Manifestation du 12 novembre 2018 : suivez la grève en direct

Manifestation du 12 novembre 2018 : suivez la grève en direct GREVE 12 NOVEMBRE - Paris, Marseille, Lyon... Dans les grandes villes de France, les enseignants grévistes manifestent pour s'opposer aux diminutions de postes prévues dans le budget 2019.

L'essentiel

  • Tous les syndicats d'enseignants ont appelé à la grève et à une journée de mobilisation ce lundi 12 novembre 2018, pour s'opposer au budget 2019, qui prévoit une réorganisation et une suppression de 3200 postes d'enseignants au collège et lycée (public et privé) et 400 postes dans l'administration, alors que le nombre d'élèves augmentera entre 2019 et 2021. 
  • De nombreux cortèges défilent ce lundi dans les grandes villes de France (voir ici l'ensemble des manifestations prévues en métropole et en Outremer). A Paris, les manifestants s'élancent depuis la station Luxembourg à 14h pour rejoindre le ministère de l'Education nationale. A Paris, le cortège est parti à 14h depuis la station Luxembourg pour se diriger vers le ministère de l'Education nationale.
  • Selon le ministère de l'Education nationale, le taux de grévistes est de 11,33% du personnel ce lundi 12 novembre (8,69% des enseignants dans le premier degré, 13,76% dans le second degré. Pour les syndicats, 1 enseignant sur 2 est en grève dans le secondaire, 1 sur 4 dans le primaire.

En direct

18:31 - Manifestation du 12 novembre : les chiffres des syndicats

[FIN DU DIRECT] Les chiffres sur la participation, selon les syndicats, sont tombés. "25% des enseignants du premier degré sont en grève pour exiger un autre budget et une autre politique éducative", a fait savoir le Snuipp-FSU, premier syndicat dans le primaire. Du côté des professeurs du secondaire, "près d'un sur deux est en grève", selon le Snes-FSU, premier syndicat dans le secondaire, estimant que "c'est un mécontentement profond qui s'exprime".

18:06 - Les images de la manifestation à Toulon

Il n'y pas qu'à Paris, Marseille ou Lyon que les professeurs manifestaient ce lundi contre les suppressions de postes annoncées par le gouvernement. A Toulon, dans le Var, les enseignants faisaient également porter leurs voix dans les rues pour exprimer leurs désaccords.

17:35 - Un prof exprime ses désaccords

De nombreux enseignants étaient en grève ce lundi, s'opposant à la suppression de 3200 postes d'enseignants au collège et lycée. un professeur d'histoire-géographie décrit, au micro de LCI, les conséquences directes sur son quotidien que vont engendrer ces suppressions de postes.

17:00 - Les Français ont une bonne image des enseignants et comprennent cette grève

Odoxa a effectué ce lundi 12 novembre un sondage pour les titres de la presse régionale. 72% des sondés estiment justifiée la grève d'aujourd'hui (35% répondent "tout à fait justifiée", 37% "plutôt justifiée"). 50% des sympathisant LREM, le parti de la majorité soutiennent la mobilisation. Les Français ont d'ailleurs une bonne image des enseignants, ils sont 73% à les juger "compétents", 62% à les considérer "soucieux des élèves", 57% à les trouver "travailleurs", 58% à les décrire "dévoués". Ils sont aussi 57% à les décrire comme "privilégiés".

16:21 - Grève des enseignants : des images du cortège parisien

A Paris, les enseignants défilent aux côtés de nombreux lycéens, qui ne se sont pas rendus en cours, d'autant que tous les enseignements n'ont pas été assurés aujourd'hui. Voici des images mises en ligne par un journaliste présent sur place dans le cortège :

16:07 - "Cette situation va dégrader les conditions de scolarisation des élèves" pour le FSU

Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, s'explique auprès de Yahoo Actualités des raisons de la mobilisation : "Nous manifestons puisque le Parlement va examiner le budget de l'Education nationale, or nous avons un retour un arrière avec la suppression de 2650 postes d'enseignants dans le second degré et de 400 postes de personnel administratif, alors même que dès la rentrée prochaine nous attendons 32 000 élèves de plus dans les collèges. Evidemment, cette situation va dégrader les conditions de scolarisation des élèves, nous sommes déjà à plus de deux tiers des classes de collège et lycée qui ont plus de 30 élèves. Et puis nous aurons aussi des difficultés de remplacement d'enseignants qui sont en congés maladie".

