Karl Lagerfeld : des obsèques très discrètes, la succession en question

Chargement de votre vidéo
"Karl Lagerfeld : des obsèques très discrètes, la succession en question"

Karl Lagerfeld : des obsèques très discrètes, la succession en question MORT LAGERFELD - Le "kaiser" de la mode est incinéré ce vendredi 22 février, selon Closer. Karl Lagerfeld avait posé d'exigeantes conditions sur la manière dont son corps serait pris en charge après sa mort.

L'essentiel
  • Karl Lagerfeld est mort mardi 19 février 2019 à l'âge de 85 ans. Son corps est incinéré ce vendredi 22 février, selon les informations de Closer, qui ne livre pas de détail. Conformément à ce qu'il souhaitait, c'est en toute discrétion, sans cérémonie ouverte au public et dans une très stricte intimité que s'effectue la crémation de sa dépouille.
  • Le couturier de Chanel avait laissé des consignes assez rigides à son entourage. Karl Lagerfeld avait notifié ses exigences sur la manière dont sont corps devait être pris en charge : "Je veux garder l'image de la dernière fois que j'ai vu les gens. J'ai rempli des papiers où je dis que je veux que personne ne me voie mort", expliquait-il il y peu à Libération. Ses proches doivent par ailleurs veiller à ce que ses cendres soient mélangées à celles de sa mère et à celles du grand amour de sa vie, Jacques de Basher, mort en 1989. "Je veux juste disparaître comme les animaux de la forêt vierge", répétait-il à l'envi, agacé à l'idée d'être célébré lors d'une marche funèbre, dont il détestait tous les apparats.
  • Au Monde, Bernard Arnault, patron de LVMH et ami de Karl Lagerfel, évoquait il y a quelques mois le cas complexe de son héritage. "Sa succession, je ne veux pas l’envisager. D’ailleurs, nous n’en parlons jamais. Le seul cas semblable à celui de Karl, c’est le pape, vous savez !", disait-il il y a peu. Chanel a annoncé, quelques heures après l'annonce du décès de Karl Lagerfeld, que Virginie Viard, sa plus proche collaboratrice, lui succédait. Elle prend les rênes de la direction artistique de la marque. Le grand couturier avait laissé entendre qu'il léguerait une partie de sa fortune à sa chatte Choupette, mais rien n'indique qu'il s'agisse là encore d'un trait d'esprit du "Kaiser". Cette hypothèse relève plus du fantasme, tant les applications juridiques sont compliquées.
En direct

23:17 - FIN DU DIRECT- Le vibrant hommage de Bella Hadid à Karl Lagerfeld

Le 21 février, Fendi dévoilait sa collection prêt-à-porter pour les saisons automne-hiver 2019-2020, à l'occasion de la fashion week de Milan. Pour la première fois, Silvia Venturiçni, la collaboratrice du défunt couturier s'est présentée seule à la fin du défilé. Bella Hadid, qui défilait pour la maison de couture, a tenu à rendre hommage à Karl Lagerfeld sur Instagram, en dévoilant quelques clichés de croquis qu'il avait fait pour cette collection. En légende, elle ajoute : "Avant de dévoiler le final de la collection Fendi, pensée par Karl Lagerfeld, on a pleuré pour Karl et sourit pour Karl. Vous nous manquez." 

22:07 - Une cérémonie très sobre

Cercueil noir mat, pas de fleurs : c'est tout en élégance que Karl Lagerfeld a été incinéré, dans l'après-midi du 19 février. Une cérémonie qui s'est déroulée au funérarium du Mont Valérien, à Nanterre. Comme le souhaitait le grand couturier, une partie de ses cendres rejoindra celles de sa mère, une autre, celles de l'amour de sa vie, Jacques de Bascher, décédé à seulement 38 ans du Sida. 

21:25 - Qui se cache derrière le compte Instagram de Choupette ?

La sublime chatte Birmane du défunt créateur est à la tête d'un compte Instagram à 267 000 abonnés. Comme on l'imagine, ce n'est pas elle qui poste ses clichés avec ses petits coussinets, mais bien une réelle personne (humaine). Selon le Huff Post, ce ne serait pas un membre du staff de Karl Lagerfeld, mais une consultante en marketing digital qui en est l'auteure. Elle explique avoir lancé ce compte en 2012 "comme une satire, avant que tout le monde décide de créer un compte pour son animal de compagnie et que le mot "influenceur" devienne une profession." Depuis la mort de son père, "Choupette est actuellement en période de deuil. Nous devons attendre pour voir quand elle reviendra et comment elle se débrouillera toute seule en tant que femme", poursuit celle qui se cache derrière Choupette. 

