Fin du monde : les Mayas ne l'ont jamais prédite

Fin du monde : les Mayas ne l'ont jamais prédite L'information circule depuis des mois : les Mayas ont fixé la fin du monde au 21 décembre 2012 et certains s'y préparent déjà. Sauf que la civilisation sud-américaine n'a jamais prédit un tel cataclysme. Explications.

De films en articles de presse, la date du 21 décembre 2012 ne cesse depuis des mois de faire parler. C'est à cette date que les Mayas auraient fixé la fin du monde selon plusieurs experts. Holywood en a fait un film catastrophe, "2012", tiré d'un best-seller l'année dernière. Plusieurs autres livres ont été publiés depuis et les articles de presse s'amoncellent à mesure que l'heure fatidique approche. Il faut dire que les Mayas, membres d'une grande civilisation d'Amérique centrale, réputée pour ses pyramides érigées au beau milieu de la jungle, sont aussi connus comme de grands astrologues. Leur calendrier, extrêmement complexe pour l'époque (leur apogée est située entre 500 et 800 après JC), a fasciné des générations de scientifiques jusqu'à aujourd'hui.

Pourtant, beaucoup aujourd'hui considèrent que les Mayas n'ont jamais prédit la fin du monde le 21 décembre prochain. La preuve ? Un expert mexicain aurait découvert sur des stèles un calendrier maya allant au-delà de l'an 4000. L'historien Erik Velasquez affirme en effet qu'une stèle de Palenque, dans le sud-est du Mexique, fixe l'anniversaire d'un de ses dirigeants à une date correspondant à l'année 4 772 du calendrier romain. Il a déjà expliqué à l'AFP que les Mayas n'envisageaient d'ailleurs pas l'idée même de fin du monde. Leur système de comptage des années se révélait en effet infini. Toujours selon ce spécialiste de la civilisation maya, c'est la religion et la culture judéo-chrétiennes qui auraient introduit une vision "finie" du monde, des milliers d'années après les Mayas.

Alors d'où sort la date du 21 décembre 2012 si ce n'est pas de l'imagination débridée des scientifiques ? Selon Erik Velasquez, seule une pierre gravée, située à Torguero, pourrait laisser penser que 2012 correspond à la fin du calendrier maya. Mais plusieurs historiens affirment que les Mayas voyaient plutôt en cette date inscrite dans le marbre la fin d'une ère ou d'un cycle. Le calendrier, élaboré il y a plus de 3000 ans, fonctionne en effet par segments. La date du 21 décembre 2012 correspondrait donc, non pas à la fin du monde, mais plutôt à la fin du 13e de ces cycles, que les scientifiques appellent "baak t'uunes".

De la destruction du temple de Jérusalem en 70 chez les juifs à la peur du bug de l'an 2000 en passant par la fameuse "peur de l'an mille" chez les chrétiens, de nombreuses théories de la fin du monde, ou à défaut de nombreuses prédictions cataclysmiques, ont traversé les âges. Sans jamais se vérifier dans les faits. On respire.

(Photo : Anette MONTAGNE, galerie photo L'Internaute)

EN VIDEO - Les Mayas n'annoncent pas la fin du monde

Article le plus lu - Ce que l'on sait sur la mort de Vincent Lambert › Voir les actualités

Fin du monde : les Mayas ne l'ont jamais prédite
Fin du monde : les Mayas ne l'ont jamais prédite

De films en articles de presse, la date du 21 décembre 2012 ne cesse depuis des mois de faire parler. C'est à cette date que les Mayas auraient fixé la fin du monde selon plusieurs experts. Holywood en a fait un film catastrophe, "2012", tiré...