Incendie à Aubervilliers : images et témoignages

Incendie à Aubervilliers : images et témoignages INCENDIE AUBERVILLIERS - Un nouvel incendie s'est déclaré dans un immeuble à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis ce dimanche. Sept personnes ont grièvement été blessées dont cinq enfants. Découvrez les images et les témoignages du sinistre.

Un incendie spectaculaire s'est déclenché dimanche en fin d'après-midi à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis. C'est vers 18h30 que le feu a pris sous les combles d'un immeuble de deux étages de la rue Landy. Ce ne sont pas moins de 80 sapeurs-pompiers qui ont été mobilisés sur les lieux du sinistre. Et le bilan est lourd, puisque d'après les dernières informations recueillies par Europe 1, 22 personnes ont été blessées au total, dont 15 blessés légers, et sept personnes dont cinq enfants en urgence absolue "pour de graves brûlures".  Si certains ont été "légèrement" intoxiqués, d'autres en revanche ont subi d'importantes brûlures. Parmi les victimes de l'incendie, dix policiers qui sont entrés dans l'immeuble avant l'arrivée des pompiers ont eux-aussi été intoxiqués. Une femme, dont le pronostic vital est engagé a été "particulièrement touchée". L'origine de cet incendie, qui a été maîtrisé à 20h30, reste encore à déterminer. Le capitaine De Bouvier explique que "de nombreuses personnes se trouvaient coincées à l'intérieur et qu'il y avait des barreaux aux fenêtres".

Selon un témoin présent sur place, "si les jeunes du quartier n'avaient pas été là, il y aurait eu des cadavres". Mohamed, un habitant du quartier explique à LCI comment, avec un groupe de riverain, il a aidé plusieurs personnes à s'extirper de l'immeuble en flammes. Il déclare qu'il était déjà sur les lieux avant que l'incendie ne se déclenche. "C'était la fin de la journée, on était entre nous certains buvaient un café, d'autres rentraient des courses. Soudain, on entend un cri qui vient  de la place". Il ajoute : "On arrive en courant (..) Et là on voit des flammes qui s'échappent du toit" affirme-t-il. Mohamed dit s'être "précipité" avec les habitants et les jeunes pour aider. "Un petit groupe est passé par la fenêtre, sur le côté de l'immeuble au niveau du premier étage, pendant que d'autres ont commencé à démonter la toiture pour laisser sortir la fumée", raconte-t-il à LCI.  Toujours selon ce témoin, lorsque les pompiers sont arrivés sur les lieux, "quasiment tous les sinistrés étaient hors d'atteinte des flammes".

Une source proche du dossier affirme que les "personnes logées sur place étaient des proche du commerçant", rapporte Le Parisien. Et selon les dernières informations, l'immeuble qui a pris feu ce dimanche n'était pas destiné à l'habitation. En effet, selon la maire de la ville, Meriem Derkaoui, le "bâtiment disposait d'un bail commercial et il n'avait aucune autorisation d'urbanisme en tant que logement ". Elle a par ailleurs précisé que le propriétaire de l'immeuble est "une SCI qui louait un commerce en fond de rue". Meriem Derkaoui a ainsi lancé un message à l'exécutif. "J'en appelle au gouvernement aujourd'hui" à la suite du "drame survenu dans un type d'habitation précaire", alerte-t-elle. Par ailleurs, la maire d'Aubervilliers a réagi après le message de soutien posté par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb sur Twitter. "J'ai entendu les mots de compassion et de solidarité du ministre de l'Intérieur et l'en remercie. Il faut se mettre autour de la table pour rénover ce quartier, et renforcer les moyens" a-t-elle déclaré. Rappelons qu'il s'agit du deuxième incendie de ce genre dans la ville cet été. Le 26 juillet dernier, l'incendie d'un immeuble de 18 étages avaient provoqué la mort d'une femme et de ses trois enfants.