 Chili 1,043,022 23,796
23 Belgique 908,212 23,301
24 Canada 1,028,041 23,173
25 Hongrie 698,490 22,681
26 Équateur 339,604 17,057
27 Portugal 825,031 16,890
28 Pays-Bas 1,327,136 16,691
29 Pakistan 705,517 15,124
30 Irak 903,439 14,606
Europe

Coronavirus au Royaume-Uni

Pari réussi pour le Royaume-Uni ! Après avoir annoncé mi-février avoir vacciné plus de 15 millions de personnes vulnérables, le pays a encore accéléré le rythme en mars. Au 8 avril, 37,4 millions de doses ont été distribuées dans le pays, et 5,68 millions de citoyens britanniques sont complètement vaccinés. Le Royaume-Uni va ainsi débuter son déconfinement à partir du 12 avril. Les commerces dits "non essentiels" comme les coiffeurs, les terrasses des pubs ou encore les salles de gym vont accueillir de nouveau du public. Les voyages à l'étranger resteront cependant très limités, et ce jusqu'au 17 mai. "Nous ne voulons pas voir le virus réimporter dans ce pays depuis l'étranger. Il y a une résurgence dans certaines parties du monde", a en ce sens indiqué le Premier ministre Boris Johnson. 

Coronavirus en Allemagne

Face à une nouvelle hausse du nombre de cas de Covid-19, plus de 30 000 pour la journée du 7 avril, l'Allemagne pourrait prendre de nouvelles mesures dans les prochains jours. Angela Merkel serait en tout cas favorable à un "verrouillage court et uniforme" sur l'ensemble du pays pour endiguer cette troisième vague de l'épidémie, a indiqué mercredi 7 avril une porte-parole du gouvernement. "Le système de santé est soumis à une pression menaçante", a poursuivi Ulrike Demmer au cours d'une conférence de presse. 

Coronavirus en Belgique

La Belgique est aussi en proie à cette troisième vague de l'épidémie de Covid-19. Selon les derniers chiffres, plus de 900 personnes occupent actuellement les services de réanimation, en raison d'une infection au coronavirus.  Au total, 3 152 malades sont hospitalisés au jeudi 8 avril. La moyenne sur sept jours du nombre de nouveaux cas poursuit toutefois sa baisse, à - 12 %, avec environ 4 000 cas recensés chaque jour. Depuis le 27 mars, la Belgique fait l'objet d'un renforcement des mesures sanitaires, avec notamment la fermeture des écoles et de certains commerces pour quatre semaines. "Un sacrifice à court terme, selon le Premier ministre belge, Alexander De Croo. "L'objectif est de pouvoir rouvrir pleinement les écoles le 19 avril" après les vacances, a-t-il affirmé. 

Coronavirus en Espagne

"Nous sommes au début de la fin de la pandémie", a assuré le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez. Au total,  ce sont plus de 76 000 personnes qui sont décédées dans le pays en raison du coronavirus. Le gouvernement espagnol espère vacciner 70 % de sa population, soit 33 millions de personnes, d'ici à la fin du mois d'août. Un couvre-feu nocturne reste instauré de 23 heures à 6 heures du matin sur l'ensemble du territoire à l'exception des îles Canaries, avec la possibilité pour les 17 régions du pays d'avancer ou de retarder d'une heure son début et sa fin, en fonction des caractéristiques locales. L'état d'urgence restera en vigueur au moins jusqu'au 9 mai prochain. 

Coronavirus en Italie

Les restrictions sont prolongées jusqu'à la fin du mois d'avril en Italie, alors que neuf régions sont toujours classées en "zone rouge". Il s'agit notamment de la Lombardie, du Piémont ou encore de la Toscane. Les élèves du primaire ont cependant retrouvé le chemin de l'école depuis mercredi 7 avril, comme l'indique franceinfo. Les restaurants, commerces et musées sont toujours fermés. Par ailleurs, le gouvernement a rendu obligatoire la vaccination à l'ensemble des soignants. En cas de refus, des sanctions sont prévues. Pour l'heure, près de huit millions de premières doses ont été administrées. 

Coronavirus au Portugal

C'est un air de "vie d'avant" qui plane sur Portugal. Depuis le 5 avril, le pays a entamé la deuxième étape de son déconfinement : les musées, les terrasses des cafés et les collèges accueillent à nouveau du public, après plus de deux mois de fermeture. Pour l'heure, les rassemblements en terrasse sont limités à quatre personnes. Prochaine étape : la rentrée scolaire des lycéens et des étudiants prévue le 19 avril, la réouverture des magasins et centres commerciaux, des salles de spectacle et des cinémas ainsi que celle des restaurants et des cafés. Là aussi, des jauges seront à respecter. "Comme nous l'avons toujours dit, les mesures seront progressives (...) Nous devons bien mesurer les mesures. L'effort que nous devons faire est de rester dans le cadran vert" a exprimé António Costa,  le Premier ministre. 

Coronavirus aux États-Unis

La vaccination continue de progresser à toute vitesse aux Etats-Unis, alors que le pays dénombre désormais plus de 570 000 victimes du Covid-19. Près de 30 % de la population a reçu une première dose. Joe Biden, a annoncé mardi 6 avril que l'ensemble de la population adulte serait éligible à la vaccination à partir du 19 avril. Le président des États-Unis a indiqué : "Nous ne sommes pas à la ligne d'arrivée. Il nous reste beaucoup de travail à accomplir. Nous sommes toujours dans une course à la vie, à la mort". Face à la propagation de variants du coronavirus, le nombre de cas continue d'évoluer à des niveaux élevés dans certains états. 

Au Brésil, la situation continue d'inquiéter avec une épidémie en fort rebond et des bilans quotidiens alarmants. Le pays a franchi la barre des 340 000 décès, et en compte parfois jusqu'à 4000 par jour. Près de 92 nouvelles souches du virus ont été recensées sur le territoire, relate Le Monde, mais pour l'heure, le gouvernement mené par Jair Bolsonaro, se refuse à mettre en place un nouveau confinement. Au 7 avril, 10 % de la population du pays a reçu une première dose du vaccin. 

ASie

Coronavirus en Chine

En Chine, un regain épidémique s'est matérialisé en février. Mais à Wuhan, une métropole de onze millions d'habitants et le berceau de la pandémie qui a fait plus de deux millions de morts dans le monde, rien ne rappelle l'ambiance apocalyptique qui régnait un an plus tôt. L'ensemble des activités a pu reprendre depuis plusieurs mois. Quant à la vaccination, elle continue de s'intensifier : près de 140 millions de personnes ont d'ores et déjà été vaccinées, selon la presse locale. L'objectif du gouvernement chinois est de vacciner 40 % de la population d'ici à la fin du mois de juin. 

Coronavirus