Election américaine [Résultats] : Trump président avec moins de voix que Clinton

Election américaine [Résultats] : Trump président avec moins de voix que Clinton ELECTION USA - Le résultat est sans appel : Donald Trump a été élu à la présidence américaine, grâce au collège électoral des grands électeurs.

[Mis à jour le jeudi 1er décembre à 18h57] Le candidat républicain Donald Trump a été élu le 8 novembre 2016, il prendra la tête de la Maison Blanche le 20 janvier 2017. Il a obtenu la désignation de 290 grands électeurs en sa faveur contre 228 pour Hillary Clinton. Pour autant, le prochain président américain n'a obtenu que 47,30 % des voix, moins que la démocrate. Voici le résultat détaillé de l'élection en nombre de voix :

 

Donald Trump a été élu par une assez petite minorité d'électeurs. Non seulement le républicain a recueilli moins de voix qu'Hillary Clinton, mais il n'a, par ailleurs, été élu qu'avec les suffrages de 25,80 % du corps électoral (59 millions de voix sur 231 millions d'électeurs potentiels). Le prochain président a en effet obtenu près de 49 % des voix, mais seuls 54 % des Américains en âge de voter se sont déplacés dans leur bureau de vote. Les données collectées par le NYT montrent par ailleurs que l'idéal type de l'électorat de Trump est très nettement masculin, blanc, assez peu diplômé, âgé de plus de 45 ans, résidant de petites villes ou de la campagne, plutôt chrétien et pessimiste pour l'avenir de son pays. A la question : "quelle est la plus importante qualité qu'un président doit posséder, 83 % des sondés ayant voté pour lui répondent : "il doit pouvoir amener le changement", seuls 8% considèrent que "l'expérience" importe.

La déclaration de Barack Obama

Barack Obama a réagi à l'élection de Trump dès le mercerdi 9 novembre : "Je veux m'assurer que tout se passe bien car au final nous faisons tous partie de la même équipe". Dans une conférence de presse organisée pour l'occasion, le président sortant a pris la parole à son tour pour féliciter Donald Trump, qu'il n'avait pas ménagé durant la campagne. "Avant d'être démocrates ou républicains, nous sommes tous Américains. [...] Nous voulons tous désormais qu'il rencontre le succès pour conduire le pays dans l'unité", a-t-il ajouté. Barack Obama a également pris le temps de saluer la carrière politique d'Hillary Clinton, qui s'achève sur cette défaite. "Elle a été une grande première dame, une incroyable sénatrice pour l'Etat de New York et elle n'aurait pas pu être une meilleure secrétaire d'Etat. Je suis fier d'elle. Sa nomination par le parti fut historique et a envoyé un message à nos filles dans tout le pays".

Le discours d'Hillary Clinton en vidéo

Hillary Clinton a pris la parole et a reconnu sa défaite. La candidate démocrate s'est enfin exprimée ce mercredi pour saluer la victoire de son rival. "J'espère qu'il va réussir en tant que président de tous les Américains", a-t-elle assurée, manifestement émue. "Je sais à quel point vous êtes déçus, je le suis aussi. Comme des millions d'Américains qui ont projeté leurs espoirs et leurs rêves dans cet élection. C'est douloureux, ça le sera pour très longtemps, mais je veux que vous vous souvenez d'une chose : le sujet de notre campagne n'était pas l'avenir d'une personne, mais bien le pays que nous aimons (...) Nous constatons que notre Nation est plus divisée que nous pensions, mais je continue à croire en l'Amérique et je le ferai toujours. [...] A la jeunesse, je veux dire ceci : 'vous aurez des succès et des échecs. Ces derniers vous feront souffrir, mais n'oubliez pas que se battre pour ce qui est bien, cela vaut la peine'".

Résultat de l'élection américaine 2016 (définitif)

Zoom sur les résultats de l'élection présidentielle américaine, grâce à une infographie réalisée par l'AFP :

 

Résultat élection présidentielle (Etat par Etat)

Dans l'immense majorité des Etats américains - tous sauf deux -, le candidat qui remporte la majorité des voix se voit attribuer l'ensemble des grands électeurs. Ce mécanisme singulier rend les résultats de l'élection très dépendants des "swing states". Voici la carte des résultats Etat par Etat.