20:05 - Le merveilleux hommage de Kaia Gerber à Karl Lagerfeld

La jeune mannequin, qui a défilé pour Fendi aujourd'hui à la fashion week de Milan, a tenu à rendre hommage au couturier sur Instagram. Karl Lagerfeld avait dessiné la collection présentée ce 22 février. "Vous nous avez appris à être forts et aujourd'hui nous célébrons votre héritage. Je suis extrêmement fière de cette collection Fendi superbe et émouvante. Aujourd'hui, nous répandons l'amour en votre nom, le spectacle doit continuer", a-t-elle écrit sur Instagram. 

19:18 - Karl Lagerfeld a été incinéré

Selon Closer, le "Kaiser" de la mode a été incinéré en présence de Caroline de Monaco et Charlotte Casiraghi, à Nanterre aux alentours de 15h, vendredi 22 février. Virginie Viard, qui lui a succédé chez Chanel et Bernard Arnault auraient été présents. Choupette aurait également fait le déplacement, transportée dans un sac Louis Vuitton fait sur-mesure. Comme il le voulait, ses cendres devraient rejoindre une partie de celles de Jacques de Bascher, le dandy qui fut son grand amour jusqu'à sa mort du sida en 1989. L'autre moitié des cendres avait été remise à la famille de Bascher, dans une urne réalisée tout spécialement, a rappelé Le Monde mercredi.

18:34 - Pourquoi Karl Lagerfeld ne souhaitait pas être enterré

Interrogé sur la question par Marc-Olivier Fogiel qui l'avait accueilli sur son célèbre divan en 2015, Karl Lagerfeld avait confié trouver l'idée "horrible". "Je veux juste disparaître comme les animaux de la forêt vierge. C'est horrible d'encombrer les gens avec ses restes", estimait-il. Quant à des funérailles publiques, "depuis ces sombres histoires de la famille Hallyday, les obsèques à la Madeleine ont tout l'air d'une farce", avait-il encore confié à la revue Numéro.  

14:22 - Fier de son oeuvre et de son héritage ? "Non", répondait Karl Lagerfeld

Dans une interview au Figaro, le créateur parlait de l'exigence qu'il se fixait dans son travail : "Ce que j'ai fait ne compte pas. C'est bien d'avoir fait, mais c'est mieux encore de faire. Je ne suis jamais content de moi, je pratique une sorte d'auto-fascisme et je vais mourir d'insatisfaction. J'aime ce proverbe allemand : 'On ne fait pas de crédit sur le passé'. Je ne suis fier de rien, surpris tout au plus", disait-il.

12:04 - Karl Lagerfeld ne souhaitait pas être vu "dans une boîte en bois"

Lors de son passage dans le Divan d'Olivier Fogiel, le couturier s'était exprimé sur la mort, et les obsèques. Il avait notamment évoqué son absence aux enterrements de ses deux parents, sa mère ne l'avait d'ailleurs pas prévenu pour celui de son père. "Elle m'a dit : 'Tu n'aimes pas les enterrements' (...) Je ne suis pas certain que j'aurais dû y aller (...) Si un jour je meurs, je ne veux pas d'enterrement non plus. Je trouve cela horrible. Je veux juste disparaître comme les animaux de la forêt vierge. C'est horrible d'encombrer les gens avec ses restes", avait-il confié. Toujours sur les traces de sa mère, qui elle non plus ne voulait pas d'enterrement. "C'est très bien comme ça, on garde le souvenir des vivants. Voir quelqu'un dans une boîte en bois que vous avez connu de votre vivant, c'est très dur", avait-il avoué. 