15:46 - Le gouvernement veut "mettre le paquet sur l’éducation dans le primaire"

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Grivaux, a réagi ce matin sur Europe 1 à la grève des professeurs et aux manifestations organisés par les enseignants. "Ça fait trente ans qu’on explique que nous avons trop de monde au lycée et qu’on sous-investit chroniquement dans le primaire. Nous, on a décidé de mettre le paquet au départ sur l’éducation dans le primaire", a-t-il fait savoir.

15:29 - En vidéo - Du monde dans la manifestation parisienne

Dans la grisaille, quelques milliers d'enseignants grévistes battent le pavé dans la capitale. Rappelons que des manifestations sont organisées dans la plupart des grandes villes de France.

15:25 - Le gouvernement a prévu des suppressions de postes, mais aussi plus de moyens pour le primaire

L'exécutif entend diminuer le nombre de personnels dans l'Education nationale, mais martèle qu'il s'agit d'ajustements et que l'effort doit davantage être porté sur le primaire. Le gouvernement entend créer dans les écoles 1800 nouveaux postes.

14:52 - Grève du 12 novembre : à Paris, les profs manifestent

Le cortège n'est pas vraiment compact, mais la mobilisation est suivie ce lundi 12 novembre à Paris. Les professeurs grévistes du primaire est du secondaire sont partis un peu après 14h de Luxembourg, ils se dirigent vers le siège du ministère de l'Education nationale dans le centre de la capitale.

14:34 - Entre 800 et 1000 manifestants à Nantes

Selon les chiffres de la CFDT, près de 1000 personnes étaient ce matin dans le cortège nantais pour manifester leur opposition aux suppressions de postes qui se profilent au ministère de l'Education nationale. Le journal régional Ouest-France évoque quant à lui le chiffre de 800 manifestants.

14:18 - Les enseignants grévistes manifestent à Paris

Le cortège s'élance depuis le Palais du Luxembourg pour se diriger vers le ministère de l'Education nationale. "Sur fond de suppression de postes, c’est une transformation radicale du second degré qui se prépare", écrit le SNES-FSU sur son comte Twitter.

13:56 - Entre 300 et 500 grévistes dans le cortège à Saint-Etienne

Activ Radio rapporte que "300 à 400 professeurs étaient rassemblés ce matin" à Saint-Etienne pour manifester contre les mesures à venir prises dans l'Education nationale. "Les collègues partent mais ne sont pas remplacés. Derrière, nous, on doit assurer ! Dans certaines disciplines comme la technologie, il n’y a personne pour faire cours aux 3ème. L’examen du brevet aura lieu mais les élèves ne sont pas préparés !", s'agace un professeur de technologie en collège auprès du média.

13:47 - Première manifestation contre Jean-Michel Blanquer

Le ministre de l'Education nationale est le 4e ministre le plus populaire, selon le dernier classement Paris Match. Il fait face depuis quelques semaines à une gronde des professeurs, qui s'inquiètent des réductions d'effectifs, mais aussi de la mise en place de l'évaluation des établissements et de la fusion des académies. C'est la première fois qu'une mobilisation des enseignants s'effectue hors des rangs généraux de la fonction publique, la grève d'aujourd'hui ne concerne que les personnels de l'Education nationale.

13:37 - A Paris, des lycéens profitent de la grève pour protester contre la police dans les établissements

Alors que le gouvernement réfléchit à la manière d'assurer davantage de sécurité dans les établissements scolaires, quelques lycéens parisiens opposés à l'entrée des forces de l'ordre dans les lycées ont profité de cette grève du 12 novembre pour faire passer leur message, comme le rapporte une journaliste de LCI sur Twitter.

LIRE PLUS

Article le plus lu - Gilets jaunes : la consultation est mal partie › Voir les actualités

Manifestation du 12 novembre 2018 : suivez la grève en direct
Manifestation du 12 novembre 2018 : suivez la grève en direct

L'essentiel Tous les syndicats d'enseignants ont appelé à la grève et à une journée de mobilisation ce lundi 12 novembre 2018, pour s'opposer au budget 2019, qui prévoit une réorganisation et une suppression de 3200 postes...

Annonces Google