Dabiq, le magazine de l'organisation Etat Islamique

Dabiq participe au recrutement et l'embrigadement de nouveaux éléments en occident
L'Etat islamique a suivi l'exemple d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique. Depuis l'été 2014, l'organisation - qui contrôle une grande partie du territoire de l'Irak et de la Syrie - publie son mensuel, Dabiq, du nom de la ville désertique où les musulmans sont supposés défaire les chrétiens. Moins recherché esthétiquement, il se différencie par son iconographie très crue (images de Steven Sotloff décapité) ou inspirée par le cinéma (explosions...). Seul le jihad est nécessaire aux yeux des rédacteurs, qui qualifient la société occidentale d'"esclavage". La couverture d'un numéro récent était un montage photo d'un drapeau de l'EI posé sur la place Saint-Pierre de Rome. Le magazine informe également les lecteurs sur des sujets plus prosaïques mais aussi révélateurs comme la nouvelle monnaie mise en circulation sur les territoires contrôlés par l'organisation. Afin d'élargir son audience, la revue est publiée en plusieurs langues parmi lesquelles le Français.
Suggestions de contenus