Cannabis : il peut faire perdre jusqu'à 8 points de QI

Cannabis : il peut faire perdre jusqu'à 8 points de QI Consommer du cannabis durant l'adolescence entraîne une baisse du QI à l'âge adulte, selon une étude menée par des scientifiques néo-zélandais.

Le cannabis, consommé régulièrement durant l'adolescence, peut avoir des conséquences sur les capacités intellectuelles, révèle aujourd'hui Le Figaro. Des scientifiques néo-zélandais ont suivi pendant plusieurs décennies 1 037 personnes de la petite ville de Dunedin, nées entre 1972 et 1973. Et leur conclusion est claire : fumer régulièrement du cannabis à l'adolescence peut réduire le QI à l'âge adulte. Ainsi, sur l'échantillon retenu pour l'étude, il existe un écart entre les fumeurs et les autres. Ceux qui ont commencé à consommer du cannabis à l'adolescence ont perdu jusqu'à huit points de QI par rapport à ceux qui se sont abstenus d'en fumer.

Pour les chercheurs, la raison de cette baisse des capacités intellectuelles tient dans la vulnérabilité du cerveau adolescent, qui n'est pas encore arrivé à maturité et subit donc les effets de la neurotoxicité du cannabis. Surtout, les scientifiques soulignent que cette perte de QI peut être irréversible : l'étude montre ainsi que "l'arrêt ne restaure pas complètement les fonctions neuropsychologiques de ceux qui ont commencé à l'adolescence". L'atteinte intellectuelle apparaît donc comme une conséquence durable. Plus loin, l'étude souligne aussi que "les personnes ayant déclaré consommer régulièrement du cannabis étaient aussi ceux qui rapportaient, à 38 ans, le plus de problèmes de mémoire ou d'attention."

En vidéo – La ministre Cécile Duflot s'est exprimée en faveur de la dépénalisation du cannabis. Des propos qui ont créé la polémique.

Chargement de votre vidéo
"Cannabis: Duflot dénonce les "petites polémiques""

A lire aussi sur L'Internaute