Cannabis : légalisation, dépénalisation, effets... Le point

Cannabis : légalisation, dépénalisation, effets... Le point Le cannabis est une drogue connue pour ses effets relaxants dont la culture et la consommation sont interdites en France. Linternaute.com fait le point sur sa légalisation et sa dépénalisation...

[Mis à jour le 31 octobre 2017 à 18h52] Connu sous le nom de marijuana, haschich ou shit, le cannabis est la drogue la plus consommée en France. Le cannabis, ou chanvre "récréatif", est une plante qui tire ses effets d'une substance nommée THC (Tétrahydrocannabinol), induisant des effets décontractants et euphorisants. Cette drogue se présente sous différentes formes, de la résine en passant par l'huile ou l'"herbe", un mélange de tiges et de feuilles séchées. Cette dernière présentation, généralement fumée, est la forme la plus communément consommée en France. Si le débat est aujourd'hui ouvert pour ne plus sanctionner l'usage du cannabis – la dépénalisation – ou même l'autoriser – la légalisation –, la consommation du cannabis reste prohibée. Le fait d'en cultiver également.

En vidéo - Cannabis : fumer tôt favorise l'échec scolaire

Effet du cannabis

Les effets du THC, la substance active du cannabis, sont variables d'un usager à l'autre. Généralement, le cannabis induit les impressions suivantes : une sensation de détente, d'euphorie, un sentiment de "flottement". La puissance et la durée des effets du cannabis sont liés au mode de consommation (fumé ou ingéré) ainsi qu'à la forme consommée, la concentration de THC étant plus importante dans l'huile de cannabis que dans l'herbe.

Culture du cannabis

En France, la culture du chanvre récréatif est un délit : strictement interdite, même pour un usage personnel, la production de cannabis est passible d'une peine maximale de vingt ans de réclusion et d'une amende pouvant aller jusqu'à 7,5 millions d'euros.

Cannabis et dépénalisation

Tout comme la culture, la consommation de cannabis est interdite en France. Un mouvement en faveur de sa dépénalisation semble pourtant s'amorcer. Alors que la loi prévoit une peine de 3 750 euros d'amende et jusqu'à un an de prison, le gouvernement souhaite adoucir la sanction : une amende de 90 euros est ainsi envisagée.

Cannabis et légalisation

Si la légalisation de la consommation et de la culture du cannabis n'est pas à l'ordre du jour, certains spécialistes pointent les avantages, au moins concernant l'usage, d'une telle évolution : comme pour les cigarettes, un monopole d'État faciliterait le contrôle des produits et de leur diffusion et permettrait de désengorger les tribunaux et également d'engranger d'importantes rentrées fiscales.

Article le plus lu - Zemmour : nouvelle polémique sur la guerre d'Algérie ? › Voir les actualités

Annonces Google