Sylvie Goulard : macroniste, expérimentée... Qui est la probable future Commissaire européenne ?

Sylvie Goulard : macroniste, expérimentée... Qui est la probable future Commissaire européenne ? GOULARD - Proposée par Emmanuel Macron au poste de Commissaire européenne pour la France, Sylvie Goulard s'affiche en favorite pour le poste. L'ancienne ministre des Armées possède le profil idéal.

[Mis à jour le 28 août 2019 à 15h36] Après avoir été brièvement ministre des Armées, au début du mandat d'Emmanuel Macron, puis contrainte à la démission suite à l'éclatement de l'affaire des emplois fictifs au MoDem, revoilà Sylvie Goulard au devant de l'actualité politique. Et pour cause, le chef de l'Etat l'a proposée pour le poste de Commissaire européenne pour la France. Reste à convaincre la Commission, bientôt présidée par l'Allemande Ursula Von der Leyen. A 54 ans, Sylvie Goulard possède de solides arguments pour prétendre à de telles responsabilités, endossées depuis 2014 par Pierre Moscovici pour la France.

L'Elysée a vanté "une expérience européenne reconnue" et une capacité à "jouer un rôle majeur au sein de la Commission", tandis qu'un haut fonctionnaire proche de l'ancienne ministre, cité par Le Figaro, parle d'un choix "on ne peut plus naturel" pour Macron et même d'un "atout pour la France". On l'aura compris, l'ex-député centriste, à l'engagement européen "incontestable depuis 20 ans" toujours selon cet intime, est une proche du président français.

Sylvie Goulard, bachelière à 15 ans

Toujours selon les dires du Figaro, c'est elle qui avait organisé la rencontre entre Angela Merkel et le futur chef de l'Etat lorsque ce dernier était candidat à la présidentielle de 2017, avant d'être évoquée pour rallier Matignon, puis finalement le ministère des Armées jusqu'à sa démission donc, un mois plus tard, qu'elle justifiera par une volonté de démontrer sa "bonne foi" dans l'enquête préliminaire sur les assistants parlementaires du MoDem. Polyglotte, Sylvie Goulard est décrite comme compétente et expérimentée sur des sujets aussi variés que l'économie ou la défense. Son bac empoché à 15 ans, l'ancienne sous-gouverneure de la Banque de France est passée par l'ENA et Sciences-Po avant le ministère des Affaires étrangères et le Conseil d'Etat.

Son probable futur prédécesseur, Pierre Moscovici, pressenti à la tête de la Cour des comptes, valide ce choix d'Emmanuel Macron, évoquant une femme "très solide sur le plan des compétences européennes". Candidate pour ce poste de Commissaire européenne également, Florence Parly devrait donc laisser sa place à celle qui l'avait précédée au ministère des Armées.

Article le plus lu - Procès Mélenchon : que retenir de l'audience ? › Voir les actualités

Sylvie Goulard : macroniste, expérimentée... Qui est la probable future Commissaire européenne ?

[Mis à jour le 28 août 2019 à 15h36]  Après avoir été brièvement ministre des Armées, au début du mandat d'Emmanuel Macron, puis contrainte à la démission suite à l'éclatement de l'affaire des emplois fictifs au MoDem, revoilà Sylvie...

Je gère mes abonnements push