Incendie en Corse [Direct] : les images, les dernières infos

Incendie en Corse [Direct] : les images, les dernières infos CALENZANA - Plus de 1500 hectares de végétation sont partis en fumée en Corse ce week-end. Les pompiers luttaient encore contre le feu ce lundi 25 février.

L'essentiel
  • Lundi, les pompiers mobilisés pour éteindre les flammes en Corse étaient encore activement à la tâche.
  • "Le bilan provisoire pour la Haute-Corse est de 1 500 hectares détruits et de 150 hectares en Corse-du-Sud", a indiqué ce 25 février la préfète Josiane Chevalier à France Info, précisant qu'"il n'y a pas eu de dégâts sur les maisons, mais les forêts ont été vraiment très endommagées". Josiane Chevalier a par ailleurs assuré que les pompiers allaient poursuivre leurs efforts encore de nombreuses heures. "Les moyens aériens resteront autant que nécessaire, mais probablement plusieurs jours", a-t-elle dit.
  • L'un des incendies s'est déclaré samedi, aux alentours de 20 heures, dans les environs de Calenzana. 39 appareils ont lutté contre les feux et plus de 200 pompiers ont été mobilisés pour faire face aux flammes ce week-end. Trois Canadair et deux Tracker ont également été dépêchés sur place.

Le direct

23:37 - L'incendie de Calenzana en Corse, visible depuis l'espace ?

FIN DU DIRECT - C'est en tout cas ce qu'affirme ce lundi Corse Matin sur son site Internet. Photo de la Nasa à l'appui, le quotidien régional assure que le satellite de l'agence gouvernementale américaine, prénommé Terra, a pu prendre l'incendie de Calenzana en photo. Pour rappel, si le feu de Calenzana a été le plus fort, pas moins de 48 départs d'incendie ont été enregistrés sur l'ensemble de l'île de Beauté samedi 23 février. 

22:28 - Qu'est-ce que l'écobuage qui pourrait être à l'origine des incendies en Corse ?

Alors que plus de 1 300 hectares sont partis en fumée ce week-end en Corse, les autorités ont tenu à mettre en garde la population contre la pratique de l'écobuage sur l'île de Beauté. Une pratique qui n'est pas sans risque, d'autant plus quand il y a du vent, et qui pourrait être derrière certains départs d'incendie constatés samedi en Corse. Mais alors de quoi s'agit-il ? L'écobuage est une pratique agricole qui consiste à débroussailler un terrain via le feu. L'optique est ainsi d'enrichir le sol grâce aux cendres des végétations sèches incendiées. Une pratique donc loin d'être sans risque...

21:37 - Le maire de Calenzana compte porter plainte à la suite des incendies survenus en Corse

Parmi les départs d'incendies de samedi en Corse, il y a celui de Calenzana. Il fait partie de ceux qui ont fait le plus de dégâts. Près de 1 300 hectares de cette commune sont littéralement partis en fumée ce week-end, comme le rapportait à la mi-journée ce lundi franceinfo. L'une des causes possibles ? L'écobuage. "C'est inadmissible de voir ce qui est en train de se passer, ça devient insupportable", s'est insurgé Pierre Guidoni, maire de la ville, sur France Bleu RCFM. Et l'édile d'assurer : "Bien sûr que je porterai plainte". Interrogé par franceinfo, Pierre Guidoni a également tenu à remarquer : "Par journée de grand vent, il est interdit de faire de l'écobuage. Mais les gens sont irresponsables".

20:26 - "Ça me rend fou ça", s'est emporté Jean-Jacques Bourdin sur les incendies en Corse

Dans la matinale de RMC lundi matin, Jean-Jacques Bourdin a quelque peu perdu son sang-froid. L'animateur de Bourdin Direct n'a en effet pas mâché ses mots. Après avoir interviewé par téléphone Pierre Guidoni, le maire de Calenzana (Haute-Corse), qui a estimé que l'incendie était selon lui d'origine criminelle, Jean-Jacques Bourdin s'est emporté : "Ça me rend fou ça. Bousiller la nature, bousiller tout ça... Tout ça pour quoi ? Mais il faut être abruti, il faut être... lâche".

18:00 - La préfète de Corse, Josiane Chevalier, évoque le changement climatique

"Nous sommes dans une phase de dérèglement climatique extrêmement forte. Je crois qu’il va falloir adapter notre stratégie toute l’année, puisqu’on peut avoir de la sécheresse maintenant à n’importe quelle période", s'inquiète ce lundi Josiane Chevalier au micro de France Info, qui ajoute : "Il y a beaucoup de sécheresse et un taux d’humidité de 8% ce qui est tout à fait anormal pour la saison. L’été c’est plutôt de l’ordre de 15%, ce qui montre bien que le dérèglement climatique est à l’œuvre".

16:58 - Les premiers éléments de l'enquête penchent pour une intervention humaine

Comment expliquer les incendies en Corse ? Les enquêteurs considèrent comme probable "une intervention humaine, faute d'autre explication plausible quant au départ du feu", a fait savoir la procureur de la République de Bastia, Caroline Tharot, à l'AFP. La brigade de recherches de Calvi continue les investigations.

