Élections régionales 2021 : tous les résultats par région, département et ville

Chargement de votre vidéo
"Élections régionales 2021 : tous les résultats par région, département et ville"

Élections régionales 2021 : tous les résultats par région, département et ville Que faut-il retenir du 2e tour des régionales 2021 ? Le RN et LREM n'atteignent pas leurs objectifs, la droite et le PS sortent confortés. Retrouvez tous les résultats des élections régionales, région par région, ville par ville.

ELECTION. Les résultats des régionales 2021 par région et par ville

Les résultats du 2e tour des élections régionales sont riches d'enseignements : la carte politique des régions ne change pas, tous les sortants ont été réélus ; la majorité présidentielle s'est montrée incapable de se faire une place dans ce combat politique, LREM n'est pas apparue aux yeux des Français comme une alternative crédible aux exécutifs en place ; le Rassemblement national essuie dans la même perspective un revers saillant, en échouant partout ; la droite républicaine s'est ouvert une nouvelle séquence dans laquelle elle est très renforcée : Xavier Bertrand est entré en campagne présidentielle dès le soir des résultats, les velléités affichées par Laurent Wauquiez et Valérie Pécresse pour compter dans la course à l'Élysée sont désormais claires. Le PS, lui, entend devenir "la force motrice" des alliances à gauche pour 2022, comme l'a indiqué le Premier secrétaire du parti.

Quels sont les résultats du 2e tour des régionales 2021 ?

  • En Île-de-France (résultats définitifs), Valérie Pécresse est élue avec 45,92% des voix, devant l'écologiste Julien Bayou, arrivé deuxième avec 33,68% des voix, le RN Jordan Bardella obtçient 10,79% et la liste LREM de Laurent Saint-Martin 9,62%.
  • En Paca (résultats définitifs) : Renaud Muselier (LR) est réélu avec 57,30% des voix ; Thierry Mariani (RN) obtient 42,70% des voix.
  • En Auvergne-Rhône-Alpes (résultats définitifs) : Laurent Wauquiez (LR) est réélu avec 55,17% des voix, Fabienne Grébert (LUG) obtient 33,65% et Andréa Kotarac (RN) obtient 11,18% des voix.
  • Dans les Hauts-de-France (résultats définitifs) : Xavier Bertrand (Droite) est réélu avec 52,37%, Sébastien Chenu (RN) obtient 26,65% des voix, et Karima Delli (Gauche) 21,98% (ministère)
  • Dans les Pays de la Loire (résultats définitifs) : Christelle Morançais (LUCD) est réélue avec 46,45%, devant Matthieu Orphelin (LUGE) qui a obtenu 34,87%, Hervé Juvin (RN) 10,48%, François De Rugy (LUC) 8,20%.
  • Dans le Grand Est (résultats définitifs) : Jean Rottner (LUCD) est réélu avec 40,30% des voix, Laurent Jacobelli (RN) obtient 26,30% des voix, Eliane Romani (LUGE) a recueilli 21,22% des suffrages%, Brigitte Klinkert (LDVC) 12,17%.
  • En Normandie (résultats définitifs) le centriste Hervé Morin (44,26%) conserve la présidence de la région face à la candidate PS/EELV Mélanie Boulanger (26,18%), le RN Nicolas Bay (19,52%) et Laurent Bonnaterre (10,04%).
  • En Centre-Val-de-Loire (résultats définitifs), les résultats sont les suivants : le PS François Bonneau obtient 39,15% des voix, devant le LR Nicolas Forissier (22,61%), le RN Aleksandar Nikolic (22,24%), le MoDem Marc Fesneau (16,00%).
  • En Occitanie (résultats définitifs) : Carole Delga (PS) remporte l'élection régionale avec 57,77% ; Jean-Paul Garraud (LRN) recueille 24,00% des voix, Aurélien Pradié (LUD) obtient 18,22% des voix.
  • En Bourgogne-Franche-Comté (résultats définitifs) : la présidente socialiste sortante Marie-Guite Dufay (42,20%) est réélue. Gilles Platret (LR) obtient 24,23% des voix, Julien Odoul (RN) 23,78% et Denis Thuriot (LREM) 9,79%.
  • En Nouvelle Aquitaine (résultats définitifs) : le PS Alain Rousset est réélu, avec 39,49% des suffrages, Edwige Diaz (RN) obtient 19,11% des voix, Nicolas Thierry (EELV) 14,18%, Nicolas Florian (LR) à 14,20%, Geneviève Darrieussecq (MoDem / LREM) 13,02%.
  • En Bretagne (résultats définitifs) : Loïg Chesnais-Girard (PS) est réélu mais sans majorité avec 29,84%, Isabelle Le Callennec (LR) obtient 21.98% des voix, Claire Desmares-Poirrier (EELV) obtient 20,22% des voix, Thierry Burlot (LREM) 14,75%, Gilles Pennelle 13,22%.
  • En Corse (résultats définitifs) :  c'est le nationaliste Gilles Simeoni qui remporte l'élection, avec 40,64% des voix. Il devance le candidat de la droite Laurent Marcangeli 32,02%, le nationaliste Jean-Christophe Angelini qui a obtenu 15,07% des voix  et Paul-Félix Benedetti (12,26%).

