Anne Sinclair : elle aurait bien quitté DSK depuis un mois !

Le magazine Closer l'affirme et l'AFP le confirme. Le couple se serait séparé et la journaliste n'habiterait plus dans le même appartement que l'homme politique.

[Mis à jour le 3 juillet 2012] Coup de tonnerre : jeudi soir, le magazine people Closer affirmait sur son site Internet que le couple Anne Sinclair-DSK s'était séparé. Une information qu'a confirmée l'AFP ce mardi. Les deux sources affirment que la journaliste et ex-présentatrice télé aurait tourné la page de son mariage. Pire : le couple serait déjà séparé depuis un mois ou plus. L'ex-patron du FMI aurait quitté le domicile du couple situé place des Vosges à Paris pour s'installer dans un appartement parisien plus modeste. L'Agence France presse, qui se base sur une source "proche" de l'ancien patron du FMI, écrit que DSK va "bien", même si c'est "difficile".

Mais Closer affirme que cette épreuve aurait "démoli" l'homme politique dont les apparitions médiatiques récentes ont été peu nombreuses. Toujours selon le magazine people, qui paraît habituellement le lundi et qui avait décalé la semaine dernière la parution de son édition papier ainsi que son édition iPad, la rupture serait intervenue entre le 28 avril, date à laquelle les deux époux se sont rendus ensemble à l'anniversaire - très controversé entre les deux tours de la présidentielle - de Julien Dray et le 5 juin. A cette date en effet, la journaliste se serait rendue seule à l'avant-première d'un documentaire réalisé par BHL. En fin de journée vendredi, les avocats du couple avaient décidé de poursuivre le magazine Closer en justice, sans pour autant démentir.

Anne Sinclair avait fortement soutenu son mari pendant l'affaire du Sofitel. En l'assistant pendant toute la procédure tout d'abord. Mais également en lui apportant un soutien financier important pour louer une maison pendant son interdiction de quitter le territoire américain ou pour rémunérer ses avocats. La fortune d'Anne Sinclair n'a jamais été précisément estimée, mais en tant que petite fille du célèbre marchand d'art Paul Rosenberg, vendeur de Picasso et autres Matisse à Paris avant la guerre, elle disposerait de plusieurs dizaines de millions d'euros. Un divorce DSK-Sinclair difficile en perspective ?

Les nombreuses épreuves du couple Sinclair-DSK

Le couple a déjà traversé plusieurs épreuves par le passé. Anne Sinclair avait déjà dû publier sur son blog le 19 octobre 2008 "Nous nous aimons comme au premier jour" pour clore l'un des premiers scandales médiatiques de DSK. A peine nommé directeur du FMI à Washington, celui-ci avait en effet été visé par une enquête sur une aventure extraconjugale avec une employée du FMI, Piroska Nagy. "Chacun sait que ce sont des choses qui peuvent arriver dans la vie de tous les couples ; pour ma part, cette aventure d'un soir est désormais derrière nous ; nous avons tourné la page." avait affirmé la journaliste.

Mais quand on croyait l'affaire définitivement éteinte, celle-ci a ressurgi en février 2009, quand des articles de presse rapportaient que la justice avait écarté un témoignage de Piroska Nagy quelques mois plus tôt. L'ancienne salariée du FMI aurait à l'époque envoyé une lettre aux enquêteurs, où elle affirmait que DSK avait "abusé de sa position dans sa façon de parvenir" jusqu'à elle. "Je vous ai expliqué en détail comment il m'a convoquée plusieurs fois pour en venir à me faire des suggestions inappropriées. [...] C'est également un homme agressif, bien qu'il soit charmant. [...] Je crains que cet homme ait un problème pouvant le rendre peu adapté à la direction d'une institution où des femmes travaillent sous ses ordres", écrivait-elle. 

Depuis l'affaire du Sofitel, les ennuis se sont aussi accumulés pour l'homme politique. En mai 2012, on apprenait que le parquet de Lille avait ordonné une enquête préliminaire sur des faits "susceptibles d'être qualifiés de viol en réunion" qui se seraient déroulés à Washington entre le 15 et le 18 décembre 2010, dans le cadre de l'affaire du Carlton. Les faits supposés avaient été relevés par les juges d'instruction en charge de l'affaire de proxénétisme aggravé. Ils auraient été commis lors d'une soirée dans la capitale américaine à laquelle participait notamment l'ancien patron du FMI. A l'origine de leur démarche, les témoignages de deux prostituées belges ayant participé à un séjour à Washington en décembre 2010 en compagnie de Dominique Strauss-Kahn, des deux entrepreneurs Fabrice Paszkowski et David Roquet, ainsi que du commissaire Jean-Christophe Lagarde, tous quatre mis en examen dans le Nord. Est-ce la goutte d'eau qui a fait déborder le vase ?

Chargement de votre vidéo
"Anne Sinclair revient dans le monde médiatique"