2600 km² touchés, voire plus...

La zone d'exclusion mise en place par l'armée soviétique après l'accident de Tchernobyl couvrira 2600 km². Mais bien d'autres villes et villages seront touchés. Ici, un enfant de six ans avec sa mère, originaire des environs de Tchernobyl, dans l'institut de cancérologie de Borovlany, à Minsk.
©  LASKI / SIPA

Suggestions de contenus