Affaire Benalla : les passeports mènent les juges jusqu'à 3 proches de Macron

Affaire Benalla : les passeports mènent les juges jusqu'à 3 proches de Macron BENALLA - Le secrétaire général de l'Élysée ainsi que deux collaborateurs d'Emmanuel Macron sont convoqués par les juges qui instruisent le dossier sur les passeports diplomatiques d'Alexandre Benalla.

Le feuilleton Benalla n'en finit plus et chaque ramification de l'affaire donne lieu à des nouvelles contrariétés pour l'exécutif. Ce mercredi 4 avril, on apprend que les magistrats en charge de l'enquête sur les passeports diplomatiques d'Alexandre Benalla ont convoqué pour une audition Alexis Kholer, secrétaire général de l'Élysée en exercice, Patrick Strzoda, directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, et François-Xavier Lauch, chef de cabinet de la présidence. Cette information, révélée par RTL, a été confirmée par l'Elysée. Les juges d'instruction souhaitent entendre les trois hommes comme simples témoins, pour qu'ils donnent des éléments d'explication sur la manière dont Alexandre Benalla a pu récupéré 5 passeports diplomatiques, alors qu'il avait été remercié par l'Elysée.

Alexis Kholer, Patrick Strzoda et François-Xavier Lauch ne risquent, à priori, aucune poursuite dans cette affaire et ne sont pas directement visés par l'enquête, qui a pour objectif de déterminer les causes des dysfonctionnements manifestes qui ont permis à Alexandre Benalla de se rendre à l'étranger avec des documents qu'il n'avait pas le droit de posséder. Rappelons que les trois proches collaborateurs d'Emmanuel Macron avaient déjà été interrogés par la commission d'enquête sénatoriale sur le sujet des passeports. Patrick Strzoda avait estimé que les documents diplomatiques d'Alexandre Benalla avaient été utilisés "une vingtaine de fois" entre janvier et décembre 2018.

Article le plus lu - Brexit : la nouvelle stratégie de Johnson › Voir les actualités