Covid-19 en France : le coronavirus en chiffres, les dernières statistiques

Covid-19 en France : le coronavirus en chiffres, les dernières statistiques COVID 19. Quelles sont les évolutions du Covid-19 en France ? Faut-il s'attendre à un scénario à l'italienne ? Voici les chiffres de l'épidémie de coronavirus : nombre de cas et de morts, carte des régions touchées, courbes de progression...

Nombre de cas de Covid-19 et nombre de morts en France depuis le début de l'épidémie

Voici les dernières données officielles disponibles sur le Covid-19 en France selon les bilans quotidiens de Santé publique France et du ministère de la Santé (dernière mise à jour le 29 mars 2020 à 19h32) :

Cas de Covid-19

40 174

Hospitalisés

19 311

En réanimation

4592

Guérisons*

7131

Morts*

2606

*Les décès répertoriés sont uniquement ceux qui ont été constatés en milieu hospitalier (hors décès à domicile, Ehpad...), de même que le nombre de guérisons. Les autorités reconnaissent que ces chiffres sont incomplets, les tests de dépistage n'étant pas systématiques en phase 3 de l'épidémie. Le médecin et ancien directeur de la santé, William Dab estimait le 24 mars sur BFMTV que 2 millions de personnes seraient déjà potentiellement contaminées et que 10 à 15 millions pourraient l'être au total d'ici la fin de l'épidémie. Ce jeudi 26 mars, le réseau de médecins généralistes Sentinelles a indiqué que 42 000 nouveaux cas de coronavirus avaient été enregistrés en France la semaine dernière. Une projection de 100 000 morts à venir dans les Ehpad a été avancé par les professionnels du secteur.

Nombre de nouveaux cas de Covid-19 et nombre de morts en 24 heures

Dernières données disponibles sur le Covid-19 en France selon les bilans quotidiens de Santé publique France et du ministère de la Santé (dernière mise à jour le 29 mars 2020 à 19h32) :

Cas

2599

Evol. J-1

+6,92%

Morts

292

Evol. J-1

+12,62%

Courbe de progression du Covid-19 en France (comparaison)

De nombreuses courbes sont élaborées par les scientifiques et par des revues reconnues pour tenter d'observer le plus finement possible la trajectoire de l'épidémie et pour comparer l'évolution du Covid-19 en France avec celle de différents pays touchés. Celles-ci tendent à montrer actuellement que le virus s'éteint en Chine et que l'Europe est le nouveau foyer de l'épidémie, avec un nombre de cas actifs désormais plus élevé qu'en Asie, une progression plus rapide du virus et un bilan humain désormais plus élevé. Elles indiquent également que l'Italie est désormais le premier pays en nombre de morts liés à l'épidémie. Parmi ces courbes, celles élaborées à partir des données de l'Université John Hopkins aux Etats-Unis, sont les plus complètes. Ces données sont reproduites par le Financial Times, qui les illustre avec le graphique ci-dessous.

Carte du nombre de cas de Covid-19 par région

Une carte des cas de coronavirus en France, mise à jour en temps réel, est établie par la société Esri France, à partir des dernières données disponibles sur le nombre de cas et sur la propagation du virus de Santé publique France. L'Ile-de-France est devenue la région la plus touchée après le Grand Est :

Carte du nombre d'hospitalisations pour Covid-19 par département

Esri France a également établi une carte du nombre d'hospitalisations en France pour cause de Covid-19. Sur cette infographie figure également les cas en réanimation, les décès mais aussi les retours au domicile :

Age des cas confirmés de Covid-19, des cas en réanimation et des patients décédés

A partir des données de Santé publique France arrêtées au 20 mars dernier, BFMTV a établi un graphique sur les cas confirmés de coronavirus en France par tranche d'âge. Il montre que le virus ne frappe pas que les personnes âgées, 2067 cas étant confirmés chez les 45-64 ans, qu'il est en revanche plus mortel chez les plus de 75 ans et que les enfants sont relativement épargnés.

Si vous ne voyez pas l'infographie, cliquez ici

Les résultats d'une vaste étude, publiée par des chercheurs chinois dans la revue médicale américaine Jama, indique que le taux moyen de mortalité est de 2,3% (sur près de 45 000 cas confirmés). Mais aucun décès n'est à déplorer parmi les enfants de moins de 10 ans. Jusqu'à 39 ans, le taux de mortalité reste très bas, à 0,2%, puis passe à 0,4% chez les quadragénaires, 1,3% chez les 50-59 ans, 3,6% chez les 60-69 ans et 8% chez les 70-79 ans. Selon l'étude qui remonte au 24 février, la maladie est bénigne dans 80,9% des cas, "grave" dans 13,8% des cas et "critique" dans 4,7% des cas. "Plus on est âgé, plus on est fragile, plus on est exposé à des formes graves mais cela peut aussi arriver à des personnes relativement jeunes qui n'ont pas de pathologies chroniques", a confirmé le Directeur général de la Santé Jérôme Salomon. Dans les derniers bilans, 60% des cas graves concernaient des malades de moins de 60 ans. 

Il y a quelques jours, le professeur Philippe Juvin, chef du service des urgences de l'hôpital Georges-Pompidou à Paris expliquait pour l'Obs que "parmi ces jeunes malades graves, certains patients aient des caractéristiques génétiques entraînant une réponse exacerbée de l'organisme au virus." Il expliquait également que les formes graves du Covid-19 chez les jeunes provenaient également de la prise excessive et inconsciente d'anti-inflammatoires qui provoquaient la "flamber de l'infection".