Champs-Élysées : un enfant tué dans un accident, Anne Hidalgo réagit

Champs-Élysées : un enfant tué dans un accident, Anne Hidalgo réagit CHAMPS ELYSEES - Ce vendredi, un jeune enfant et sa mère ont été percutés par un engin de chantier, sur les Champs-Élysées. Le garçon est décédé. La maire de Paris a fait part de son émotion.

[Mis à jour le 12 octobre 2018 à 22h23] Un accident mortel, survenu vendredi 12 octobre sur la plus célèbre avenue du monde, a suscité une vive émotion. Si dans un premier temps les médias, dont Linternaute, avaient évoqué la tragique mort d'une petite fille, il semblerait ce soir que la jeune victime était un petit garçon de trois ans. L'enfant a été écrasé par une pelleteuse sur les Champs-Élysée, au niveau du numéro 49 de l'avenue, "un peu avant midi", a fait savoir un porte-parole des sapeurs-pompiers de Paris. De son côté, une source policière, dont Le Figaro se fait l'écho vendredi soir, confie qu'"un engin de chantier aurait écrasé la mère et le garçon". La mère de l'enfant serait, elle, grièvement blessée et aurait été transportée de toute urgence à l'hôpital Beaujon. Elle serait entre la vie et la mort, son pronostic vital serait engagé. Les circonstances de cet accident doivent être déterminées. Selon Le Télégramme, qui se base sur deux sources judiciaire et policière, une enquête aurait été ouverte pour homicide et blessures involontaires.

Un peu plus tôt dans la journée, Europe 1 précisait que c'est en traversant la rue que les victimes se sont fait percuter par l'engin de chantier. Les premiers éléments de l'enquête, cités par la radio, confirmaient ce scénario, selon lequel "un engin de chantier aurait écrasé la mère et [le fils]". Selon LCI, le véhicule était sur place pour une opération de réfection des trottoirs. France 3 Ile-de-France précisait que le chauffeur qui pilotait l'engin au moment du drame effectuait une marche arrière, il n'a pas vu que des personnes étaient en train de passer derrière son véhicule. La mairie de Paris a indiqué à France Bleu que la pelleteuse appartient à une entreprise privée, qui est en charge de l'aménagement de la piste cyclable des Champs-Élysées. L'accident a eu lieu alors que le véhicule s'apprêtait à quitter le chantier.

Anne Hidalgo réagit au drame

La maire de Paris a fait part de son émotion, sur BFM Paris. "C'est un drame lorsque des piétons se font renverser. Je suis très triste. Ça doit nous pousser encore plus à travailler sur la sécurité routière. [...] Je veux assurer la famille et les personnes qui ont pu assister à cette scène dramatique de ma compassion, de mon affection, et du fait que nous serons là pour rechercher la vérité sur ce qu'il s'est passé". France Bleu indique que 7 personnes ont été témoins de la scène. Elles ont été prises en charge, en état de choc, par la cellule d'urgence médico-psychologique de l'Hôtel Dieu. Le conducteur a été placé en garde à vue. Il serait lui-aussi très touché par le drame, selon France Bleu.

Sur la zone de l'accident, vers le bas des Champs-Élysées, un important dispositif de sécurité a été mis en place. Selon la chaîne d'informations en continu BFM Paris, les services du traitement judiciaire des accidents de la route ont effectué de nombreux relevés sur place.

Article le plus lu - Remaniement : découvrez le nouveau gouvernement › Voir les actualités

Annonces Google