L'occasion de se "défouler" ?

Où est la rupture ? Stop est menée par Jean-Jacques Fanchtein dans le Sud-Ouest. © Herreneck, Fotolia
C'est un Ovni assez unique dans le paysage des européennes. La liste "Pouvoir d'achat - chômage - Taxes - immigration - Insécurité - Patrons voyous - Casse du service public. Où est la rupture ? Stop" (sic), menée par Jean-Jacques Fanchtein dans le Sud-Ouest, est quasiment unique dans son genre. Le mot d'ordre est simple : "Défoulez-vous ! Avec la proportionnelle, vous aurez des élus le 7 juin au soir". Jean-Jacques Fanchtein est en réalité un ennemi intime de... la maire de Montauban, Brigitte Barèges. Patron de l'UMP (Union municipale de progrès), l'homme a tenté de faire annuler la municipale de 2008. Sur le net, il fustige (dixit) "la politique des Kopain et des kokins" de la municipalité. Diffamation, impôts, faux certificats : après avoir fait de la prison, l'homme a aussi été plusieurs fois entendu par la justice depuis son entrée en politique. Autoproclamé "anti-Sarkopen", il veut, aux européennes, représenter "une droite nationale, populaire, humaniste, tolérante".

Européennes : les candidats dans votre région

Suggestions de contenus