Notre-Dame-des-Landes : scènes de batailles à la ZAD

Notre-Dame-des-Landes : scènes de batailles à la ZAD ZAD NDDL - Le deuxième jour d'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes est marqué par des faits de violence. Le face à face entre certains zadistes radicaux et les gendarmes se durcit.

L'essentiel

  • Le face à face entre une partie des zadistes et les forces de l'ordre est marqué par des faits de violence ce mardi 10 avril 2018. Les affrontements se durcissent. Les activistes présents illégalement sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes évoquent une vingtaine de blessés. Au moins 3 gendarmes ont été blessés.
  • Le parquet de Nantes a ouvert une enquête pour "violences aggravées" après "des tirs de fusées anti-grêle essuyés par un hélicoptère de la gendarmerie".
  • Plus de 2500 gendarmes ont entrepris d'évacuer la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Les expulsions ont commencé lundi 9 avril 2018. L'opération devrait durer toute la semaine, selon le ministre de l'Intérieur, qui a fait savoir qu'il restait "une vingtaine de squats" à évacuer dans la ZAD.

En direct

14:44 - Un squat d'ampleur détruit par les autorités dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

Et si entre les zadistes et les autorités publiques s'étaient aussi engagée une bataille d'ordre médiatique ? La gendarmerie nationale diffuse les images prises par leurs services dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, dont celles de la destruction d'un bâtiment construit par les occupants.

12:28 - "20 blessés, 3 importants dont un grave" indiquent les zadistes

Sur leurs réseaux sociaux, les zadistes de Notre-Dame-des-Landes font état d'une vingtaine de blessés, avec 3 "importants dont un grave", à cause de l'envoi par les gendarmes de grenades de désencerclement. Les zadistes évoquent sur Twitter "le mêmes armes violentes de l'Etat qui ont tué Rémi Fraisse à Sivens".

11:56 - Des centaines de grenades lacrymogènes usées rassemblées

Un soutien des zadistes stocke les grenades lacrymogènes envoyées par les gendarmes mobiles, à l'arrière des affrontements, rapporte une journaliste de France 3 Pays de la Loire, qui couvre les événements sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. La journaliste indique que les zadistes font état de 6 blessés dans 4 par des grenades désencerclantes.

11:56 - Des opposants plus nombreux ce mardi à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

"Les zadistes se félicitent d'avoir reçu des soutiens ce mardi", indique 20 Minutes Nantes, qui diffuse aussi des images des zadistes présents sur le site, aux Fosses noires. Le gaz lacrymogène semble omniprésent dans les zones de tension de la ZAD.

11:46 - "Les flics reculent" écrivent les zadistes qui font face ont forces de l'ordre

Sur leur compte Twitter, les zadistes diffusent quelques photos et se réjouissent d'avoir fait reculer les gendarmes. "Vive la résistance du bocage" écrivent les zadistes, qui précisent : "Le blindé avance vers Vraies rouges en cassant les barricades. Beaucoup des tirs de lacrymogènes et assourdissants. Et le blindé recule de nouveau".

11:40 - A Notre-Dame-des-Landes, 5 gendarmes blessés selon LCI

Selon les informations de LCI, depuis hier, 5 agents des forces de l'ordre ont été blessés dans les affrontements à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Hier, un gendarme a été légèrement blessé à l'oeil. Ce mardi 10 avril, quatre ont été touchés aux jambes par des jets de projectiles ou lors de contacts directs.

11:33 - Les images des zadistes sur la zone de "Vraies Rouges"

Alors que peu de journalistes sont autorisés à entrer dans la ZAD, de nombreuses images diffusées sur les réseaux sociaux proviennent des autorités ou bien des zadistes sur place. Les vidéos mises en ligne par les zadistes sont tout aussi impressionnantes. Ils assurent avoir été, ce matin, "attaqués violemment sur sans huissier".

11:21 - La gendarmerie nationale diffuse ses images de l'opération à la ZAD

Les forces de l'ordre qui interviennent sur place ont été filmées ce matin. Les vidéos prises lors de la nouvelle opération qui a eu lieu ce mardi matin ont été diffusées sur le compte Twitter de la gendarmerie nationale.

11:15 - Au moins trois gendarmes et un zadiste blessé sur la ZAD de NDDL

Le ministère de l'Intérieur a assuré auprès de France Info que les affrontements sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ont fait au moins 4 blessés : 3 gendarmes et 1 zadiste. Ouest-France indique que les violences ont lieu sur le site de "Vraies Rouges" et de l"a Chèvrerie". Les journalistes sur place évoquent des scènes de "bataille".

11:09 - Encore "une vingtaine de squats" à évacuer dit Gérard Collomb

Selon le ministre de l'Intérieur, l'opération d'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes suit son cours et devrait se prolonger jusqu'à la fin de la semaine. Gérard Collomb a indiqué qu'il restait une "vingtaine de squats" à démanteler.

11:04 - Un blindé de la gendarmerie incendié ? Le ministère de l'Intérieur dément

Ce mardi matin, vers 7h30, les affrontements entre les forces de l'ordre et plusieurs zadistes ont repris. Ces derniers ont envoyé des projectiles, des pierres, des cocktails Molotov et ont procédé à des tirs de fusée. Les gendarmes font quant à eux usage de gaz lacrymogène et de grenades assourdissantes. Plusieurs médias, dont Ouest France, indiquent qu'un blindé de la gendarmerie, touché par les cocktails Molotov, a pris feu. Le ministère de l'Intérieur dément que le cet engin ait été "incendié".

Article le plus lu - Gilets jaunes : encore des blocages en France › Voir les actualités

Annonces Google