Angélique Six : le témoignage glaçant d'une ancienne victime de David Ramault

Chargement de votre vidéo
"Angélique Six : le témoignage glaçant d'une ancienne victime de David Ramault"

Angélique Six : le témoignage glaçant d'une ancienne victime de David Ramault ANGELIQUE - Alors que les obsèques d'Angélique Six ont eu lieu ce samedi, une ancienne victime de son bourreau présumé, David Ramault, a témoigné. L'homme l'avait menacée puis violée il y a 24 ans.

L'essentiel

Après les collègues de David Ramault, le meurtrier présumé d'Angélique Six, c'est son ancienne victime qui a témoigné à La Voix du Nord. Avant d'avouer le week-end dernier avoir violé et tué cette adolescente de 13 ans, l'homme de 45 ans avait déjà été condamné en 1996 pour des faits de viol avec arme remontant à 1994. Le 7 janvier de cette année-là, la première victime de David Ramault allait avoir 13 ans lorsqu'elle croise sa route à La Madeleine, une commune proche de Wambrechies. Elle revient de son cours de théâtre et rejoint alors sa mère chez des voisins. "J’étais tout près d’un pont qui enjambe le canal de la Deûle. À ce moment-là, un individu est arrivé derrière moi par surprise et m’a mis un couteau sous la gorge", se souvient-elle. La suite, ce sont des menaces pour qu'elle le suive sur un terrain vague et surtout, des menaces pour ne pas se débattre. "Laisse-toi faire sinon je te tue, Laisse-toi faire sinon je vais te saigner", lui aurait dit David Ramault.

En direct

12:16 - Pour l'avocat de David Ramault, son client ne "comprend pas" son geste

L'avocat de David Ramault, l'homme qui a avoué avoir violé et tué Angélique Six, s'est confié à 20 minutes. "Il (David Ramault, ndlr.) parle d’une pulsion qu’il n’a pas su contrôler. Le basculement s’est fait en quelques instants. Pour lui, c’est incompréhensible", assure Me Demey. "Il n’y a pas de préméditation. Quand il sort de chez lui, c’est la première qu’il croise. Il connaissait la famille car ils avaient été voisins, mais ils n’étaient pas amis. C’était une simple relation de voisinage", argumente-t-il.

11:45 - "J’ai tout de suite su que c’était David Ramault"

Lorsque la nouvelle de la disparition d'Angélique Six a commencé à se répandre dans la ville de Wambrechies et ses environs, le mercredi 28 avril, la première victime de l'homme de 45 ans, aujourd'hui mis en examen, a "tout de suite su que c’était David Ramault". "C’est le nom de celui qui a foutu ma vie en l’air !", confie-t-elle à La Voix du Nord. Elle était probablement l'une des seules à penser à David Ramault à ce moment-là, car personne ou presque ne connaissait son passé. Plusieurs témoignages - collègues, connaissances, voisins - avaient fait état d'un homme insoupçonnable, qui jouissait d'une bonne réputation. 

11:34 - Affaire Angélique Six : une ancienne victime de David Ramault témoigne

Evidemment préservée par l'anonymat, la première victime de David Ramault, l'homme qui a avoué le meurtre d'Angélique Six, s'est confiée à La Voix du Nord. Pour le journal local, elle se souvient de cette journée du 7 janvier 1994, lorsqu'elle croise celui qui est âgé de 23 ans à l'époque. Elle n'en a même pas 13, revient du théâtre et rejoint sa mère chez leurs voisins à La Madeleine, une ville voisine de Wambrechies. "J’étais tout près d’un pont qui enjambe le canal de la Deûle. À ce moment-là, un individu est arrivé derrière moi par surprise et m’a mis un couteau sous la gorge", raconte-t-elle. Forcée à rejoindre un terrain vague non loin de là, David Ramault, "brusque", lui répétait : "laisse-toi faire sinon je te tue, laisse-toi faire sinon je vais te saigner", se souvient-elle. Elle ne se débattra pas, à l'inverse d'Angélique Six. "C’était comme si ce n’était pas moi, comme si j’étais spectatrice de mon propre corps"

