Anita Conti : il y a 80 ans déjà, son cri d'alarme pour la planète

Anita Conti : il y a 80 ans déjà, son cri d'alarme pour la planète Océanographe française de renom, Anita Conti alertait déjà le monde en 1939 des dangers de la surpêche. Google la met à l'honneur ce vendredi 17 mai.

Non, la mer n'offre pas à l'humanité une ressource inépuisable de poissons et l'activité de l'homme dans les océans a un impact majeur sur les écosystèmes. Ce constat, qui a mis des décennies à s'imposer et qui, encore aujourd'hui, n'a pas atteint toutes les consciences, a été scientifiquement étayé par une océanographe, Anita Conti, en 1939. Cette année-là, cette scientifique parcourt durant 3 mois les mers arctiques au-dessus du 75e parallèle pour effectuer des cartes de navigation pour la pêche et rend compte dans son travail d'analyse que la surexploitation des ressources marines pourrait conduire à une catastrophe environnementale.

Anita Conti consacra sa vie à l'étude de la mer et fit avancer les connaissances humaines sur les océans de manière spectaculaire. Par-delà le travail de cartographie qu'elle effectua, elle étudia aussi au large de l'Afrique de l'Ouest, dans les années 1940 et 1950, les fonds marins, les sols aquatiques des estuaires, découvrit de nouvelles espèces animales et comprit ce que le poisson pouvait apporter à l'homme sur le plan alimentaire, notamment pour les populations africaines souffrant de carence de protéines. Elle mit en lumière les gaspillages insensés de la pêche à outrance, avec le rejet de poissons morts dans l'eau par les pêcheurs et s'investit dans l'aquaculture, pour à la fois mettre à la disposition des populations locales de la ressource marine et repeupler localement le milieu marin.

Article le plus lu - Elections européennes : les résultats des sondages › Voir les actualités

Anita Conti : il y a 80 ans déjà, son cri d'alarme pour la planète
Anita Conti : il y a 80 ans déjà, son cri d'alarme pour la planète

Non, la mer n'offre pas à l'humanité une ressource inépuisable de poissons et l'activité de l'homme dans les océans a un impact majeur sur les écosystèmes. Ce constat, qui a mis des décennies à s'imposer et qui, encore...