SNCF : les avantages des cheminots

SNCF : les avantages des cheminots Avantages ou privilèges ? Les salariés de la SNCF bénéficient de certains tarifs très préférentiels. Mais ce n'est pas tout...

Quels sont vraiment les avantages des salariés de la SNCF ? Si beaucoup de fantasmes se créent autour de ce que d'aucuns appellent des "privilèges", force est de constater que les "cheminots" cumulent certains avantages. Celui qui est le plus souvent pointé du doigt est la possibilité de voyager en train à des tarifs extrêmement préférentiels. En fonction du trajet, les salariés SNCF ne paient que de 1,50 euros à 18 euros la réservation (1,50 euros en période creuse, 13,40 euros en heures pleines et 18 euros pour une place en wagon couchette). En seconde classe pour les non-cadres, en première pour les cadres. Par ailleurs, chaque cheminot dispose d'une carte Carmillon, qui octroie 8 "dispenses de réservation" permettant de voyager gratuitement.  

Les avantages sont également octroyés aux familles des salariés et aux retraités de la SNCF. Les époux, conjoints et enfants de moins de 21 ans des salariés comme des retraités de la SNCF ont droit à 16 trajets gratuits pas an. Au delà, leur billet ne leur coûte que 10% du prix réel. Au total, plus de 1,1 million de personnes en bénéficieraient, selon la Cour des comptes. Soit seulement 15 % de cheminots en activités. Des "facilités de circulation" qui suscitent des réactions contrastées de l'opinion publique, et qui datent de 1938. A cette époque, et encore aujourd'hui, celles-ci sont justifiées au sein de l'entreprise comme une "contrepartie de l'exigence de mobilité imposée aux personnels des entreprises de chemin de fer".

D'autres avantages 

Les salariés de la SNCF peuvent également bénéficier de logements sociaux réservés à la SNCF. Des centres médicaux gratuits sont également à leur disposition.

Concernant la retraites des salariés de l'entreprise, là encore, l'écart est considérable avec les Français cotisant au compte du régime général. L'âge de départ est fixé à 55 ans et passera à 57 ans en 2024 pour les agents de conduite. La durée de cotisation atteindra 166 trimestres en 2018, soit 41,5 ans. Pour les salariés "sédentaires", l'âge de départ sera fixé à 62 ans en 2024.

Et vous, que pensez-vous de ces avantages ?

EN VIDEO - La SNCF a lancé en février 2013 des TGV low cost, baptisés Ouigo :

Chargement de votre vidéo
"La SNCF présente son TGV low cost: Ouigo"