09:36 - "Angélique tu resteras notre ange bienveillante"

L'église de Wambrechies, dans le Nord, était pleine samedi matin lors des obsèques d'Angélique Six, l'adolescente de 13 ans violée et tuée par un ancien voisin, David Ramault, 45 ans, le 25 avril dernier. Environ 1 000 personnes étaient présentes, autour de 700 à l'intérieur de l'édifice religieux et plus de 200 sur le parvis, qui ont pu suivre la cérémonie via les hauts-parleurs. "Angélique tu resteras notre ange bienveillante", a-t-on notamment pu entendre pendant les funérailles, comme l'a relaté l'AFP.

04/05/18 - 14:10 - Un témoin dit avoir vu David Ramault s'exhiber devant des ados dans un bus (info BFMTV)

Selon les informations de BFMTV ce vendredi matin, un témoin dit avoir vu David Ramault, meurtrier présumé d'Angélique Six, 13 ans, le 25 avril dernier, s'exhiber dans un bus devant des adolescents. Plus inquiétant encore, la scène aurait eu lieu quelques jours seulement avant que la jeune adolescente perde la vie. Un témoignage versé au dossier dans le cadre de l'instruction du meurtre d'Angélique, et qui vient s'ajouter à plusieurs autres actes déviants constatés chez l'homme ces dernières décennies.

03/05/18 - 13:59 - L'étrange attitude de David Ramault les deux jours suivant la mort d'Angélique Six

David Ramault a reconnu avoir tué la petite Angélique Six, à son domicile mercredi 26 avril et avoir déposé son corps dans la forêt, dans le week-end qui a suivi. Entre temps, le quadragénaire a semble-t-il donné le change. Il a poursuivi sa semaine de travail, ne laissant rien paraître, ont fait savoir ses collègues chauffeurs de bus. "Psychologiquement on peut dire que les salariés sont tombés de haut puisque vendredi ils ont encore été amenés à travailler avec lui" rapporte ainsi Farhi Mohamed, secrétaire général CGT Transpole, à BFMTV, ajoutant : "Quand on le regarde ou que l’on discute avec lui, rien ne laissait transpirer une quelconque déviance psychologique". La femme du prévenu est rentrée chez elle, avec ses enfants, le lendemain du meurtre. Le comportement de David Ramault en famille entre jeudi et samedi interroge. A-t-il fait comme s'il ne s'était rien passé ? "C’est un point que je n’ai pas abordé avec lui. Je n’ai pas encore pris connaissance de l’ensemble des éléments du dossier. Pour l’instant, je n’ai pas de ligne de défense", répond à cette question son avocat, interrogé par 20 Minutes.

03/05/18 - 11:25 - Une des premières victimes de David Ramault témoigne

LCI a contacté une victime de David Ramault, l'homme qui a admis avoir tué Angélique Six. Une femme agressée en 1994, qui se souvient très bien de ce 14 janvier, alors qu'elle se rendait à son travail. "J’aillais prendre mon bus, il était 12h22. Un monsieur, derrière moi, m’a attrapée avec un cutter qu’il m’a mis sur la gorge. J’ai cru qu’il voulait voler mon sac donc je l’ai jeté. Mais en fait, il a dit qu’il voulait m’emmener en-dessous du pont", dit-elle. David Ramault relâchera sa victime quelques secondes plus tard, lorsque des passants se sont approchés. L'agresseur sera rapidement appréhendé par la police. Dans son procès verbal d'audition, que LCI a pu consulter, David Ramault, qui avait alors 21 ans, indique qu'il n'avait pas l'intention de voler sa victime, mais qu'il avait été pris d'une "pulsion" et qu'il l'avait menacée dans le but de lui imposer des attouchements sexuels.