 

Résultat élection USA (Congrès)

Les électeurs américains étaient également appelés à élire les parlementaires qui vont siéger au Sénat et à la Chambre des représentants. Ces deux institutions sont aux mains des républicains depuis deux ans. Voici les résultats de l'élection aux USA concernant le Congrès (la réunion de la Chambre des représentants et du Sénat) : 

 

Sondages de l'élection américaine

Selon l'agglomération de sondages, effectuée par l'AFP ci-dessous depuis l'été 2015, la candidate démocrate a fait la course en tête pendant des mois et jusqu'au jour-J de l'élection. Les courbes ne se sont jamais ou presque inversées. Et les sondages se sont lourdement trompés...

 

Le "big fail" des sondeurs et des médias

Comment les médias, les sondeurs et même Obama ont-ils pu autant se tromper ? C'est l'une des principales questions qui se posent après le résultat de l'élection américaine. Sur la vingtaine d'instituts américains et les 80 enquêtes menées depuis la rentrée, Hillary Clinton était donnée largement gagnante jusqu'à hier soir. Le matin du 8 novembre, la moyenne des sondages réalisée par le site RealClear Politics, donnait encore plus de 3 points d'avance à la candidate démocrate. Dans la soirée même, le New York Times chiffrait les chances d'Hillary Clinton à 85 %, avant de brutalement changer ses statistiques.

De l'avis de tous, cet énorme "fail" des sondages laissera des traces, notamment au regard des sommes investies dans ces enquêtes. Il s'explique par la méthodologie des sondeurs qui composent leurs échantillons en se basant sur l'électorat tel qu'il apparaissait lors des précédentes élections, selon Larry Sabato, professeur de sciences politiques à l'université de Virginie, interrogé par l'AFP. De quoi sous-estimer le nombre de votants pour Donald Trump, notamment des blancs de l'Amérique rurale et des ouvriers blancs des villes moyennes.

Les candidats à l'élection présidentielle américaine

La bipolarisation de la vie politique américaine, instituée notamment par le mode de scrutin électoral, exclut de la course les candidats qui ne sont pas investis par le parti démocrate ou par le parti républicain.

Hillary Clinton

L'épouse de l'ancien chef d’État américain est la première femme de l'histoire des États-Unis à concourir à cette élection avec le soutien d'un grand parti. En 2008, elle avait été battue par Barack Obama. Ce dernier lui avait confié durant son premier mandat le Secrétariat d'Etat, c'est à dire la diplomatie américaine - autrement dite la charge du ministère des Affaires étrangères. Elle termine le scrutin sévèrement battue.

Donald Trump

Le multi-milliardaire américain, magnat de l'immobilier, animateur de télévision, avait décidé de se lancer dans la course en juin 2015, après avoir hésité en 2012. Impétueux, exalté, il a multiplié les sorties aux relents misogynes et xénophobes, n'ayant pas peur de la dépense pour s'offrir "sa" campagne, qu'il a axée essentiellement sur les thématiques de la sécurité et de l'immigration. En décembre 2015, il avait stupéfié jusqu'à son propre camp en annonçant dans un communiqué qu'il empêcherait l'entrée d'immigrés et de touristes musulmans aux Etats-Unis s'il était élu. Reste à savoir s'il appliquera toutes ses mesures désormais.

EN VIDEO - Election USA  : les programmes de Donald Trump et d'Hillary Clinton

Deux autres candidats étaient en course dans cette élection, même s'ils n'avaient aucune chance de l'emporter. Il s'agissait de Gary Johnson et Jill Stein.

Dates des élections américaines 

C'est le mardi 8 novembre 2016 qu'a eu lieu l'élection américaine. Mais le président élu, Donald Trump, ne prendra officiellement ses nouvelles fonctions à la tête de la première puissance mondiale que le 20 janvier 2017.

Résultat des élections américaines (2012)

En novembre 2012, Barack Obama a été réélu président des Etats-Unis d'Amérique assez facilement, puisqu'il a obtenu 332 voix de grands électeurs. Son adversaire Mitt Romney n'en a recueilli que 206. L'écart est cependant bien plus faible si l'on s'en tient aux voix exprimées par les citoyens : 51,07 % des Américains ont choisi de voter Barack Obama, 47,21 % pour Mitt Romney.

Article le plus lu - Les gilets jaunes veulent continuer ! › Voir les actualités

Annonces Google