Elle fait face à de faux arguments contre son "plan vélo"

© REVELLI BEAUMONT / SIPA
Les Décodeurs du Monde ont répertorié un certain nombre d'arguments erronés contre le "plan vélo 2015-2020" pour Paris, qui a pour objectif de faire passer la capitale de 700 km de voies cyclables à 1 400 km en 2020, en basculant vers le vélo une partie des déplacements. Parmi les faux arguments cités : 1."Non, le 'plan vélo' n'a pas été 'lancé en secret' et a même été voté à l'unanimité (les 13 et 14 avril 2015) ; 2."La mairie et la région proposent bien des alternatives" (lignes de bus, Autolib', Vélib', métro, tramway…) ; ou encore 3."Non, le 'plan vélo' n'a pas créé les embouteillages" (les études le confirment). De quoi contrebalancer un peu les nombreuses polémiques entourant la lutte anti-voiture polluante de la maire socialiste, dénoncée à cor et à cri par l'opposition de droite.
Suggestions de contenus