A Paris : l'étrange demeure gothique

La demeure se trouve dans une allée calme, à deux pas du bouillant quartier de Pigalle © IGN

L'un de ses anciens propriétaires la voyait comme un "tombeau gothique". Derrière l'étrange façade aux vitraux et gargouilles de l'avenue Frochot, dans le 9e arrondissement de Paris, bien des phénomènes étranges ont eu lieu. Ses anciens propriétaires célèbres (la chanteuse Sylvie Vartan, le compositeur Victor Massé...), séduits par son architecture flamboyante et sa voie privée, s'y sont vite sentis oppressés, tandis que d'autres occupants ont fini paralysés. On dit également qu'une femme, qui occupait la maison grâce au patron des Folies bergères, y aurait été violemment assassinée. Les voisins évoquent des craquements, des vibrations. Le passage d'un exorciste, il y a quelques années, renforce les convictions des amateurs de paranormal.

Suggestions de contenus