Air France : "Un moment d'exacerbation dans la société française" selon Laurent Baumel

Air France : "Un moment d'exacerbation dans la société française" selon Laurent Baumel Après l'agression de plusieurs cadres d'Air France par des salariés hier, lors d’échauffourées qui ont fait plusieurs blessés, le frondeur pointe la mondialisation, les actionnaires et la productivité.

Chargement de votre vidéo
"Laurent Baumel : Air France, "un moment d'exacerbation dans la société française""

Alors qu'on dénombre plusieurs blessés, dont deux cadres agressés, lors d'un CE devant acter la suppression de 2 900 postes à Air France, Manuel Valls s'est dit dès hier "scandalisé". François Hollande lui a emboîté le pas ce matin en évoquant des violences "inacceptables". Mais le député socialiste d'Indre-et-Loire Laurent Baumel affiche une position légèrement plus nuancée. Invité ce matin de #DirectPolitique (Linternaute.com, 20 Minutes, Ouest-France), ce "frondeur" se dit "comme tout le monde, troublé par les images fortes". Mais il préfère pointer en creux la direction d'Air France dans ce conflit.

"Il y a toujours la même logique : une direction qui amène des faits présentés comme non discutables et à partir de là, on est tout de suite dans une discussion dramatique sur des baisses d'effectifs", indique le député qui estime qu'il faut "voir si à la base le diagnostic est réellement partagé par les salariés". Convenant que le dialogue social doit reprendre, Laurent Baumel souhaite désormais que les "données soient partagées par les organisations syndicales". Puis il pointe "un moment d'exacerbation dans la société française" directement liée à la "mondialisation". "Il existe de plus en plus la suspicion que les actionnaires utilisent l'argument de la mondialisation pour faire de la productivité sans se soucier de l'humain."