LIRE PLUS

Biographie de Karl Lagerfeld

Karl Otto Lagerfeldt, plus connu sous le nom de Karl Lagerfeld, également surnommé "Le Kaiser", était un grand couturier, photographe, styliste et éditeur allemand, vivant à Paris depuis plus de 60 ans. Né probablement en 1933, et installé à Paris dès l'après-guerre, il devient l'une des figures de la mode en collaborant avec Fendi puis Chanel, avant de créer ses propres marques. En 2012, il est élu "styliste le plus influent des vingt-cinq dernières années". En 2019, Karl Lagerfeld dessine encore la collection Printemps-Eté de Chanel mais, pour la première fois, il n'apparaît pas au défilé le 22 janvier, malade. La marque française explique alors dans un communiqué que son styliste est "fatigué". Le 19 février 2019, Karl Lagerfeld est mort à huit 8h du matin, à l'hôpital américain de Paris, à Neuilly-sur-Seine, où il avait été admis en urgence la veille au soir.

Date de naissance de Karl Lagerfeld : un mystère bien gardé

Fils d'Otto Lagerfeldt, représentant de commerce et d'Élisabeth, son épouse, Karl Lagerfeld serait né le 10 septembre 1933, à Hambourg. Il a toutefois refusé à maintes reprises de confirmer cette date de naissance. Karl Lagerfeld a plusieurs fois affirmé lui-même ne pas connaître le jour précis où il a vu le jour. Il fera notamment remonter sa naissance à 1938, en restant flou sur la date précise. En 2003, le journal allemand Bild publie toutefois un extrait de baptême et des témoignages qui confirment la thèse de la date de 1933. Karl Lagerfeld démentira encore en 2013, dans une interview à Paris-Match. "Ma mère avait changé la date. C'était plus facile de faire un 3 ou un 8", explique-t-il, assurant avoir appris à la mort de sa mère sa véritable année de naissance. 1935. 1933, 1935 ou 1938 ? Le mystère demeure encore...

Quel âge avait Karl Lagerfeld ?

Alors quel âge avait Karl Lagerfeld au moment de sa mort ? Dans les médias, on indique en tout cas ce mardi que Karl Lagerfeld est décédé à l'âge de 85 ans, ce qui semble concorder avec la date du 10 septembre 1933. Pourtant, on se souvient que le couturier a fêté officiellement ses 70 ans en 2008... Coquetterie ou anecdote avérée, ce mystère sur l'âge de Karl Lagerfeld aura contribué à alimenter le mythe autour du grand couturier, dont le look, hors du temps, a marqué la mode.

Karl Lagerfeld jeune assistant chez Pierre Balmain

Karl Lagerfeld s'installe à Paris en 1952 avec sa mère. Élève au lycée Montaigne, il commence ensuite sa vie professionnelle comme illustrateur. Il débute sa carrière dans la couture aux côtés de Pierre Balmain, dont il est l'assistant de 1955 à 1962, après avoir remporté le premier prix du concours du Secrétariat international de la laine. Il est nommé directeur artistique chez Jean Patou en 1959, puis pour la marque Chloé de 1963 à 1983. Entre-temps, en 1965, il rejoint la maison Fendi à Rome.

Karl Lagerfeld : une carrière chez Chanel

En 1983, Karl Lagerfeld prend ses fonctions chez Chanel et crée en 1984 sa propre ligne de vêtements, dont le nom évolue au fil du temps. Passionné par l'art et la culture, Karl Lagerfeld est collectionneur de tableaux. Il publie des ouvrages de photographie, il est aussi propriétaire de la librairie et maison d'édition 7L. Il réalise également des costumes pour l'opéra de la Scala de Milan ou pour des ballets de Monte-Carlo, mais aussi pour le cinéma ou des artistes comme Madonna. Karl Lagerfeld conçoit en 2010 une collection capsule de prêt-à-porter pour la marque H&M et photographie des mannequins pour le catalogue des 3 Suisses. En 2012, il est élu "styliste le plus influent des vingt-cinq dernières années", après avoir reçu en 2010 les insignes de commandeur de la Légion d'honneur. En janvier 2019, il surprend en n'apparaissant pas à la fin du défilé Printemps-Eté de Chanel au Grand Palais à Paris. La marque explique dans un communiqué que Karl Lagerfeld était "fatigué".