Carte des résultats du 2e tour des régionales (avec nom du président élu)

 
Si vous ne voyez pas l'infographie, cliquez ici

Quels sont les résultats des élections régionales 2021 près de chez vous ?

Les résultats des élections régionales 2021 seront publiés sur cette page dès les premières estimations et jusqu'au résultat définitif communiqué par le ministère de l'Intérieur. Une carte vous permet d'accéder très rapidement aux résultats des régionales, par région, avec tout le détail des chiffres au niveau local.

Ce dimanche 27 juin, l'équipe de Linternaute.com se mobilise pour couvrir la soirée électorale. Temps forts, résultats transmis en temps réels, estimations de tous les instituts de sondages... Retrouvez depuis cette page toutes les informations essentielles sur le scrutin des régionales 2021.

A quoi servent les élections organisées en 2021 ?

Cette année, deux élections bien différentes sont organisées pour la première fois aux mêmes dates : les élections régionales, mais aussi les élections départementales. Elles permettent de désigner les élus des territoires ; attention, ils n'ont pas les mêmes compétences.

Les élections départementales ont lieu tous les 6 ans, elles permettent de renouveler l'ensemble des sièges de conseillers départementaux. Le scrutin est binominal à deux tours. Si un binôme (composé d'un homme et d'une femme) reçoit au premier tour la majorité des voix avec au moins 25% des électeurs inscrits sur les listes électorales, celui-ci est élu. Si ce n'est pas le cas, un 2e tour est organisé, avec les candidats ayant obtenu au 1er tour au moins 12,5% des voix ces électeurs inscrits sur liste électorale. La liste ayant le plus grand nombre de voix est alors désignée gagnante. Les conseillers départementaux veillent aux "affaires publiques" du département, qui concernent l'éducation, la culture, le sport, les voiries à l'échelle du département.

Les élections régionales ont également lieu tous les 6 ans. Elles permettent d'élire les conseillers régionaux et de dégager une majorité qui met en oeuvre une politique régionale. Les compétences des régions sont bien plus larges que celles des départements : gestion des lycées, de l'aménagement du territoire, des transports publics, de l'aide sociale et de l'aide financière aux entreprises de la région.

Comment fonctionnent ces élections ? Quel est le type de scrutin ?

Les résultats des régionales sont régis par un système qui combine les règles des scrutins majoritaire et proportionnel. En clair, si une liste recueille la majorité des voix exprimées au premier tour (c'est-à-dire plus de 50 %), elle obtient le quart des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont alors répartis proportionnellement entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages (dont la liste gagnante). Et il n'y pas de second tour.

Si aucune liste ne recueille la majorité au premier tour, un second tour est organisé la semaine suivante. Pour participer au second tour, un candidat doit avoir réuni au moins 10% des suffrages exprimés. La liste qui arrive en tête lors de cette seconde étape remporte le quart des sièges à pourvoir. Le reste des sièges est réparti proportionnellement entre les listes ayant au moins 5 % des suffrages exprimés.