03/05/18 - 11:07 - David Ramault "est bouleversé", assure son avocat

L'homme qui assure la défense de David Ramault, Me Eric Demey, s'est exprimé dans les colonnes de 20 Minutes. Il fait part de sa première rencontre avec son client. "Ses premiers mots ont été pour la famille de la victime, mais il est bien conscient qu’il n’a pas voix au chapitre. Il est bouleversé, mais il ne peut pas leur dire. Il sait que c’est inutile de demander pardon par rapport à ce qu’il a fait. Pourtant, je le crois sincère quand il dit qu’il a des remords", dit-il. L'avocat souhaite dans les prochaines semaines "mettre la lumière sur la part d'humanité" de David Ramault, qui encourt une peine de prison à perpétuité. "Les faits sont abominables, mais il reste un être humain", dit-il.

02/05/18 - 17:53 - La femme de David Ramault se constitue partie civile contre son mari

La femme du meurtrier présumé de la petite Angélique Six est "anéantie", a fait savoir son avocat, qui a fait savoir qu'elle avait décidé de se constituer partie civile dans cette affaire, considérant qu'elle est elle-aussi une victime de son époux. "Pour elle aussi, ce qui est arrivé est une catastrophe. Elle a dû entrer en clandestinité familiale. Ses deux enfants scolarisés à Wambrechies, l’un est en CE2, l’autre en 4e, ne pourront pas reprendre l’école", a indiqué l'avocat de Mme Ramault.

01/05/18 - 14:17 - La marche blanche en hommage à Angléique Six démarre

Les parents et la grande soeur d'Angélique Six, enlevée, violée, tuée mercredi dernier et retrouvée morte samedi 28 avril, sont arrivés sur la place où doit débuter la marche blanche organisée en hommage à l'adolescente de 13 ans. Ils ont pris place derrière une grande banderole sur laquelle on peut lire "Pour Angélique", au côté d'une photo de la jeune victime. Dans la foule, bon nombre de personnes présentes portent un t-shirt blanc à l'effigie d'Angélique Six. 

01/05/18 - 10:32 - Affaire Angélique Six : le récit glaçant des faits

Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue lundi 30 avril dans l'après-midi, le procureur de la République de Lille a rapporté les propos tenus par David Ramault lors de sa garde à vue ce week-end. Alors qu'il est parvenu à attirer l'adolescente chez lui, le principal suspect commence à aborder des sujets intimes. "Elle [Angélique Six, ndrl.] cherche à partir, et comme il [David Ramault, ndlr.] l'en empêche, elle se met à crier. Il la maintient de force, au point qu'elle se cogne dans la table du séjour. Il commence à la déshabiller et il l'emmène dans les toilettes et ferme la porte à clé. Il finit de la déshabiller et comme elle tente à nouveau de s'enfuir et de se débattre, il lui donne une gifle, puis va lui imposer une fellation et des pénétrations digitales. Selon lui, il n'y parvient pas réellement car elle se débat toujours. Ensuite, il prend le pantalon de la jeune fille, qu'il lui passe autour du cou et l'étrangle. Il indique que lorsqu'elle a commencé à se débattre, il a compris qu'il fallait qu'il la tue et il indique également que l'ensemble de toutes ces violences n'a pas duré plus d'un quart d'heure. Par la suite, il nettoie le logement, notamment des traces de sang. Il se débarrasse du téléphone de la victime, de ses vêtements. [...] Il met le corps de la jeune fille dans une valise, qu'il met dans le coffre de sa voiture et il part avec cette voiture. Il s'arrête en chemin pour acheter un pelle. [...] Il s'arrête à l'entrée du bois, selon lui par hasard. Il dit ne pas connaître les lieux. D'abord, il tente de creuser un trou, mais comme il n'y parvient pas, il finit par la dissimuler dans un fourré et l'abandonne là".