16:39 - "Ça me fait penser aux feux que le Portugal vit de temps en temps"

Au micro d'Europe 1, le maire de Calenzana, a souhaité faire entendre sa colère. "C'est du jamais vu. Il y a beaucoup de dégâts sur la commune, des arbres arrachés, des toitures envolées... C'était virulent, impressionnant". Et d'jouter : "Ça me fait penser aux feux que le Portugal vit de temps en temps et aux États-Unis. On a pris un coup dans l'aile. À cette allure, l'île de Beauté ne sera plus la même".

16:27 - "On reste vigilant", disent les autorités corses

Le préfet de la Haute-Corse, Gérard Gavory, s'est exprimé ce lundi 25 février sur BFMTV : "On peu craindre une reprise de feux", a-t-il dit, faisant allusion aux annonces de Météo France, prédisant des vents se renforçant. "Le dispositif qui est en place sera maintenu toute la nuit", ajoute-t-il.

15:58 - La situation est stabilisée dans la région de Calenzana

Corse Matin rapporte que deux canadairs et deux trackairs ont bien été utilisés par les pompier et que les 150 professionnels déployés sur place sont parvenus à stabiliser les feux dans la zone de Calenzana.

12:44 - La préfecture donne des consignes de prudence

Les autorités corses ont communiqué une liste de recommandations, pour ne pas aggraver la situation. "Limitez vos déplacements en forêts" ; "Ne fumez pas dans les forêts, les landes et les maquis" ; "Campez uniquement sur des lieux autorisés" ; N’allumez pas de feu, ni de barbecues en forêt" ; "Ne jetez pas de mégots par la vitre de la voiture" ; "Ne pas toucher les fils électriques au sol".

12:31 - Incendie en Corse : les pompiers surpris par la situation

"Nous avons des conditions climatiques qui sont particulièrement étonnantes. Avec un vent à une centaine de kilomètres heures en rafale. Il y a une humidité résiduelle dans l’air qui était de 7%", a témoigné Patrick Bottey, chef des opérations de secours en Corse, sur BFMTV. Et d'ajouter : "Il y a quelque chose que se passe, qu’on ne sait pas expliquer, mais on constate en tout cas que les conditions étaient réunies pour faire un gros feu, y compris au mois de février".

12:18 - Incendies en Corse : le maire de Calenzana un peu rassuré

Pierre Guidoni, maire de Calenzana, a accordé une interview à Corse Matin. "Cela a été des moments très difficiles à vivre. Je pensais qu'il allait y avoir des pertes en vies humaines. C'est un scénario de fin du monde qui s'est abattu sur le village samedi soir. Ma satisfaction est qu'il n'y a finalement eu aucun mort, aucun blessé et aucun habitat détruit", s'est-il réjoui, évoquant un cas concret : "L'exploitation agricole de Noël Liccia, un jeune homme qui vient de s'installer, a été parcourue par les flammes mais les pompiers ont sauvé sa bergerie et ses chèvres".

11:14 - Un incendie d'origine criminelle en Corse ?

Pierre Guidoni, le maire de Calenzana, a également été interrogé sur Bourdin Direct ce lundi 25 février 2019. Selon lui, le départ du feu n'a rien d'accidentel. "C'est une catastrophe écologique. Je suis vraiment en colère. Avec le vent qu'il y avait, faire craquer une allumette c'est inadmissible. Personne ne m'enlève l'idée que c'est criminel. C'est un endroit où il n'y a pas d'écobuage, pas de barbecues, pas de jardins...", a-t-il dit ce matin.

Et aussi

Incendie en Corse : les causes

Une série de feux s'est déclenchée samedi 23 février 2019, attisés par des vents puissants, dont certains ont été enregistrés à 90km/h. Les premiers dégâts se situent principalement en Haute-Corse. La préfète de Corse Josiane Chevalier a fustigé lundi 25 février, sur France Info "des gens particulièrement imprudents et irresponsables" qui "dimanche encore, alors que personne ne pouvait ignorer les incendies, continuaient à brûler tout un tas de choses".

Incendie en Corse en 2019

Des feux en plein hiver, en ce début d'année 2019, voilà qui inquiète les autorités. "Il y a beaucoup de sécheresse et un taux d’humidité de 8% ce qui est tout à fait anormal pour la saison", a indiqué la préfète sur France Info, ajoutant : "On peut avoir de la sécheresse maintenant à n’importe quelle période. On parle des incendies mais il y a aussi d’autres types de dérèglements climatiques, je pense aux tempêtes et aux inondations", a-t-elle regretté.

Incendie en Corse : Sampolo

A Sampolo, la situation n'est plus préoccupante. La préfecture de Cors et de la Corse du Sud a indiqué que le feu était maîtrisé dans le secteur. 5 camions et 25 personnes ont été mobilisées. A Toll, les pompiers sont parvenus à contenir le feu. "En conséquence, aucune action aérienne n'est envisagée dans la matinée et les renforts débarqués à Bastia par bateau ce matin sont concentrés sur les incendies en Haute Corse", indiquent les autorités.

Incendie en Corse : Calenzana

Les flammes ont fait énormément de dégâts dans la région de Calenzana en Haute-Corse, ravageant près de 1300 hectares de végétation entre samedi et dimanche. Les fumées dégagées dans le nord-ouest de l'Île de Beauté étaient visibles depuis l'espace ce week-end.