Karl Lagerfeld et l'homosexualité

Karl Lagerfeld est toujours resté très discret sur sa vie privée, mais n'a jamais cherché à cacher son homosexualité. Un thème dont il aimait parler parfois de manière très cash. En février 2015, dans l'émission Le Divan de France 3, il évoquera notamment sa mère, Elisabeth, décrite comme austère voire froide, mais avec laquelle l'homosexualité n'était "pas un sujet". Karl Lagerfeld ne souffrira donc pas du regard de sa famille et vivra cette homosexualité naturellement. "J'ai pratiqué très tôt, mais ça je garde pour moi", dira encore Karl Lagerfeld quelques années plus tard au sujet de son homosexualité, indiquant également avoir "pratiqué dès l'âge de 13 ans". Dans la version britannique du magazine Vice, le couturier affirmera par ailleurs son opposition "au mariage gay" en ces termes : "Dans les années 60, tout le monde réclamait le droit à la différence. Et maintenant, soudainement, tout le monde veut une vie bourgeoise". Quant à l'adoption, Karl Lagerfeld l'abordait avec autant de provocation : "Si je m'intéressais aux enfants, je serais grand-père. Ou grand-mère. Je n'aime pas cette idée d'arracher un enfant à sa vie et à son contexte d'existence. Si je voulais adopter un enfant, j'essaierais de trouver sa famille et je lui donnerais de l'argent, afin qu'elle élève l'enfant dans son contexte d'origine". Karl Lagerfeld était le parrain d'Hudson Kroenig, le fils du mannequin Brad Kroenig, l'une des muses du créateur.

Jacques de Bascher, compagnon de toujours de Karl Lagerfeld

Karl Lagerfeld vivra une relation particulière avec celui qu'il décrira comme l'amour de sa vie, le dandy et jet-setteur Jacques de Bascher. Un compagnon qui a succombé au sida en 1989. Karl Lagerfeld partagera 18 ans de sa vie avec ce personnage fantasque, son exact opposé, le tout dans une relation totalement platonique. "J'ai infiniment aimé ce garçon, mais je n'avais aucun contact physique avec lui. Bien sûr, j'ai été séduit par son charme physique", a confié le grand couturier allemand en 2017 pour un livre sur son ex-petit ami. "Je suis un puritain total, mais je trouvais les aventures de Jacques amusantes", confiera également Karl Lagerfeld. Le couturier va soutenir Jacques de Bascher jusqu'à sa mort, allant jusqu'à installer un lit d'appoint dans sa chambre d'hôpital. Il achètera plus tard une maison près de Hambourg qu'il nommera "Villa Jako" en sa mémoire puis lancera un parfum baptisé "Jako" en 1998.

Karl Lagerfeld malade : un cancer du pancréas évoqué

La cause de la mort de Karl Lagerfeld n'est pas encore connue, mais c'est la maladie qui aurait éloigné le grand couturier des défilés ces dernières semaines. Si Chanel et le Kaiser lui-même sont restés très évasifs sur son état de santé, évoquant un "coup de fatigue" fin janvier, plusieurs médias ont précisé que Karl Lagerfeld était malade. C'est finalement Public, repris notamment par le HuffingtonPost ce mardi 19 février, qui a précisé que Karl Lagerfeld souffrait d'un cancer du pancréas.

Karl Lagerfeld a-t-il vraiment légué sa fortune à sa chatte Choupette ?

C'est une petite musique qui se faisait entendre dans les médias people et dans le monde de la mode : Karl Lagerfeld était tellement amoureux de son animal de compagnie, sa chatte Choupette, adoptée en 2011, qu'il aurait décidé de lui transmettre sa fortune. Le magazine Numéro avait abordé directement la question frontalement, il y a quelques années. "J’ai lu quelque part que vous aviez désigné Choupette comme héritière de votre vaste fortune...", osait le journaliste. Ce à quoi le couturier répondait : "Entre autres, oui. Rassurez-vous, il y en a assez pour tout le monde". Karl Lagerfeld, qui n'aurait rien laissé au hasard dans son testament, avait de nouveau tenu ces propos en 2015 sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel. Le chat birman posséderait un compte bancaire à son nom écrit Le Figaro ce mardi 19 février 2019, un compte doté déjà de 3 millions d’euros gagnés grâce à des publicités pour plusieurs marques, dont Opel. Mais le journal précise qu'en France, il est impossible de donner son héritage à un animal. Pour faire bénéficier Choupette de sa fortune, Karl Lagerfeld a pu cependant léguer son héritage à une association de protection animale, une fondation crée pour l'occasion, ou tout simplement une personne de confiance, chargées de s'occuper de l'animal après sa mort.