Friedlieb Ferdinand Runge : pourquoi a-t-il co-découvert la caféine ?

Friedlieb Ferdinand Runge : pourquoi a-t-il co-découvert la caféine ? Friedlieb Ferdinand Runge a les honneurs du doodle de Google ce vendredi. Décrit comme celui qui a découvert la caféine, il partage cette découverte... avec un Français.

[Mis à jour le 8 février 2018 à 16h46] Friedlieb Ferdinand Runge est un illustre scientifique allemand du 19e siècle, reconnu pour ses travaux sur la chimie analytique. Mais si Google a décidé de le mettre à l'honneur à travers son fameux "doodle", au-delà du fait que l'on célèbre les 225 ans de sa naissance ce vendredi, c'est bien pour une découverte précise : celle de la méthylthéobromine, molécule (beaucoup) plus connue sous le nom de caféine. Contenue notamment dans le café, elle permet à pas mal de monde de tenir lors des journées à rallonge...

C'est donc grâce à Friedlieb Ferdinand Runge, à la demande de Goethe, qui s'intéressait de savoir pourquoi le café lui permettait de rester éveillé, que la caféine fut identifiée et isolée en 1820. Il prouve alors les propriétés énergisantes présentes dans le café, mais également dans les feuilles de maté et de thé. Mais cette découverte est également à mettre au crédit de Pierre Jean Robiquet (1780-1840). Ce Français réussit à extraire de la même façon la caféine du café... en 1821 !

Friedlieb Ferdinand Runge et son expérience... sur un chat

Dans son doodle, Google a par ailleurs dessiné un chat ayant les yeux sortis de leurs orbites. Pourquoi ? Tout simplement puisqu'un chat fut son cobaye pour une expérience un peu particulière. Par hasard, il découvre l'effet de la belladone, une plante également appelée belle-cerise, sur les pupilles. Il décide ensuite d'expérimenter sa trouvaille sur un chat ! Rassurez-vous : l'expérience fut totalement indolore pour le chat en question. Mais revenons au café... Avant les analyses de Friedlieb Ferdinand Runge sur cette boisson, on consommait bien évidemment du café, dont les premières apparitions de sa consommation datent du paléolithique, sans avoir encore prouvé scientifiquement les vertus énergisantes des petites graines issues du caféier. La molécule de la caféine ne se retrouve d'ailleurs pas que dans le café...

83% des Français peuvent remercier Friedlieb Ferdinand Runge !

Même si celles-ci prennent un nom différent (théine, matéine), il a été prouvé qu'elles se composent de la même formule chimique que la caféine. Ce n'est qu'à la fin du 19e siècle que la structure exacte de la caféine a été établie, puis synthétisée quelques années plus tard par Emil Fisher. Selon un sondage IFOP réalisé en 2018, 83% des Français consomment du café. 76% de la population en boivent sur le lieu de travail, et préfèrent les capsules et dosettes (67%) au café en grain (13%). En tout, près de 2,5 milliards de tasses seraient consommées par jour dans le monde. 

Article le plus lu - Gilets jaunes : Paris, province... un acte 14 spécial › Voir les actualités

Annonces Google