Romney : une bourde face à une association noire

Romney : une bourde face à une association noire Mitt Romney, candidat républicain à la présidentielle américaine, a été hué lors d'un discours devant une organisation noire.

25 secondes, c'est le temps qu'a duré la bronca du public qu'a essuyé le candidat Mitt Romney lors de son discours au congrès de la plus grande organisation des droits des Noirs aux Etats-Unis. Un temps très long pour celui qui faisait face à la foule. Le républicain multimillionnaire s'est fait huer pour avoir proposé d'abroger la réforme de l'assurance maladie qu'a défendue Barack Obama, son adversaire à la présidentielle. Une proposition très mal accueillie par l'Association nationale pour l'avancement des personnes de couleur (NAACP). En déclarant0: "J'éliminerai tous les dispositifs chers et non essentiels que je peux trouver, et cela comprend Obamacare", du nom donné à cette réforme, la candidat Romney a commis un impair, face à un public qui ne lui était déjà pas forcément acquis.

La nouvelle couverture santé va être étendue à 32 millions d'Américains, qui font partie des catégories les moins aisées, ce que de nombreux électeurs afro-américains approuvent. Pourtant, Mitt Romney, souvent critiqué pour sa colossale fortune et donc pour ses préoccupations éloignées de celles des citoyens "normaux", aurait sans doute dû avancer plus finement face à son public. Il lui faudrait en effet attirer une partie de l'électorat noir pour la présidentielle. Pour convaincre son auditoire, il a cependant déclaré : "Si vous voulez un président qui va améliorer le sort de la communauté Afro-américaine, vous l'avez devant vous", reconnaissant que les Afro-américains étaient plus touchés par les difficultés économiques.

La réforme de l'assurance maladie est un thème qui va certainement peser sur les résultats de l'élection présidentielle américaine, qui se tiendra le 6 novembre prochain. Mitt Romney espère abroger la réforme de l'assurance maladie en gagnant cette élection face à Barack Obama, qui est candidat à sa propre succession. Mitt Romney a affirmé qu'il abolirait cette loi dès son premier jour à la Maison blanche s'il était élu. Mais il lui faudrait les majorités nécessaires au Congrès pour pouvoir effectivement agir de la sorte. La réforme de la santé a obtenu le feu vert définitif de la Cour suprême le mois dernier.

EN VIDEO - Mitt Romney, candidat des Républicains, en avril 2012 :

Chargement de votre vidéo
"USA : c'est gagné pour Mitt Romney"

A lire aussi sur L'Internaute :